Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Pour les protestants, la vie n’est pas sacrée en soi

Prenant position sur le débat concernant la fin de vie, la fédération protestante de France écrit :

"La vie, reçue de Dieu, prend sa pleine signification selon le cadre relationnel dans lequel elle s’inscrit ; elle n’est donc pas sacrée en soi. La perception de la dignité est légitimement diverse."

C'est donc fort logiquement que ces protestants saluent la proposition Claeys-Leonetti et notamment la sédation profonde et continue.

Partager cet article

37 commentaires

  1. Il faut juste rappeler que les protestants sont à l origine des textes fondateur de la FMI en France…

  2. De la FM pardon…

  3. Je ne suis pas d’accord avec le titre car il généralise, car il s’agit de la prise de position d’une instance, qu’elle ne regroupe pas tous les Protestants de France, en particulier l’aile vivante évangélique, et que, surtout, le protestantisme est attaché au principe de libre arbitre et de conscience personnelle, récusant toute forme de magistère moral…
    J’ai des connaissances luthériennes par exemple qui ont en horreur les dérives sur le respect de la vie et la banalisation des sexualités contre-nature. Nous réagissons en catholiques habitués à attendre une parole claire de son prêtre, de son évêque, des instances de l’église de France, à s’en féliciter ou s’en navrée, un protestant ne fonctionne pas ainsi.
    Reste que les dérives morales sont là : ce texte en est une preuve de plus…

  4. Protestantisme=secte .

  5. Sauf que les protestants oublient un peu trop vite que les catholiques n’ont pas à obéir aux protestants, mais à Dieu seul et à Sa Parole révélée dans l’Evangile qui nous enseigne que le corps est le temple de Dieu, que le suicide et le meurtre sont interdits et que, par voie de conséquence, la vie est sacrée.
    On peut aller loin avec des doctrines comme celle des protestants, église fondée par Luther, un moine défroqué, et non par le Christ qui a dit “Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise” ! Le protestantisme, qui a fondé la franc-maçonnerie, est à l’origine du génocide des Français, peuple catholique et royaliste, le protestantisme a commis bien des massacres pendant les guerres de religion tus dans nos livres d’histoire, ne mentionnant que la Saint-Bathélémy afin de faire détester les catholiques, mais non la Michelade de Nîmes http://www.nemausensis.com/Nimes/NimMichelade.htm , ça donne aussi le nazisme puisque Hitler était franc-maçon. Avec une doctrine comme ça, on aboutit à ne plus obéir au Décalogue “Tu ne tueras pas l’innocent”, mais on aboutit à l’islam “Tuez-les tous” ! D’ailleurs, le protestant Jean-Jacques Rousseau admirait l’islam dans son “Contrat social” et voulait l’imposer à la Fille aînée de l’Eglise.
    Les protestants montrent par là qu’ils s’accommodent de la Parole de Dieu quand ça les arrangent, et qu’ils soumettent Dieu à la loi des hommes, ce qui est l’inverse de la Parole de Dieu qui exige de nous que nous obéissions plus à la Parole de Dieu qu’à celle des hommes quand celle-ci y contrevient.
    Honte aux protestants qui n’obéissent pas à la Parole de Dieu et disent aux autres cultes de ne pas s’y soumettre !

  6. Cette position n’est que celle de l’EPUF – église libérale -que ne partagent pas les Evangéliques qui sont aujourd’hui plus de la moitié du protestantisme français.

  7. Ce sont leurs propos qui sont indignes ! Avec de tels arguments spécieux le protestantisme français touche le fond de l’indigence philosophique et spirituelle, comment peuvent-ils après cela regarder le Christ en croix? Si tout est lié à votre “cadre relationnel” la vie d’un enfant battu vaut alors moins que celle d’un enfant choyé? et si “elle n’est pas sacré en soi ” alors pourquoi traîner devant les tribunaux leurs assassins? transposé à la fin de vie c’est exactement pareil! Un vieillard selon qu’il sera dans une famille aimante sera préservé, ailleurs on l’achèvera proprement en blouse blanche (par compassion bien en entendu). la perception de la dignité et de la sacralité de la vie étant donc à géométrie variable dans les familles se déclarant protestantes il vaudra donc mieux les éviter dans un cadre “relationnel”, c’est plus prudent.

