Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Préservatif géant : Alexandre Simonnot condamné en appel

Le 2 Décembre 2006, la municipalité socialo-communiste de Taverny (Val-d’Oise), avec la complicité silencieuse de l’opposition UMP, érigeait un préservatif géant de 11m de hauteur sur l’obélisque se trouvant à l’entrée de cette ville, en le facturant 9000 euros à ses contribuables. Pour avoir osé déchirer avec une paire de clés cette obscénité publique qui constituait, de toute évidence, un attentat à la pudeur, un outrage aux bonnes mœurs et un objet de scandale notamment pour les jeunes enfants, Alexandre Simonnot a été condamné à payer 10 000 euros d’amendes par la Cour d’Appel de Versailles.

Alexandre Simonnot, membre du FN, déclare :

S "Profondément scandalisé par cet Arrêt, je déclare ne plus croire en la justice de mon pays. Cette décision ne me frappe pas uniquement, elle frappe et condamne également la pudeur, les bonnes mœurs et la morale publique. Grâce à nos magistrats, il sera désormais permis d’exhiber dans nos rues tout et n’importe quoi sans jamais en être inquiété.
Malgré cette parodie de justice, je m’estime totalement innocent, et si, par malheur, la municipalité de Taverny réitérait une telle provocation, qu’elle sache que je reviendrai et recommencerai mon action.
Je n’aimerais pas du tout être à la place de ceux qui m’ont poursuivi et fait condamner, car c’est moi l’accusé qui aurais dû les juger."

Addendum 09/09 : Vous pouvez aider Alexandre Simonnot en adressant vos dons à l'adresse suivante :
Alexandre Simonnot – 1 rue Jean XXIII – 95150 TAVERNY

Partager cet article

19 commentaires

  1. Soutien total avec vous.comme l’écrivait Drieu La Rochelle “Il n’y a plus q’une façon aujourd’hui d’aimer la France, c’est de la détester telle qu’elle est”.

  2. S’il y a une quête pour payer cette amende, je donne le premier sou !

  3. quelle honte cette “justice”…

  4. Il ne sert à rien de s’indigner. La réponse doit être dans les urnes. Massivement.

  5. Il n’y a pas de justice dans ce pays.
    Que pensez-vous de l’incarcération d’un père de famille de 8 enfants condamné à la prison ferme tout simplement parce qu’il n’adhère pas à l’histoire officielle concernant la seconde guerre mondiale.
    C’est la justice, ça ?

  6. Si je comprends bien, le préservatif est aujourd’hui un objet plus sacré que le drapeau (ne parlons pas d’une église), pour que la justice se charge de punir ainsi sa profanation.
    Interdit de porter atteinte au Grand Préservatif Sacré d’un côté, interdit de caricaturer Mahomet de l’autre. On est bien barrés.
    On notera que des tas de civilisations ont adoré des phallus géants. Adorer des préservatifs géants, c’est original. Je suppose que ça doit être le progrès.

  7. Profaner un crucifix, une église, un cimetière, quelle sentence pour ces actes impies ?

  8. Dans les procès intentés aux pédophiles revient parfois l’idée qu’ils ont anticipé l’éveil à la sexualité de leurs victimes. Après une condamnation comme celle qui vient de frapper Monsieur Alexandre Simonnot, c’est un argument qui va disparaître.
    Abbé Bernard Pellabeuf

  9. Chapeau bas à cet homme courageux, j’espère que son avocat va pouvoir lui éviter cette amende inique !
    Cette décision est le renversement des valeurs morales naturelles.
    Bientôt nous pourrons nous exhiber dans le plus simple appareil sans attenter à la pudeur.
    Sur quelle planète vivons-nous ?
    Les voyous et assassins sont arrêtés puis remis dehors, les honnêtes gens qui se défendent sont condamnés et incarcérés…

  10. On ne peut pas faire CAPOTER le jugement ?

  11. @ Marchenoir
    Excellente comparaison qui permet d’évaluer le nouveau “sacré” et de mesurer l’ampleur de la forfaiture en cette affaire.

  12. Il faudra installer une justice populaire et certains juges pourraient bien paraître et répondre devant celle-ci ; pas un jour sans que des criminels soient relâchés ou condamnés à des peines ridiculement clémentes qu’ils n’effectueront même pas, que des innocents soient eux lourdement condamnés par des juges qui officient non pas au nom du peuple Français mais au nom de leur idéologie gauchiste anti nationale.

  13. Il est normal de punir ce genre de crime. Il ne s’agit pas d’un petit délit comme brûler une voiture ou tirer sur un policier.

  14. Totalement d’accord avec vous, Briscard, il faut retablir les jurys populaires pour toutes les décisions de justice; ce qui permettrait de remettre un peu de justice dans ce pays, et que ce soit un peu moins la loi du plus fort…

  15. A cette provocation, Mr Simonnot peut refuser le paiement de cette rançon (dixit une certaine Danielle M.). Et si il bénéficie d’un soutien populaire assez fort, c’est la “justice” qui devra s’incliner. Le problème restent les lobbies fort de la médiatisation dont ils bénéficient.

  16. mais quelle idée? il fallait, monsieur, brûler un drapeau français, voilà, il n’y aurait pas eu de problème!!

  17. Monsieur Simonnot, vous ne payez bien entendu quasiment que votre liberté et votre appartenance au Front.
    Le drapeau? mais qui s’en soucie?

  18. Il faut se pourvoir en cassation ! Il n’y a que là qu’il existe des magistrats modérés (et encore)…

  19. courageux ,celui là; merci de votre combat, cher Monsieur

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.