Bannière Salon Beige

Partager cet article

Sciences

Pr. Froguel : “Je ne suis pas pro-Raoult mais l’étude publiée par The Lancet, c’est une merde”

Pr. Froguel : “Je ne suis pas pro-Raoult mais l’étude publiée par The Lancet, c’est une merde”

Et un nouveau sou dans la machine… avec le Professeur Froguel, médecin et chercheur français en endocrinologie, biologie moléculaire et génétique, actuellement professeur à l’Imperial College de Londres et à l’Université Lille 2 dans le domaine de la médecine de précision, du métabolisme et de la génomique, qui s’indigne du crédit accordé à l’étude publiée par la revue scientifique anglaise The Lancet concernant la possible dangerosité de l’hydroxychloroquine pour le traitement du Covid-19 :

J’ai d’abord beaucoup hésité à réagir parce que je ne veux pas qu’on dise que je suis pro-Raoult. On ne peut rien dire : on est forcément soit pro, soit anti. Mais l’article de The Lancet pose de gros problèmesLes données sont trop bizarres, pas fiables. On ne sait même exactement d’où elles viennent comment ils se les sont procurées. Du coup, les conclusions ne peuvent pas être fiables. The Guardian a bien vu tous ces problèmes. Ce papier est une merde en grande partie fabriquée par une firme inconnue qui voulait se faire de la pub. 

Lancet, c’est le tabloïd de la presse médicale. Ils font le buzz avec des données fake. La science, ce n’est pas ça ! Et la presse française a repris sans réfléchir cet article. Nous n’avons plus de journalistes scientifiques. 

Pourtant le gouvernement français a immédiatement réagi en arrêtant tous les essais liés à la chloroquine ? 

C’est un peu du masochisme. Ils ont réglé leurs comptes avec Raoult mais ils l’ont fait sans se rendre compte qu’ils utilisaient pour cela The Lancet, qui a quelque part ridiculisé la science française avec cet article. C’est un réglement de comptes politique pour arrêter la prescription désorganisée de choloroquine. […] Pour tuer la chloroquine, on s’appuie sur un article qui n’est pas scientifique. Je ne sais pas si la choloroquine est efficace, je ne me prononce pas là-dessus. Je pense même qu’on ne le saura jamais de manière scientifique, puisqu’il n’y a plus assez de malades. J’observe aussi que les grandes études Recovery / Discovery n’ont pas retrouvé ces effets négatifs du médicament. Aucun médicament n’a prouvé son efficacité face au Covid-19.

Pourquoi cette polémique vous met-elle en colère ?

La recherche c’est du temps long, c’est de la réflexion, de la méthode. Les politiques ont besoin de choses simples mais les scientifiques c’est autre chose, la science c’est autre chose. Dans cette crise, je trouve qu’on est en train de suicider la recherche médicale. Nous, les scientifiques, on pleure tous les jours en ce moment. Les gens qui sont à la tête de recherches sérieuses sont tristes d’observer tout ça. C’est un déversoir à conneries en ce moment le Covid-19. Le milieu hospitalier-universaitaire ne ressort pas grandi de cette crise.

Partager cet article

15 commentaires

  1. Raoult face à Bercoff a expliqué que le Lancet était violemment anti-Trump, et qu’à partir du moment ou celui-ci a affirmé prendre de la chloroquine cette revue considérée comme sérieuse a tiré sur la chloroquine en visant Trump. Je n’aime pas Bercoff, agent du sociétalement correct, mais il faut reconnaître que des trois interviewers de Raoult, Malherbe, Pujadas, Bercoff, c’est ce dernier qui a été largement le meilleur, car plus intelligent, plus cultivé, plus professionnel. Les deux autres, c’est du croche-pattes bébête et répétitif, une inculture crasse. Et l’hydroxychloroquine? Le politicien Goasguen, à peine guéri de son coronavirus, meurt d’une crise cardiaque. Mais prenait-il sa chloroquine et lui avait-on fait un électrocardiogramme? Il me semble que les malades guérissent tout seuls mais que la chloroquine accélère le mouvement, agissant comme un gendarme à virus : “circulez, vous n’avez rien à faire ici”. En fait, on ne saura jamais la vérité. En attendant la prochaine pandémie d’un autre virus.