  8. La Réforme a amené l’Eglise romaine à se corriger. C’était nécessaire. Dommage qu’ensuite les protestants aient dérivé au lieu de revenir, le Diviseur ayant su exploiter l’orgueil humain qui a nourri les rancunes respectives. Mais patience, avec le temps, ou peut-être l’urgence, peut revenir la raison, avec l’aide du Saint Esprit.

  9. Attention de ne pas mettre tous les protestants dans le même sac ! Il s’agit seulement d’une branche assez restreinte en nombre et qui ne représente pas tous les protestants, loin s’en faut. De nombreux protestants évangéliques, et d’autres encore, considèrent la vie comme étant sacrée et dénoncent, comme les catholiques, l’avortement et l’euthanasie. Nombre d’entre eux se sont joints aux manifestations, même si leur présence n’a pas été médiatisée. Il serait bon que l’article soit plus précis afin d’éviter les approximations et les propos blessants.

  10. Quel dommage, mais, comme Damestoy, je garde l’espérance.

  11. Rien de bien nouveau.
    Pour reprendre un vieux proverbe français :
    Tout ça n’est pas très catholique !
    Le protestantisme a sa part dans la culture de mort.

  12. Ceci exprimé, si la suite de ce qui a été “sélectionné” est ajoutée, l’expression complète devient me semble-t-il intéressante à lire : La loi doit offrir un espace permettant l’expression de la liberté de conscience du sujet, assumant son choix singulier, en lien avec ses proches et la société. La médecine devrait mieux accompagner et contribuer à ce que chacun puisse « rester vivant jusqu’à la mort ». Le “rester vivant jusqu’à la mort” est important et je m’associe pleinement à cette vision.

  13. Quelle tristesse envahit mon coeur lorsque je lis des commentaires peu respectueux et surtout dépourvu de connaissance des communautés chrétiennes non catholiques de France,et de leurs membres fortement engages.connaissez vous par exemple des associations comme l’acpervie ou celle fondée par le pasteur rivaux etc… je me suis moi même fortement engagée dans la lutte pour le respect de la vie avec nombre d’amis et je suis chrétienne non catholique

  14. Titre mensonger. Ce document émane des chefs de l’Eglise protestante unie de France, et non de la “communion protestante de France” (sic). Ces derniers sont loin de représenter les protestants dans leur ensemble. Le Pasteur Gilles Boucomont, membre de l’Elise unie, a critiqué ce document. Quant aux évangéliques, ils sont sur la même ligne que les catholiques, et ne font pas partie de l’Eglise unie.
    http://www.lerougeetlenoir.org/les-controverses/euthanasie-l-eglise-protestante-unie-de-france-nie-la-vie

  15. Protestant (évangélique) et membre du CPDH (comité protestant évangélique pour la dignité humaine) qui s’est associé à l’action récente “soulager mais pas tuer”, je suis assez choqué de la généralisation que vous faites à partir de propos qui n’engagent que ceux qui les écrivent et qui ne représentent, en tout état de cause, qu’une fraction maintenant minoritaire du protestantisme.
    A vous

  16. Je m’associe à FP, et aux autres protestants se sentant insultés par cette généralisation inexacte.

  17. Je ne pense pas que les protestants dans leur ensemble adhère à ce charabia confus prétentieux et “jésuistique”
    Toute cathédrale a ses gargouilles … Nous avons aussi “Golias” qui se dit catholique

  18. Ce n’est pas “la fédération protestante de France”, mais l’Eglise protestante unie qui publie ce document, via la FPF.

  19. Certains commentaires sont des abîmes de bêtise, et je rougis de savoir que des catholiques en sont les auteurs. Passons. Cela étant dit, j’ai toujours trouvé paradoxale que des protestants qui récusent la nécessité d’un magistère, se fendent tout de même de déclarations publiques aux prétentions normatives. En toute logique, un protestant n’a pas d’autre choix que de se taire, de rester dans la solitude de son libre examen.

