Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Pour postuler, vous devez être “pour les caricatures”

La dernière déclinaison de l'"esprit du 11 janvier" : la "discrimination" à l'embauche pour opinion politique.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Les commentateurs de l’express ne semblent en rien gênés par cette ligne (de même que le directeur de l’agence de recrutement), en revanche ils déplorent que cela ait été montré du doigt par des musulmans.

  2. En clair, si l’on n’est pas franc-maçon, on n’a pas le droit de travailler dans cette république des tyrans. Ainsi l’Apec exclut-elle du monde du travail les royalistes et les croyants, soit les trois-quarts de la population française, en pure violation du Code du travail http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/les-fiches-pratiques-du-droit-du,91/egalite-professionnelle,117/la-protection-contre-les,12789.html parce que les francs-maçons se croient au-dessus des lois. Les fanatiques, ce sont les recruteurs de l’Apec, qui n’aiment ni le respect d’autrui (puisqu’il faut être pour les caricatures de « Charlie Hebdo ») ni le vivre-ensemble. L’Apec accuse les autres de ce qu’elle est elle-même, c’est l’histoire de la paille et de la poutre ! À bas les francs-maçons ! À bas la république franc-maçonne ! Vive le Roi !
    [L’apec a retiré l’annonce. L.T.]

  3. Question: quand ce directeur d’agence sera condamné pour discrimination?

  4. À lire tout ça, je suis encore plus fier qu’avant de n’être pas Charlie !
    Car si en plus, pour l’être, il fallait « …aimer … analyser les gens et googliser vos amis », je suis content de n’être pas de cette bande d’hypocrites.

  5. Bientôt il faudra justifier d’avoir défilé le 11 janvier (deux témoins avec carte du PS exigés !) pour être considéré comme un citoyen à part entière.

Publier une réponse