    • Que valent encore les publications scientifiques contemporaines ?

    • Moi j’aime bien Bercoff, il met souvent les pieds dans le plat, et invite des personnes blacklistées sur les autres médias….

      • @PIERROT
        N’employez pas le terme “blacklistées” : vous allez être poursuivi en application des dispositions de la loi Antar. En Français, une “liste noire” regroupe des gens, des événements ou des médias à fuire comme la peste de la même couleur. Définir une telle liste comme “noire” est un propos à connotation manifestement ethnodifferentialiste, donc condamnée par la loi Mobil. Et en plus, votre liste noire est écrite noir sur blanc. Ça devient complètement illisible…
        😇😇😇

  2. Depuis plusieurs jours, j’étais persuadé que l’article publié dans The Lancet était destiné à faire tomber Trump, sur fond de traquenards envoyés par les démocrates du Deep State et par l’OMS. Mais en ce qui concerne le gouvernement français, qui a sauté à pieds joints sur l’occasion et qui va s’en mordre les doigts (positions très mensongères à répétition de Véran), il me semble que l’opération anti-HCQ, qui est destinée à favoriser les Big Pharma, est dans le droit fil des actions et restrictions apportées contre l’homéopathie (le gouvernement veut que ceux qui se soignent par homéopathie utilisent des médicaments de Big Pharma).

  3. comment alors expliquer que le ministre des solidarités (et de la santé) ait eu cette attitude!
    big pharma ? buzyness ?

  4. Il est clair que partout dans le monde la chloroquine et l’hydroxychloroquine font de l’ombre aux vaccins à venir. Cela fait des années que big pharma a décidé de développer des vaccins pour tout et pour rien, car plus difficiles à fabriquer que des molécules chimiques ils coûtent plus cher (et donc rapportent plus) et sont moins susceptibles de donner lieu à des génériques non brevetés.
    Le traitement politique et pseudo-scientifique de la chloroquine, s’appuyant sur des pseudo savants et pseudo experts est une honte tant pour la politique que pour les scientifiques stipendiés.
    Dr. Shimon Lévi (M.D.)

  5. Raoult, lui même, semble insinuer que les “données” de l’article sont totalement bidonnées, et il s’étonne ou feint de s’étonner que les pourcentages de fumeurs, obèses, etc soient les mêmes sur tous les continents en même temps.

  6. Même le directeur du Lancet aurait reconnu que les articles majeurs seraient désormais rédigés par les laboratoires pharmaceutiques. Dans l’étude citée, une recherche publiée sur Internet révèle que les 4 signataires de l’étude sont des médecins et/ou des chercheurs grassement “soutenus” par les grands groupes pharmaceutiques. L’objectivité de cette analyse est donc largement discutable.

    • Non seulement l’objectivité, qui est une chose…. Mais, qu’un article dit scientifique soit publié dans une revue médicale à comité de lecture, alors même que ledit article ne contient aucune (ou très peu) de sources, ne cite aucun hôpitaux et donne des chiffres très douteux dans la méthodologie, là c’est grave…

  7. Et il est indispensable de rappeler que les “expérimentations” sur l’hydroxychloroquine n’ont JAMAIS respecté le protocole défini et utilisé par le Professeur Raoult à l’IHU de Marseille. Ici même, lors de l’annonce du premier essai officiel sur l’hydroxychloroquine, j’avais mis en exergue les conditions définies pour cet essai : réservé aux malades hospitalisés, sans adjonction d’antibiotique. Et j’en avais tiré la conclusion que, mené à l’inverse du protocole du Pr Raoult, cet essai était destiné à démontrer la dangerosité du médicament et la conduite criminelle du Pr Raoult. Celui-ci serait alors susceptible d’être poursuivi pour mises en danger de la vie d’autrui et homicides par imprudence.
    Cette publication du Lancet, qui est le journal de référence du monde de la santé comme l’immonde est le journal de référence de la bien-pensance, est censée être le coup de masse définitif pour la condamnation du Pr Raoult.

  8. Cette étude du Lancet aurait coûté 50 M€. Une seule question à poser : qui a payé ? et on aura l’explication de ses conclusions.

  9. Très juste F.Jacquel

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services