Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Pour obtenir un titre de séjour, les étrangères n’ont plus qu’à se prostituer

Lu dans Le Monde :

"La chambre à majorité de droite a été plus loin que l’Assemblée sur un autre débat initié par ce projet de loi, qui concerne la délivrance de titres de séjour aux personnes prostituées de nationalité étrangère.

Celles-ci représentent l’immense majorité des prostitués en France (90 %), selon la Cimade, l’une des principales associations de défense des étrangers. L’Assemblée avait voté un amendement autorisant la délivrance de titres temporaire (6 mois) sous condition : ces personnes devaient cesser de se prostituer. La chose n’était pas systématique : le préfet devait en décider.

La Cimade jugeait inutile ce dispositif, censé les protéger. Elle estimait que les députés prenaient les choses à l’envers : le titre de séjour devait permettre aux personnes prostituées, selon elles, d’entrer dans un cycle d’insertion professionnel. Le débat se déroulait dans un contexte de crispation sur le statut des étrangers en France. Le Sénat a cependant écouté la critique associative : il supprime l’exigence de cessation d’activité. Il la remplace par la demande d’« un effort réel »."

Partager cet article

6 commentaires

  1. “Messieurs les hommes” ont dû arroser comme il faut les membres du Sénat, comme au bon vieux temps de la IIIe…
    Et ce sont encore les femmes qui vont trinquer !

  2. C’est aussi valable pour les étrangers (mâles).
    Donc, n’importe quel “migrant”, s’il allègue qu’il se prostitue pour vivre, pourra avoir un titre de séjour.
    Cool.

  3. Il est normal que cette élite dévoyée défende l’arrivée de nouvelles prostituées ou prostitués ! Elle en est cliente ! Faut-il rappeler ici le cas Strauss-Kahn, celui du directeur de Sciences-Pots, amateur de gigolos avec son compagnon de la SNCF ?

  4. Y aura-t-il des contrôles en bonne et due forme ?

  5. Prostituées ou pas, il n’est venu à personne l’idée de renvoyer chez elles ces dames présentes illégalement sur notre sol ?

  6. L’Europe de Bruxelles étant une prostituée pour bordels turcs, son argumentaire est des plus logique.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services