Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Russie

Poutine est le seul chef d’État à avoir une vision claire du Moyen-Orient

D'Yves de Kerdrel :

Unknown-8"Notre salut passe par Poutine. Le président de la Russie est le seul Chef d’État au monde à avoir une vision claire de ce qui se passe au Moyen-Orient. Il l’a exposée dans un discours qu’il a fait hier au Tajikistan. Selon ses informations, non seulement Dae’ch contrôle une grande partie de l’Irak et de la Syrie. Mais l’organisation terroriste a déjà planifié des attentats à La Mecque, Médine et Jérusalem. De la même manière, elle vise à s’étendre en Europe, en Russie et en Asie du Sud-Est. C’est ce qui amène Vladimir Poutine à appeler la communauté internationale à unir ses forces contre cet ennemi prêt à déstabiliser toute cette région. C’est ce qui l’a conduit aussi, selon nos informations, à expédier auprès des côtes syriennes son plus gros sous-marin nucléaire doté de 200 missiles balistiques."

Partager cet article

16 commentaires

  1. Que diable peut faire un missile balistique – nucléaire – contre l’Etat Islamique ? D’ailleurs aucun sous-marin n’a ou ne peut avoir 200 missiles balistiques.

  2. Je me disais aussi… 200 missiles balistiques alors que nous n’en avons que 16 sur nos sous-marins…

  3. Que faites-vous des têtes multiples ? Hein !

  4. Vanter la clairvoyance de Monsieur Poutine en terminant par : “il a donc envoyé un SNLE”, ça fait un peu sourire.
    (200 missiles, ça doit être une erreur de zéro, le plus gros SNLE russe pouvant embarquer 20 missiles, d’après Wikipédia.)

  5. Juste un peu de détente et de légéreté .
    Par ces temps qui courent ,c’est pas de refus.
    Et le tout en chanson, c’est si rare.
    Vive la grande Russie.
    https://www.youtube.com/watch?v=azWlVthe9lg
    https://www.youtube.com/watch?v=MA7PDiMqCXg

  6. Mort de rire et d’accord avec les commentaires précédents… On ne chasse pas l’État islamique avec des SNLE… c’est ridicule. Je ne connais pas la véracité de cette information mais elle illustre à merveille soit l’incompétence de Poutine, soit de l’auteur de l’article…
    Dans tous les cas, j’aurai tendance à croire que Poutine sait ce qu’il fait (il l’a prouvé depuis longtemps).

  7. @Frégate
    nucléaire certainement pas, mais je ne vois pas en quoi un missile balistique ne pourrait rien faire contre l’EI. De toute façon, Poutine a tout pour battre l’EI, ne serait-ce que son génie militaire, politique et diplomatique. Son seul autre ennemi est surtout l’aveuglement orgueilleux des occidentaux.
    Autre pause-sourire :
    (il n’y a pas de petites économies, quand on veut sauver celle de son pays)
    https://www.youtube.com/watch?v=80c2rR25f6w

  8. Poutine n’est pas dénué d’arrières pensées…
    L’accès aux mers chaudes reste un vieux rêve de tout dirigeant russe !

  9. L’Europe n’arrivant pas à se construire est très attirante pour l’un ou l’autre “bloc”.
    Les communistes voulaient conquérir l’Europe et Mr Poutine ne fait-il pas partie du G.20 ou autre club mondialiste ?
    Quelles sont réellement ses intentions agit il pour son propre compte ?

  10. Vive la France chrétienne, vive la Russie chrétienne, vive l’amitié franco-russe !

  11. Excellent reportage sur Poutine, de sa jeunesse à aujourd’hui :
    https://www.youtube.com/watch?v=fzxeZ6zwVi4

  12. Voilà plusieurs années que je dis que Poutine nous sauvera,et cela se précise

  13. Bravo c’est le début de la lucidité!!!!!
    Vive POUTINE, vive les Russes nos premiers alliés naturels contre les cinglés de tous genres, islamistes, homosexualistes, américanophiles et autres…
    Et merci au SB d’avoir mis cet article en avant

  14. Y de Kerdrel est gentil mais il ne maîtrise pas son sujet.
    Que V Poutine fasse déployer un ou plusieurs SNLE dans la zone avec 20 missiles à 10 têtes multiples, c’est simplement pour expliquer aux occidentaux, principalement américains, français et britanniques que la Russie ne laissera pas faire des politicards véreux. Il n’y aura pas de nouvelle aventure type “Libye”.
    Actuellement en Méditerranée, il y a environ 5 sous marins russes dont sans doute trois conçus pour l’attaque, en particulier conçus pour détruire les porte avions américains.
    On trouve ces renseignements sur des sites militaires qui relatent certaines escales dans des pays amis.
    Je n’ai pas pris en compte les sous marins qui ne font pas d’escale.
    Intéressez vous en ce moment à la violation des accords de Montreux 1936 sur la Mer Noire par les américains, accords qui stipulent qu’un navire de guerre n’appartenant pas à un pays riverain ne doit pas rester plus de 21 jours en place. Il est vrai que les américains ne l’ont pas signée.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_de_Montreux
    Les russes sont furieux.

  15. Petite précision apportée par le site “le portail des sous-marins” le sous-marin russe est le Novorossiysk de type kilo (18 torpilles).
    Personne ne base de sous-marins balistiques en Méditerranée, mer fermée où ils pourraient être pris au piège. La porté d’un missile balistique (plusieurs milliers de km) permet d’atteindre le cœur des continents tous en restant dans un océan. Par suite de cette portée sa précision est de l’ordre de la centaine de mètre ce qui le rend très peu efficace quand il est doté d’une tête classique (V2 lors de la 2ème guerre mondiale, scud irakien durant la 1ère guerre du golfe). Par contre cette imprécision devient toute relative lorsque sa tête est nucléaire. Un missile peut être à têtes multiples, mais même s’il a 10 têtes, ce n’est quand même qu’un seul missile. Je ne voit pas quiconque combattre une insurrection de type de L’EI à coup d’arme atomique, mais je suis loin d’être un expert en matière de contre insurrection.

  16. J’adhère complètement à l’idée D’Yves de Kerdrel pour deux raisons principales:
    1- ne fut ce que l’initiative de Poutine dès le début de la guerre qui est celle de la négociation entre les principaux rivaux en sirie, mérite l’encouragement de ce Monsieur.
    2- comparativement à la Libye, Poutine voulais montrer aux occidentaux (américains et européens) qu’il pourrait mettre en péril ce qu’ils dressent directement par les américains et indirectement par les européens, en sirie.

Publier une réponse