  20. Catholique on ne peut plus ferme, je reviens sur ce titre et une présentation maladroits qui simplifient, amalgament même sans le vouloir et heurtent inutilement ceux qui, dans les confessions protestantes, n’acceptent pas les dérives et sont souvent de bonne volonté pour travailler en commun sur l’urgence éthique.
    Il y a le travail méritant du CDPH, souvent cité. Il y a divers sites donnant des éléments de respect de la vie avec des références bibliques.
    http://www.cpdh.info/index.php/dossiers/item/520-fin-de-vie
    http://www.lueur.org/textes/euthanasie-debat.html

  21. Les protestants peuvent bien dire ce qu’ils veulent, comme en matière de spiritualité ils sont pour le moins paraplégiques, leurs dires ou rien équivaudront de toute façon à absolument rien.

  22. En fait vivant en Suisse, je peux confirmer que l’Eglise réformée suisse défend les mêmes positions concernant le caractère sacré de la vie, qu’elle conteste, que la fédération protestante de France. Ce qui est effarant c’est de constater qu’elle est même en contradiction avec les positions historiques de ses réformateurs. Quoi qu’on puisse reprocher par exemple à Martin Luther, il a néanmoins rédigé un “petit cathéchisme”. Dans son commentaire du 5ème commandement “tu ne tuera point”, Luther assimilais le suicide au meurtre. Une pasteure de l’Eglise réformée suisse ayant défendu dans le journal cantonal “Berner Zeitung” des thèses semblables à celles de la FPF, je lui ai adressé un courrier des lecteurs soulignant la contradiction avec l’attitude du protestantisme historique, ainsi que la contradiction avec l’injonction de Jésus à ses disciples de prendre leur croix sur eux et de le suivre. Cerise sur le gâteau, j’avais ajouté également une citation d’Adolf Hitler dans “Mein Kampf” où celui-ci justifiait l’euthanasie comme une forme d’humanisme, car délivrant des êtres diminués d’une vie de souffrance, politique qui fut mise en application sous la dictature hitlérienne.
    La réponse de la pasteure fut évocatrice. Elle répondit sèchement que je devais la comprendre, mais que je ne pouvais pas attendre de sa part qu’elle lise la moindre citation d’Hitler! Il est vrai que si l’on a une telle approche intellectuelle de refus d’un examen critique de ses positions, il n’y a pas grand risque de revenir à une position conforme à l’Evangile!

  23. Eh bien, vous aimez casser du sucre et surinterprêter les paroles des protestants…
    Il nb’y a pas beaucoup de choses sacrées cvfhez les protestants, parce que le mot “sacré” n’a pas la même signification que pour les Catholiques.
    Ce n’est pas parce que la vie n’est pas considérée comme sacrée que nous sommes pour l’eutanasie.
    Les protestants à l’origine de la franc maçonnerie en france, c’en apprend une belle aujourd’hui,
    En tout cas, je suis Protestant et ne cesse de clamer haut et fort que la franc-maçonnerie est une secte, et tous mes amis protestants font de même.
    Protestantisme = secte ?
    Vraiment ?
    Vous ne savez pas de quoi vous parlez en affirmant celà, oui, il y a des sectes qui se disent “evangéliques” aux USA, et nous savons, nous protestants evangéliques de france que ces sectes existent et ne font qu’emprunter notre dénomination, et nous savons qu’ils sont en tort, tout comme il existe des sectes dont les membre”s se disent “catholiques” et qui ne sont en rien Catholiques.
    Il existe des faux prophètes partout, et partout ou ces faux prophètes sont, les gens disent être chrétiens et avoir la verité, mais il ne sont ni Chrétiens, ni dans la verité.
    Je suis désolé de voir un tel nombre de personnes vomir leur haine envers les “protestants”, désolé de voir ça sur un blogue prônant des valeurs Chrétiennes.
    Désolé de voir à quel point certaines personnes aiment utiliser l’histoire pour faire croire à tout le monde que tel ou tel groupêment de personne est en tort, êtes vous Dieu pour juger ?
    Ne parlez pas au nom de Dieu pour juger, faites le pour aimer, faites le pour montrer aux autres que Jesus est le model à suivre, le seul chemin qui mène à Dieu.
    Je suis en relation étroite avec les personnes qui président le Comité Protestant pour la Dignité Humaine, et je ne manquerai pas de leur transmettre votre “conclusion hâtive” sur cette phrase prononcée par un représentant de la FPF.
    Ceci dît, j’aimerai que vous vous excusiez d’avoir jugé avec si peu de clairvoyance l’ensemble des Protestants, sur la simple supposition que si nous ne considérons pas la vie comme sacrée, alors nous serions pour l’eutanasie.
    Non, nous ne sommes pas pour l’eutanasie, jamais !

