Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Pour ne pas laisser des publicités publiques déplacées

Les AFC communiquent :

"De nombreuses campagnes publicitaires peuvent paraitre choquantes pour de nombreuses familles par les thèmes abordés ou le traitement du sujet.

Une association de consommateurs comme les AFC peut évidemment intervenir, et nous n'y manquons pas. Mais, une réaction nécessite toujours un processus interne de synthèse, qui n'est pas en phase avec la fugacité des publicités. Par contre, tout particulier peut toujours réagir rapidement, nominativement, à titre personnel, auprès d'instances spécialisées. Un certain nombre d'interventions donne une image bien plus complète de l'opinion publique que l'intervention d'une seule association, fût elle reconnue et importante.

C'est pourquoi nous vous encourageons à saisir le Jury de Déontologie Publicitaire, organisme indépendant de la profession, avec votre identité, votre adresse, et vos arguments détaillés, et (si possible) une image (ou bien une façon de l'identifier facilement). Pour joindre cet organisme, vous pouvez vous rendre sur le site www.jdp-pub.org où vous pourrez choisir entre internet ou un courrier postal. Nous vous invitons également à consulter nos fiches."

Partager cet article

3 commentaires

  1. On peut aussi agir dans les salles de cinéma : je suis allé « râler » après la projection d’un film car la présentation de la publicité d’un film n’était pas en adéquation avec le public de la projection en cours…
    Et le responsable du cinéma est venu dare-dare : il n’aime manifestement pas ce genre de scandale fait par les spectateurs…

  2. Et donc, on peut citer actuellement pour les lecteurs qui ne prennent pas les transports en commun d’Ile-de-France :
    – les immenses affiches pour des sites de rencontres extra-conjugales “pensés par des femmes”.
    – les immenses affiches montrant un ecclésiastique avec une mitre et des personnages en vitraux portant le slogan : “N’AYEZ PAS FOI EN EUX” (Borgia, Canal +). Imaginez l’impact sur les jeunes enfants de tradition… athée !!
    Un visuel désastreux.

  3. Il y a aussi cette pub pour manger du boeuf (on ne voit pas le rapport) ou les anges et les démons font la fête et s’embrassent sur la bouche : UNE HORREUR POUR LE CHRETIEN !
    Qui paie cela ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique