Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Près de 130 jihadistes “français” vont revenir

Près de 130 jihadistes “français” vont revenir

Près de 130 jihadistes français, détenus dans des camps en Syrie sous la surveillance des Kurdes, vont être rapatriés dans les prochaines semaines en France. Christophe Castaner a annoncé :

“Tous ceux qui rentreront en France seront judiciarisés et confiés aux juges. Lorsque le juge estimera qu’il faudra les mettre en prison – et ce sera l’essentiel des cas – ils seront mis en prison”.
“Certains sont déjà revenus et sont incarcérés, nous les connaissons. Ceux qui reviendront seront écroués.”

Que signifie “l’essentiel des cas” ? Pas tous ? Il y a des djihadistes qui seront donc laissés en liberté ?

Chaque cas sera examiné et jugé individuellement. A leur arrivée en France, les hommes qui ne font pas l’objet d’un mandat d’arrêt international seront entendus par la police. Ceux qui sont déjà recherchés, seront directement déférés devant le juge. Ils seront ensuite mis en examen et placés en détention provisoire en attendant leur procès.

A ce jour, plus de 500 personnes sont incarcérée en France soit dans le cadre d’une détention provisoire, soit dans le cadre d’une condamnation. Ils sont suivis par des surveillants et des équipes disciplinaires, composée de psychologues, d’éducateurs, d’imams et des conseillers pénitentiaires d’insertion qui travaillent au désengagement de la violence. Rien que ça.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Camp de prisonniers a minima
    Avec vrai programme de deradicalisation (par le père Pagès)

  2. Ils seront mis en prison… mais pour un temps… après ÉVIDEMENT ils seront libérés…

    Pour les “résiduels” (10? 20? 30? 50? ou plus…) qui ne seront pas mis en prison peut être que M. Macron pourrait leur fournir un emploi stable au sein des “antifas” ou ils ne dépareilleraient pas en se fondant dans le groupe.

  3. Ce que monsieur Castaner ne dit pas, c’est qu’en France, pour être condamné, il faut des preuves matériels. Est ce que les kurdes ont constitué des dossiers avec les preuves de leur appartenance djihadiste? Est ce que ces dossiers seront transmis à la France? Est ce que les juges les jugeront suffisantes pour les incarcérer? Bref, s’ils prennent de bons avocats, beaucoup d’entre eux seront libres faute de preuves. Les droits de l’homme tueront la France…

  4. Ah ! voilà de la fermeté ! Tremblez, djihadistes ! Casses-toi ner et la justice vont s’occuper de vous ! Les pauvres, qu’est ce qu’ils vont prendre…

    Messieurs Deibler, Desfourneaux, Obrecht, Chevalier, revenez ! On aurait bien besoin de vos “services”…

  5. C est le cadeau de Bachar pour “L aide” de la France.
    N est ce pas Fabius, ils font du “Bon boulot ?”
    Nous avons des forces spéciales à quoi cela sert si ce n est pour ces missions de l ombre ?!!
    Ces monstres ne devraient jamais revenir quels que soient les moyens à utiliser ! C est cela gouverner au service de son pays. C est une folie et une trahison de nos dirigeants, une de plus.

  6. A leur retour en France, ces djihadistes seront ” judiciarisés et présentés aux juges” nous dit-on.
    La première question qui se pose est : pourquoi les faire rentrer ? N’avons-nous pas suffisamment de terroristes en prison et de terroristes potentiels en liberté pour s’encombrer aussi de ceux qui sont encore en Syrie ?
    Et si malgré tout ils rentraient, pourquoi les faire juger par des civils ?
    Ces dhihadistes ont pris les armes contre la France. Ce sont donc des traitres qui doivent être jugés par un tribunal militaire.

  7. les prisons étant pleines…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services