Pourquoi voter à la primaire pour Jean-Frédéric Poisson ne comporte aucun risque et est utile

Cet article explique que de nombreux électeurs du PS (entre 260 000 et 560 000) vont aller voter Alain Juppé et que 10% des électeurs du FN iront également (environ 600 000) et, parmi eux, 41% voteront pour Nicolas Sarkozy.

Alors pourquoi ceux qui se retrouvent dans les valeurs défendues par Jean-Frédéric Poisson n’en profiteraient pas pour faire avancer leurs idées ?

“La Charte de l’alternance” (le nom officiel de la charte de la primaire), qui doit être signée par tous les électeurs à la primaire, est claire. Pour pouvoir voter pour le candidat de droite les 20 et 27 novembre 2016, il faut avant tout partager “les valeurs républicaines de la droite et du centre” et non, explicitement, leur programme ou leur idéologie.

[Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France] [Charte de l’alternance]

Une tournure assez large pour être approuvée par toute personne se considérant un tant soit peu républicain dans l’âme. A condition bien sûr de partager aussi un désir d’alternance (“Je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France”, stipule le texte), ce que de nombreux déçus du hollandisme sont prêts à envisager. Un député LR l’affirmait d’ailleurs au Labdébut septembre : “La manière dont est rédigée la charte n’est pas difficilement signable par un homme de gauche, tout au moins la première partie sur les valeurs républicaines.” (…)

Les électeurs de gauche tentés par la primaire à droite ne peuvent pas être fichés (…) Tout est anonymisé, rappelle pour franceinfo le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère, en charge de l’organisation de la primaire. Autrement dit, ce vote ne laissera aucune trace.” Concrètement, la charte de la primaire prévoit que les listes d’émargement soient placées sous scellés puis détruites sous le contrôle de la Cnil (…)”

Le seul risque est donc de faire grossir le poids relatif du PCD. Ensuite, chacun sera libre de faire ce qu’il veut en conscience au deuxième tour de la primaire et surtout aux deux tours de l’élection présidentielle…

Laisser un commentaire