Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Pour sortir d’une UE sans identité, les partis de gouvernements ne sont d’aucun secours

A l'approche des européennes, l'ancien ministre Charles Millon livre sa vision de l'Europe au Figarovox :

"La corruption des meilleurs engendre le pire, comme le savaient les Anciens. C'est peut-être ce qui menace le monde aujourd'hui si l'Europe ne se reprend pas. Je veux parler ici de la véritable Europe, non du monstre hybride de Bruxelles moitié techno moitié despote éclairé qui entend régler la vie de chaque citoyen dans chaque détail. Et qui dans le même temps est incapable d'assurer la protection de ses membres, de s'asseoir seule, comme une grande, à la table des négociations avec la Russie, ni même d'organiser la projection de troupes pour soutenir l'armée française en Centrafrique. […]

Dans la grande bataille en cours qui verra l'Europe ou disparaître sous les traits d'un hypermarché sans identité, vassalisé encore plus par un Traité transatlantique que l'on négocie secrètement, ou recouvrer son identité, les grands partis dits de gouvernement ne seront d'aucun secours. Ils vont répétant leurs discours sur l'élargissement et l'intégration, gestionnaires du désastre.

Ailleurs, on va nous parler d'immigration, de surveillance des frontières ou de sortie de l'euro: de graves sujets qui touchent en effet profondément les populations d'Europe, et d'abord les plus pauvres. Mais ce sont des causes secondes et ceux qui les évoquent se gardent bien d'évoquer les causes premières: l'oubli des fondements propres de l'Europe. Le Front national nouvelle manière a non seulement conservé ses anciennes incohérences économiques mais y a ajouté l'oubli des racines spirituelles, intellectuelles, artistiques et religieuses de l'Europe.

La question n'est pas de nature économique: sur ce plan l'Europe est parvenue à organiser un grand marché unique même si cela s'est fait en ignorant trop souvent la vraie vie de l'homme, ses communautés immédiates de travail, de famille, d'ancrage local, de croyances, de culture, et d'amitié. […]

Parce que la personne humaine est devenue seconde ontologiquement par rapport à une nature qui a été déifiée. Nous ne voulons pas de cette Europe de la consommation, de la technique, de cette Europe des robots dont parlait Bernanos. […]"

Partager cet article

16 commentaires

  1. Charles Millon dit celà, mieux vaut tard que jamais: pendant des années il a été un acteur majeur d’un parti qui a désintégré l’identité française dans le magma informe de Bruxelles.

  2. Etonnant cette attaque contre le Fn de la part de M. MILLON : Marine Le Pen a bien redit durant la campagne des municipales, dans je ne sais plus quelle ville, qu’elle regrette l’abandon de la mention des racines chrétiennes de la France dans la Constitution européenne, devenue traité de Lisbonne.
    Voir sur Youtube, https://www.youtube.com/watch?v=y-9RW78Jn9A, écouter à partir de la minute 10 et les suivantes.
    Lui qui a vécu toute sa vie politique au sein de l’UDF et été ministre de J. Chirac, est-il très crédible dans cette critique ? Il a fait voter Oui lors du référendum sur la Constitution européenne, laquelle avait renié les racines chrétiennes de l’Europe.
    On sent en ce moment une forme de panique du système et les Millon et Wauquier sont envoyés pour faire du ”droitier de dernière minute”.

  3. Charles Millon, et Chantal Delsol, restent prisonniers de leur idéologie supranationale.
    Il ne se reconnaît pas dans le monstre froid, normatif de Bruxelles. Il ne renonce nullement à l’émergence d’un état européen.
    Le Front National ne porte pas en étendard la défense de la famille traditionnelle et de la foi catholique. C’est regrettable.
    Mais l’idéologie antinationale, pseudo-lotharingienne, est une impasse.
    Comment C. Millon peut-il se revendiquer de la tradition alors qu’il est pour l’effacement des nations et qu’il met en pointe de son combat des valeurs parfaitement maçonniques (dignité de la personne humaine, liberté politique), certes recyclées par Vatican II et Jean-Paul II, entre autres.
    On est loin de la défense de la Royauté sociale de notre Seigneur Jésus-Christ et des droits de Dieu.
    De toute façon, sans souveraineté retrouvée, il n’y aura pas de règne social du Christ-Roi.
    On peut faire commerce du rêve; d’une europe vaguement chrétienne comme d’autres prophétisent, tout en refusant d’agir pour le retour d’un roi vraiment catholique, une renaissance magique, gratuite, sans efforts, sans COMBATS, de la France à travers les eaux du baptême.
    De telles promesses, mensonges ne valent pas mieux que ceux des républicains.
    Quant aux incohérences économiques du FN, elles sont moindres que celles de ses (anciens) amis de l’UDF (UDI ou UMP aujourd’hui) qui portent toujours à bout de bras la dernière utopie créée par des occidentaux, l’europe supranationale, et contre lesquels il se garde bien de lancer la moindre attaque.
    Passé le stade de la dénonciation générale et fort peu récente de l’europe de bruxelles, que propose concrètement Monsieur Millon ?

  4. Belles idées théoriques mais, à l’heure actuelle, quel parti patriote, à part le FN, peut nous sortir de cette panade? Les peuples doivent s’exprimer.

  5. Mais l’UE actuelle a une identité c’est celle de Mammon et de la vassalité aux USA et à ceux qui les pilotent de façon discrète.
    L’UE qui ne veut pas reconnaître ses racines chrétiennes montre clairement de qui elle est la fille. Mais les racines ne suffisent pas, il faut le tronc, les branches et les fruits pour vivre véritablement. L’UE apostate ayant délaissée la Source de Tout Bien sombre dans l’esclavage de l’Ennemi.

  6. … ce qui se traduit par quelle action? et dans un premier temps par quel vote?

  7. Contrairement à ce que dit Charles Millon , à l’heure d’aujourd’hui, le FN est le parti qui, sans être parfait, a les propositions les plus fidèles à l’identité française sur l’Europe et l’euro .
    Par ailleurs comme le dit Lyonnais Charles Millon est particulièrement mal placé pour donner des leçons sur ce sujet ….

  8. @ Benard S Toutes les actions fondées sur de mauvais principes sont inutiles. Si vous pensez agir en votant utile, on est pas au bout de nos peines. La vie chrétienne en milieu hostile et contaminé ne doit rien au quiétisme.
    Si un État est contre la loi naturelle c’est qu’il est totalitaire, et d’ailleurs le ministre la dit vos enfants appartiennent à l’État.

  9. erratum : l’a dit (of course)

  10. Attention au FN bashing
    les flèches empoisonnées sifflent de toutes parts, Dupont Aignan, Boutin, Vauquier, PS UMP UDI.
    Cela va aller crescendo, pire que pendant la campagne des municipales.Il va falloir s’accrocher. Le FN n’est pas parfait, mais il n’y a que lui sur le “marché.
    Avec enfin le réveil des consciences et le succès des municipales, nous avons trouvé une brèche et enfoncé un coin. Nous devons amplifier la frappe.

  11. Ce discours est la démonstration idéale du discours “oui mais non” du politichien qui veut ratisser large en prenant des voix au FN sans perdre les voix centre droit européiste.
    Oui ou non, veut-il sortir de l’UE ? Il n’y a pas d’autre question à se poser.
    Il critique l’UE et le FN de façon vague, sans aucun élément concret. Alors, la sortie de l’UE, n’en parlons même pas. La conclusion s’impose, il est POUR l’UE.

  12. Même le FN ne pourra pas grand chose. À la recherche de voix il commence à s’aligner sur quelques principes de la pensée unique dictée par les francs-maçons. Leur idée sur la laïcité se brouille ainsi que celle sur l’égalité qui commence à rechercher l’uniformité et je ne parle même pas des propos tenus par certains sur l’avortement. Bref, il rentre dans le moule même si c’est encore à défaut d’être le meilleur, le moins pire des partis. La seule vraie réponse pour la France est de revenir à un Roi de droit divin qui grâce à l’alliance scellée avec Dieu par l’intermédiaire de St Rémi assumait sa fonction en tant que sacerdoce.
    Seul le Roi de France était sacré devant Dieu et devait lui rendre des comptes sur sa gestion du temporel lui qui était le lieu tenant de Dieu sur terre laissant le spirituel au pape.

  13. Il n’y a RIEN a attendre de l’UMP et du PS/PC pas plus que de l’Europe et surtout et en particulier de tous ceux qui les composent.
    S’imaginer que le FN puisse tout résoudre ou ait la réponse à tout est utopique. Il aura a affronter le déferlement de haine UMP/PS/PC qui fera tout pour le faire échouer quitte à faire de la France un champ de ruine.
    Tous ces gens ne servent pas la France mais leurs intérêts propres et ils nuiront autant qu’ils le pourront.
    Le FN permettra seulement de commencer à relever la tête, sortir de l’ornière et reprendre le chemin.
    Ceux qui attendent plus que cela seront déçus !
    Mais moins toutefois que ceux qui imaginent qu’ils peuvent attendre QUOI QUE CE SOIT de l’UMP/PS/PC, leur pire ennemi en vérité…

  14. L’UE est devenue une dictature ,avec sa Stasi médiatique , ses buchers politiques antinationaux,ses tribunaux de haine anti-fn et ses procès bolchéviques contre ceux qui ne veulent pas de pensée unique obligatoire pour tous et ses hautes trahisons contre les interets des peuples et nations en europe .
    Voter umps c’est bien sur continuer pour que rien ne change .On fait semblant de vouloir changer mais c’est pour leurrer les gens à voter pour le meme système .
    Contre ce système ,il faut voter pour ceux qui veulent les interets de la France et des francais d’abord !

  15. Il y a un parti qui prône réellement la sortie de l’euro et de l’Europe… c’est celui de M. Asselineau appelé UPR. Il classe le FN avec les autres partis dits souverainistes. Vous trouverez ses vidéos critiquant le FN entre autres partis sur son site : mais il est républicain et laïc dans sa philosophie(nobody is perfect !)
    Pour rétablir la royauté catholique en France Dieu emploiera peut être des voies qui sont pour l’instant impénétrables ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services