Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Prélèvement à la source et déresponsabilisation

De la CFTC Métallurgie des Yvelines :

"Nous avons déjà parlé du risque qu'est le prélèvement de l'impôt à la source, c'est à dire sur les fiches de paie, pour ce qui est de l'existence fiscale des familles, ainsi que sur la confusion des rôles entre employeur (payeur avec ses sous) et celui de préleveur fiscal (payeur avec nos sous).

Un autre point d'attention se situe sur le caractère "indolore" de cet impôt que nous n'avons plus à payer par un acte "positif", volontaire. Déjà, la mensualisation avait fait un pas important vers l'impôt indolore. Une étape supplémentaire sera franchie. Or, nous savons que les cotisations sociales associées au système de cartes vitale et de tiers payant sont certes des facteurs d'économie administrative (numérique aidant) mais des facteurs de dé-responsabilisation citoyenne. Nous avons oublié que ces cotisations sont du salaire différé, mais du salaire tout de même.

Un risque parallèle se trouve dans l'impôt à la source : aurons-nous conscience que par cet impôt, nous donnons des moyens à l'Etat et que nous devons contrôler l'utilisation de ces moyens? Même si, objectivement, notre contrôle sur les dépenses de l'Etat est infime, tout de même, lorsque nous faisions le chèque, notre conscience était sollicitée. Tout est fait pour que notre conscience soit anesthésiée, afin, peut-être, que l'Etat n'ait plus à rendre de comptes? Le technicisme dit "oui" au prélèvement à la source. Mais que dit l'anthropologie?"

Partager cet article

7 commentaires

  1. Voyez ce très interessant article dont il serait heureux que des juristes cathos de haut vol fassent leur profit pour action à suivre …
    Diplôme de laïcité : les aumôniers catholiques humiliés d’être mis au niveau des musulmans
    http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/13/diplome-de-laicite-les-aumoniers-catholiques-humilies-detre-mis-au-niveau-des-musulmans/#comment-639362

  2. Vouloir associer un anesthésique à la rapine, pour déresponsabiliser la victime, relève de la perversion.

  3. Et en cas d’erreur qui sera responsable, le patron ou le contribuable ?

  4. Les allocations étant devenu un revenu social puisque non universel, une sorte de chômage ou de salaire de fonctionnaire puisque payé par nos impôts, ce serait bien qu’elles deviennent imposables, indolores puisque retenu à la source
    ! Et en même temps on pourrait mettre une taxe pour ne pas payer de taxes sur le logement.

  5. Si l’entreprise devient agent de l’état, pour collecter l’impôt, cela veut dire que chaque employé devient “la chose” de l’Entreprise et l’Etat ne parlera plus au salarié mais donnera ses ordres à celui qui rémunère ce salarié. L’autre problème sera de “déballer” à son employeur son véritable patrimoine et autre revenu c’est pourquoi il faut garder le contrôle sur sa déclaration d’impôts.
    Tous ces changements ne sont pas clairs sur le véritable but et semble installer une dictature, une de plus.

  6. déresponsabilisation???
    mais quelle différence y a t-il entre le prélèvement à la source et la mensualisation?
    la déresponsabilisation vient du fait que la majorité des gens sont exemptés de l’impot

  7. La peemiere recette de l’Etat est la TVA, elle a été conçue, ce n’est pas un hasard, pour être invisible par celui qui la supporte, le client final.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services