Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Président à vie

B Non, il ne s'agit pas (encore) de Nicolas Sarkozy. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé aujourd'hui à Alger une révision partielle et limitée de la constitution :

"Il sera donc proposé au parlement, après avis motivé du Conseil Constitutionnel, conformément aux dispositions de l'article 176 de la Constitution, d'enrichir le système institutionnel avec les fondements de la stabilité, de l'efficacité et de la continuité".

Concrètement, cela signifie que la limite de 2 mandats présidentiels sera levée, afin de permettre à M. Bouteflika de se représenter.

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Sur le fond, il a complètement raison.
    On ne construit pas l’avenir d’un pays avec des phases successives de cinq ans.

  2. et je suppose qu’il continuera à venir se faire soigner aux frais des contribuables français au Val de Grâce ?
    et qu’il continuera à déverser des torrents de haine sur la France…

  3. Surtout il est au pouvoir car il ne ‘nuit’ pas aux intérêts de la classe dirigeante qui se sert sur le dos du peuple algérien (il assure une certaine stabilité et il n’est pas trop ‘réformateur’ : c’est ‘business as usual’ avec lui.)
    Un idiot utile, en quelque sorte.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.