Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

“Pourvu que cette fois-ci encore, l’on dise oui à la vie et non à la mort, c’est-à-dire à l’avortement”

Dans un entretien accordé à l’agence Ecclesia, organe officiel de l’Eglise catholique au Portugal, le cardinal portugais José Saraiva Martins, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, a dit clairement qu’il souhaite la victoire du non :

"Je pense qu’il est extrêmement important que l’Eglise exprime clairement sa pensée sur le thème de l’avortement, c’est son devoir de le faire. Elle est au service de l’homme et de ses valeurs fondamentales, parmi lesquelles la plus grande est sans aucun doute la vie, dans sa dignité et dans son caractère sacré.

L’Eglise pècherait par omission si elle ne le faisait pas : les fidèles ont le droit d’être éclairés sur une matière qui est d’une importance vitale pour l’homme et pour la société d’aujourd’hui. A ce droit correspond, c’est logique, le devoir des pasteurs d’exposer, sans peur de subir la critique des défenseurs de la libéralisation de l’avortement, la vraie pensée de l’Eglise à ce sujet."

Cet entretien a été traduit par Jeanne Smits, à lire sur son blog.

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]