  24. Protestante évangélique engagée pour le respect de la vie, je me sens une fois de plus insultée… comment dites vous déjà? PADAMALGAM
    Aux USA, qui est le fer de lance de lance du mouvement provie? et le CPDH , en France..; êtes vous honnêtes?

  25. La citation de la FPF rapportée par Michel Janva fait frémir.
    C’est exactement l’idéologie de nos faux maîtres laïcards et libres-penseurs, ces relativistes qui entretiennent le bruit de fond du monde moderne.
    Les catholiques ne doivent pas faiblir, jamais, jamais.

  26. Le credo dit : “Je crois en l’Église,
    une, sainte, catholique et apostolique ”
    A partir de là , le reste n’est pas vérité , et rien ne pourra y changer . Les protestants sont comme les francs-macons et la clique : une secte améliorée …

  27. Je pense qu’il aurait mieux valu titrer cet article : “Pour des Protestants, la vie n’est pas sacrée en soi” .. Et je souhaite vraiment qu’au sortir de la semaine pour l’unité des Chrétiens cette correction ait lieu sur mon blog favori.
    Ceci dit: A mes chers frères évangéliques avec qui je travaille volontiers en Alsace, reconnaissez que c’est un fameux talon d’Achille de la “famille protestante” : elle ne peut JAMAIS parler d’une seule voix sur les problèmes sociétaux posés par notre société libertarienne … Qu’est ce qui vous tient réellement ensemble ? Qu’est ce qui fait finalement que les évangéliques engagés systèmatiquement avec les cathos sur ces questions sociétales veulent s’appeler encore ‘protestants’ ? POur le catho que je suis , c’est difficile à comprendre. Mais j’ai encore toute la vie ( sacrée !) que le Seigneur veut bien m’accorder pour essayer de le faire 😉

  28. Les Protestants ne croient pas à la vérité !
    Pour eux chacun sa vérité !
    Or Dieu EST La VÉRITÉ
    Ils ne croient donc pas en Dieu !
    Chacun d’entre eux se fait un Dieu à son idée…
    Il y a donc autant de dieux que de protestants !
    Ce n’est pas un hasard si la FM, l’Église de Satan, s’appuie sur le protestantisme.

  29. Sachant que des représentants de l’église peuvent se tromper, croire en l’église n’est pas le bon conseil à suivre.
    Sachant que Dieu, lui, ne peut se tromper, croire en Dieu est la chose à faire.

  30. Affligeants commentaires sur les protestants lesquels commentaires sont bien tristes révélateurs de la parfaite ignorance qu’ont encore les catholiques français du protestantisme en ce XXIème siècle. Y’a comme du boulot ! Concernant les “dérives” attribuées à cette famille chrétienne par les “purs” (les catholiques) à rappeler que dès que la notion de libre-arbitre s’est imposée d’évidence avec – à préciser tout de même – l’obligation implicite de se faire à la lumière du Saint-Esprit, les divergences ne pouvaient que surgir au fil des siècles devant tel ou tel aspect nouveau de la vie humaine – pas vraiment prévus par les Evangiles – et sur lesquels il a fallu se pencher pour voir comment y répondre selon la volonté de Dieu. Cela a conduit à la création ici et là de micro-familles distinctes… mais toujours dans l’union chrétienne invariablement revendiquée. Côté “dérives” j’invite beaucoup à regarder celles à pléthore se trouvant dans les différents dogmes catholiques ! Quant aux sectaires qualifiant les protestants de sectaires et d’autres joyeusetés, ils seraient bien inspirés en toute logique de rayer définitivement de leur discographie Jean-Sébastien BACH dont l’oeuvre tout entière est pétrie de la pensée et de la spiritualité protestante ! Le sujet mériterait plus longs échanges mais le site n’est pas encore prévu pour cela. Pour les intéressés à cette évolution, voir rubrique “faire un don” 😉

  31. En déménageant en vendée, j’ai appris à connaître mes voisins qui sont protestants et j’ai malheureusement constaté au fil du temps qu’ils ont en effet des idées un peu sectaires.Et oui! En plus, ils défendent la franc- maçonnerie comme la prunelle de leurs yeux et pour le mariage homo quand je leur ai dit que j’allais à la M.P.T., je me suis fait carrément envoyer sur dans les roses. D’ailleurs depuis ce jour ils ne me parlent plus! J’ai constaté aussi que la gauche est pour eux une sorte de religion et rien ne peut les faire changer d’avis.

