Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Pour reconquérir le pouvoir, revenir à ce qui distingue la droite et la gauche

De Guillaume de Thieulloy dans Les 4 Vérités :

"La gauche dispose de tous les pouvoirs, pour la première fois depuis 1944. Mais le plus important, le pouvoir intellectuel, la droite n’a jamais vraiment songé à le lui disputer depuis cette date. Peut-on espérer que ces quelques années d’opposition soient une occasion pour combler cette lacune incompréhensible (et plus incompréhensible encore aujourd’hui qu’hier, quand on voit le niveau de l’intelligentsia de gauche, qui n’évoque que de fort loin Sartre ou Camus !) ? Malheureusement, j’en doute fort. La droite persiste à considérer que l’idéologie, c’est le mal et qu’un responsable politique se doit d’être « pragmatique ». Il va de soi qu’il vaut mieux s’adapter à la réalité que de s’aveugler comme un socialiste. Mais il ne serait pas inutile non plus d’avoir quelques principes clairs. Les électeurs auraient pu comprendre que la crise avait compromis les résultats attendus d’une vraie politique de droite. Ce qu’ils n’ont pas compris, c’est le caractère confus de la politique de Nicolas Sarkozy. Ainsi, les électeurs de droite ont-ils approuvé les lois fiscales de 2007 et n’ont pas compris pourquoi les ténors de l’UMP avaient eu honte du « bouclier fiscal », ni pourquoi Nicolas Sarkozy l’avait finalement abandonné. Pour reconquérir durablement le pouvoir, la seule solution est de revenir à ce qui distingue la droite de la gauche. Trop souvent, les électeurs ont eu l’impression que droite et gauche, c’était « bonnet blanc et blanc bonnet ». Je persiste à penser que c’est faux. Ne serait-ce que pour cette simple raison : ce que nous reprochons aux élus de droite, c’est de ne pas tenir leurs promesses et de ne pas être en phase avec leurs électeurs, alors que ce que nous reprochons à la gauche, c’est, au contraire, de trop bien tenir ses promesses !

Tout, y compris l’alliance souhaitable entre toutes les droites, découle de la définition claire de ce qui nous sépare de la gauche. Nous y reviendrons dans les semaines qui viennent, mais voici déjà donner quelques pistes de réflexion : pour moi, un homme de droite considère que nous ne pouvons rien changer à la nature humaine (et c’est pour cela que je m’oppose au mariage gay) ; un homme de droite ne considère pas que l’État soit le seul acteur légitime de la vie sociale (ce qui pousse à une profonde remise en cause de l’État-providence et de la fiscalité) ; un homme de droite considère, enfin, qu’il existe un lien profond entre nationalité et identité : on peut certes choisir de devenir français, mais ce choix ne peut être que largement minoritaire. Voici au moins trois axes sur lesquels droite et gauche s’opposent radicalement, et sur lesquels UMP et FN devraient pouvoir trouver des points d’accord."

Partager cet article

5 commentaires

  1. La distinction Gauche / Droite présentée ici est plutôt bien vu.
    Sûr que pour l’instant les 2 nagent en plein libéralisme/libertaire/mondialiste et franc maçon.
    Retour aux fondamentaux !!

  2. “La droite persiste à considérer que l’idéologie, c’est le mal ” le terme d’idéologie est mal choisi, c’est effectivement le mal, une saine doctrine n’est pas de l’idéologie.

  3. Les pistes de réflexion méritaient d’être listées tant la distinction droite/gauche semble confuse, et cela depuis des décennies, avec l’arrivée de Giscard au pouvoir.

  4. Une droite catholique et monarchiste ?
    Chiche !

  5. En somme un homme de droite est ici :
    – ancré dans le réel (ou homme de bon sens)
    – contre l’Etat-Providence
    – patriote
    Peut être suis-je finalement un homme de droite ? 😉

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services