Présidence : le maquillage va s’accentuer

Le président de la République a décidé de revoir sa stratégie de communication. Après un été marqué par une chute de popularité et avant un automne potentiellement agité sur le plan social, les séances de maquillages vont croître. Et elles risquent de nous coûter bien cher.

Le président a commencé à voir des journalistes en petits comités. Il a invité jeudi trois journalistes (L'Obs, Le Monde et Ouest-France) à bord du Falcon présidentiel entre Salzbourg et Bucarest. Emmanuel Macron a aussi rompu avec la règle jusqu'ici martelée par l'Elysée de ne jamais faire de "off".

Le chef de l'État pourrait s'adresser aux Français une ou deux fois par mois, peut-être à la radio.

Laisser un commentaire