Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Pourquoi donc ce silence sur le sort de la famille française enlevée au Cameroun ?

C'est la question que pose Bernard Antony :

"Pourquoi donc ce silence sur le sort de la famille française enlevée au Cameroun, et sans doute conduite au Nigéria, par des terroristes islamistes ? Quatre jeunes enfants, leurs parents, leur oncle connaissent ainsi les pires affres d’une détention par des fanatiques sanguinaires capables de toutes les ignominies.

Lorsque des journalistes français ont été enlevés comme otages en Afghanistan par les
talibans, on a tous les jours dans les médias alerté le monde sur leur sort. Jusqu’à ce qu’ils soient libérés.

Lorsque le jeune soldat Israélien Gilad Ghalit a été fait prisonnier et longtemps gardé en otage par un groupe palestinien, tous les jours aussi on a évoqué son sort et mis en œuvre tous les moyens possibles pour arriver heureusement à sa libération.

Bien sûr, le sort de tous les otages français détenus en Afrique est angoissant. Là s’ajoute comme un plus dans l’horreur : sept otages dont quatre enfants et leur mère !

Chrétienté-Solidarité lance un appel pour que se fassent entendre sans cesse aussi, jusqu’à leur libération, toutes les voix des autorités politiques, médiatiques et morales, des autorités religieuses, chrétiennes, juives et surtout musulmanes."

En attendant, vous pouvez vous inscrire à la chaîne de prière à leur intention.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Peut-être est-ce une famille catholique …

  2. Moi aussi je me pose les mêmes questions. Tout cela est en effet fort curieux…
    Et je pense que cela leur serait d’un énorme réconfort de savoir que l’on ne les oublie pas comme on déjà pu en témoigner certains otages libérés. D’entendre que l’on parlait d’eux à la radio dont ils n’étaient pas coupé leur procurait soulagement et leur permettait de tenir le coup.

  3. Cela n’engage que moi mais à la place de l’entourage de la famille, au-delà d’une chaîne de prière je mettrais un sérieux plan comm en place… Je ne doute pas de la volonté du gouvernement de faire en sorte que cette famille puisse retrouver rapidement la liberté mais en toute franchise je ne suis pas sûr que l’attente en silence soit la bonne ou la seule option.

  4. Probablement que ce silence est justement une façon de les protéger … nos hommes de l’ombre oeuvrent très certainement pour vite les retrouver et les libérer. J’aurais tendance sur ce coup-ci à faire confiance à Hollande.

  5. Ces barbares ne les lâcheront que contre de l’argent ou des armes.
    Je verrais bien Hollande leur donnant quelques blindés “sagaie” (ils sont déjà sur place) en échange! On dira qu’ils étaient en mauvais état et non rapatriables etc.
    Les socialistes sont capables du pire, et le pire est à venir..

  6. On peut comprendre la prudence de ne pas en parler …mais alors pourquoi on fait du tam tam sur d’autres cas similaire?
    Cela pourrait être de toutes façons ,une intention de prière lors des messes dominicales .

  7. Oui, la meilleure manière de démonétiser des otages c’est de ne pas médiatiser.
    Prions l’esprit saint d’éclairer leurs geôliers et la vierge de les protéger.

  8. En un sens, plus on en parle, plus leur ”valeur marchande” augmente. Car à chaque ”libération” acceptée par les preneurs d’otage terroristes, concessions de notre part.

  9. Oui bien sûr en parler c’est, très probablement, faire monter les enchères ; alors pourquoi tant parler des journalistes (les enchères sont elles différentes ?) et pas des autres otages ? surtout ceux là : des enfants, de jeunes enfants… “j’en appelle à toutes les mères”.

  10. Peut-être est-ce en effet plus prudent de ne pas parler. Nous nous plaignons souvent des journalistes qui racontent n’importe quoi et se mêlent de tout. Là on peut espérer que des hommes compétents font ce qu’ils peuvent pour les faire libérer.

  11. M. Antony: il y a déjà eu pour cette famille une neuvaine à Ste Rita lanée sur Facebook.
    Actuellement il s’agit d’une prière à St Joseph qui fut chef de famille, sans temps déternimé.

  12. Plus vous commenterez sur un blog “ouvert”, plus vos otages prendront de la valeur… comme ce n’est a priori pas ce que vous cherchez, vous vous tairerez et prierez dans vos coeurs.

  13. ..il ne nous est pas interdit de prier et faire prier pour eux..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services