  32. Ce n’est pas normal qu’il y ait 32 commentaires, et des précisions pour expliquer que:
    1) ce n’est pas la fédération protestante de France qui est à l’origine du texte, mais les chefs de l’Eglise protestante unie de France.
    2) ce titre est blessant pour les protestants qui ne partagent pas le libéralisme des chefs de l’EPUdF.
    3) ce titre est inexact, car il met tous les protestants dans le même sac. c’est comme dire: “pour les catholiques, l’hostie peut être donnée à un chien”, en citant l’avis d’une paroisse dissidente progressiste australienne (véridique).
    Et que, malgré ces commentaires et ces précisions, le titre et la brève restent inchangés.
    [Demandez d’abord à la FPF de retirer ce communiqué de son site. C’est effectivement comme si le site de la Conférence épiscopale diffusait l’avis hérétique d’une paroisse progressiste…
    S’ils diffusent ce texte, qu’ils l’assument.
    MJ]

  33. C’est vrai qu’on aurait du mal à reconnaître les évangéliques (et bien d’autres) dans cette prise de position.
    Il est non moins vrai, s’agissant des protestants, qu’on à affaire à des “communautés ecclésiales”, selon l’expression parfaitement appropriée de Benoit XVI…d’où une certaine cacophonie, qui, si elle n’est pas le monopole des communautés ecclésiales, a dans leur contexte une légitimité due au principe de libre examen, légitimité qu’on doit refuser, du coup, à toute déclaration univoque faite au nom du protestantisme ou de ceux qui s’en réclament.
    Circulez, donc, rien de crédible à voir ni à entendre…mais c’est la Fédération Protestante qui parle…Quel bazar!

  34. @ MJ: justement non. Les protestants ne sont pas “d’autres catholiques”. Le président de la FPF n’est pas l’archevêque primat de “l’Eglise protestante”. La FPF est un espace “neutre”, conçu pour être interlocuteur des services publics, qui fait le lien de manière formelle entre les différentes Eglises protestantes, indépendantes les unes des autres. Ils ne font que relayer les prises de positions diverses, et, sur ce sujet, n’ont pas pris parti d’une seule et même voix.
    L’Eglise protestante unie de France est gangrenée par le libéralisme, et il faut le blâmer. Mais il faut le faire en vérité, sans mettre tous les protestants dans le même sac, ce que fait votre titre.
    Si vous êtes au service de la vérité, relayez au moins la prise de position du Pasteur Gilles Boucomont, qui critique le document de son Eglise: http://www.lerougeetlenoir.org/les-controverses/euthanasie-l-eglise-protestante-unie-de-france-nie-la-vie
    [Il n’y a pas d’espace neutre, mais un espace relativiste, sur lequel on peut donc écrire que la vie n’est pas sacrée. C’est bien le problème à la base du protestantisme.
    MJ]

  35. @Voltzenlogel Timothée
    Si Dieu ne se trompe pas, sa véritable Église ne se trompe pas elle non plus !
    Même si certains de ses représentants se trompent parfois (lorsqu’ils sortent de la ligne de l’Église…)
    Si Dieu n’est pas capable de protéger et éclairer son Église il n’est pas Dieu…
    Il lui a même donné le pouvoir :
    « Tout ce que tu lieras sur terre, sera lié aux cieux et ce que tu délieras sur terre, sera délié aux cieux »

  36. @ MJ: si vous estimez que le relativisme est à la base du protestantisme, alors je vous invite à bosser le sujet.
    Et vraiment, cela ne vous aurait pas coûté grand-chose, bien au contraire, de montrer aux lecteurs un avis protestant s’opposant à la monstruosité de la “vie pas sacrée”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services