Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Pourquoi n’y aura-t-il pas de syndicat dans les armées?

Parce qu'elles doivent impérativement rester muettes et encaisser les coups : elles représentent en effet 10 % des agents de l'État et assument à elles seules 60 % des réductions de postes.

L'article de détail du Figaro.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Les armées sont-elles aussi prêtes à faire face à l’immigration-invasion que la ligne Maginot face aux Panzer en 1940?
    OUI, mais pas plus hélas!

  2. Seule une démission générale des militaires aurait des répercussions sur le gouvernement. Bruxelles demande de tenir des objectifs financiers qui aboutiront à la démilitarisation de notre pays alors que la conjoncture internationale et intérieure devient de plus en plus dangereuse pour la survie de notre population.

  3. Non, Monsieur. Il n’y aura pas de syndicats dans l’armée (du moins je l’espère) car la défense du pays ne saurait être tributaire d’états d’âmes (mêmes justifiés) ou de revendications corporatistes (qui ne manqueraient pas d’advenir avec des syndicats!). On peut mettre aussi des syndicats dans le clergé, c’est tout aussi grotesque.

  4. Europe molle, sans politique extérieure et sans défense : un petit tas de confettis inoffensifs et en désordre voulu par les USA dominateurs d’un marché captif avec la complicité des britanniques!

  5. Il n’y aura pas de syndicat dans l’armée pour la simple et bonne raison qu’il y a déjà le CFM. Ce qui équivaut mais à la différence qu’il ne donne pas le droit de manifester, de s’exprimer et d’adhérer…

  6. Pas d’armées, pas de guerre ! Il suffit de voir notre participation présente contre l’EII, même pas le niveau d’une mouchette sur un buffle !
    Nos moyens militaires désormais misérables empêcheront les socialistes de se lancer dans des aventures cataclysmiques et sans lendemain.
    C’est pratiquement toujours la gauche dans notre histoire qui a déclenché les guerres et fait massacrer le peuple français.
    Sans armée, ils brailleront, ce sera beaucoup plus pacifique et moins dangereux pour tout le monde, vu les résultats !

  7. Perso, je me dis que c’est justement – et j’ai confirmation par un ami qui travaille dans l’armée de terre – parce que l’arrivée prochaine des syndicats met la pression au Gouvernement, qu’il utilise sa dernière “année de paix” pour tailler le plus possible dans le budget de la Défense.
    Maintenant, j’observe (mais est-ce que çà prendra de l’ampleur, voilà la question) que les maires sont de plus en plus nombreux à être hostiles à ces coupes (qui ont des effets drastiques sur l’économie locale) et…Il on a quand même un “terreau” fertile à l’Assemblée pour relayer leur point de vue.

  8. Une démission générale des militaires n’arrivera jamais. Ils ne sont pas structurés pour le faire et ils ont une famille à nourrir.
    Par contre, il appartient aux officiers généraux et officiers supérieurs en postes de commandement clés, de monter au créneau, d’informer et d’expliquer ce qu’est devenu l’Armée française. De défendre l’Armée, au besoin de refuser d’obéir aux ordres du gouvernement si la mission ne peut être exécutée dans de bonnes conditions.
    Seulement voilà, il manque toujours la petite étoile ou la barrette que l’on voudrait bien avoir.
    Qui plus est, la gauche a la haine des militaires, et ce n’est pas d’aujourd’hui.
    Quant aux généraux en “retraite”, l’Etat n’en a que faire. Ils ne servent plus à rien (comme tout retraité).

  9. Parce qu’il n’y aura plus d’armée pardi !

  10. plus d’armée ? qui défendra notre pays quand les Djihadistes seront là ?? Pépère avec sa boîte à outils ?? On marche sur la tête…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]