Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Société

Guerres de Vendée : pour les laïcistes, certains morts n’auraient pas le droit d’être honorés

Bernard Perrin, maire du village d'Aizenay situé entre Nantes et Les Sables-d'Olonne, a décidé de s'associer au Souvenir vendéen pour commémorer les guerres de Vendée et en particulier ceux qui sont morts pour leur foi :

Souvenir_Vendeen"Cette journée aura lieu samedi 4 juin, au calvaire du carrefour de la Touche où seront posées une plaque commémorative en bronze et une pédagogique sur les Guerres de Vendée. Avec ses sept routes d'accès, Aizenay était un passage obligé entre Nantes et Les Sables-d'Olonne, pour les troupes républicaines et royalistes. « En 1793, la paroisse s'insurge contre Les Sables-d'Olonne, une ville républicaine qui ne tombera jamais », a mentionné Grégoire Moreau et d'ajouter : « Le moteur de cette insurrection est principalement religieux. »

Mais, il n'écarte pas la levée en masse de 300 000 hommes pour aller combattre aux frontières. La forêt d'Aizenay a servi de refuge aux prêtres réfractaires et aux habitants. « Un hôpital y a été installé, en son centre », souligne Gaston Chevolleau, historien local. Il rapporte également que de nombreux incendies se sont déclarés, détruisant notamment les halles, le village de Gal, situé au-dessus de l'Auzigière, le château de la Marronnière… « De nombreux décès ont été enregistrés, représentant 10 % de la population », poursuit l'historien.

Le 20 mai 1815, une bataille, qui se déroule en pleine nuit, fait rage, près de la Touche, opposant les troupes de Travot à l'armée royaliste. Ludovic de Charette, neveu du général de Charette, y a été mortellement blessé. Le maire, Bernard Perrin, a noté l'importance de « rappeler la mémoire des habitants d'Aizenay tombés pour leur foi durant les Guerres de Vendée et de transmettre ce legs historique aux jeunes générations »."

Tombes-pour-leur-foi-pendant-les-guerres-de-vendee-ils-ont-leur-plaque-la-toucheIl n'en fallait pas moins pour qu'une poignée de laïcistes haineux (16 au total sur la photo) ne protestent contre la participation du maire a ces célébrations :

"Des habitants, soutenus par les élus de gauche, mais aussi par la Libre-pensée et par l’Observatoire de la laïcité Georges-Clemenceau, ont déposé des bouquets tricolores au pied du monument aux morts, près de la chapelle Saint-Joseph, ce vendredi midi, pour dénoncer des atteintes aux valeurs de la République portées par une association, le Souvenir vendéen, avec le soutien de la municipalité."

Le courageux maire n’a pas souhaité "rentrer dans des querelles partisanes" et a déclaré n’avoir "aucune leçon à recevoir" de ces  opposants qui "n’ont pas le monopole de l’histoire" et qui sont libres de participer ou non.

"L’Histoire est collective. Elle appartient à tous. Nul ne peut, ne doit, ne devrait se l’approprier pour la modeler à sa façon"

C'est bizarre, ces laïcistes toujours avides de repentance et de mea culpa sur le dos des autres et qui sont incapables de recevoir l'Histoire de France dans sa totalité…

Partager cet article

16 commentaires

  1. Là, les “valeurs de la république” prennent un visage bien haineux …

  2. Bonjour,
    Nous voyons bien, à la lumière de ce comportement que la république maçonnique a toujours su très précisément qui elle veut voir disparaître du sol de nos pères et des mémoires.
    Avis à ceux qui croient encore à la “naïveté” ou à l’ignorance de cette secte.

  3. Encore et toujours, chez les républicains et beaucoup de gens à gauche, cette obsession, cette rage continuelle à vouloir effacer et détruire les peuples et les nations…
    Le socialisme, la république française, la gauche, c’est le trio malsain et déshumanisé qui en fin de compte, n’a jamais compris l’Homme et le lien qui l’attache à l’ordre naturel des choses, c’est le mépris et le refus constant de la réalité des faits ; c’est le rejet affirmé et rageur de l’Amour de Dieu pour nous les hommes, les femmes et les enfants, c’est devenu aujourd’hui le refus de la vie et la promotion d’une culture de mort !
    A nous croyants, patriotes, parents et citoyens, de nous unir et relever la tête, d’élever nos cœurs et nos esprits pour relever notre pays !

  4. Normal : les laïcistes, “dignes” héritiers des génocideurs de Vendée, sont des négationnistes par définition, puisque épousant leur conception criminelle de l’homme et de la société, ils refusent d’en reconnaître l’application sur le terrain et d’en assumer les “brillants” résultats …

  5. Les 16 porteurs de bouquets tricolores ne sont pas de première jeunesse.
    L’embrigadement des jeunes générations par la prétendue “éducation nationale” (qui gagnerait à revenir à ses fondamentaux d’instruire avant d’envisager d’éduquer) fait mal son travail: certes, la connaissance de l’Histoire manque à nos jeunes, mais l’élan de conviction leur manque encore bien plus; au-delà du bout de leur nez, il semble qu’ils ne voient rien.

  6. Atteinte aux valeurs de leur “république”, je serais curieux de savoir ce qu’ils pensent de la mascarade de Verdun.

  7. C’est la même chose avec le Maréchal Pétain, afin de mieux le calomnier on refuse de lui rendre les honneurs qui lui reviennent !

  8. Bigoterie laïcarde et vOleurs de la République.

  9. Ce sont sans doute les descendants de ceux qui ont égorgé les enfants de nos familles, et tranché l’oreille de mon arrière arrière grand père qui avait 6 ans à l’époque.

  10. La référence des fondamentalistes de religion laïquarde à Clémenceau est significative: le criminel qui a prolongé la guerre par haine de l’Autriche et causé des centaines de milliers de morts et handicapés de plus!!!

  11. J’ai appelé ce matin la mairie d’Aizenay pour y exprimer toute notre solidarité et notre soutien au souvenir de cette région martyre que fut la Vendée. J’ai évoqué les combats de Normandie (dont on célèbre aujourd’hui le 72ème anniversaire), ceux de Mortain-Falaise mais aussi la guerre de Sécession aux USA, celle des Cristéros et les menaces qui pèsent sur les chrétiens d’Orient.
    Les guerres de Vendée sont annonciatrices des conflits du XIXème et du XXème siècles par les tactiques, les stratégies, les scènes de batailles (à l’américaine). Elles ont été à l’origine des opérations commandos, des premiers maquis de la Résistance, des unités combattantes des deux guerres mondiales.
    Le sacrifice des Vendéens pour la liberté religieuse marqua longtemps les esprits du peuple catholique. De 1880 à 1914, les manifestations contre la loi Ferry et Combes déclencheront les expulsions de congrégations et des affrontements avec le peuple.
    En 1984, le peuple de Vendée participa massivement aux manifestations pour l’école libre. En 2012, 2013 et 2014, les rassemblements contre le mariage pour tous amenèrent plusieurs millions de personnes dans les rues de Paris (5 millions en tout). Ce n’était pas un ultime sursaut mais une révolte de la société française et du peuple de France comme aux beaux jours de 1793.

  12. QUI A DIT QUE LA REPUBLIQUE ETAIT L’IDEAL ?

  13. La Vendée de l’époque révolutionnaire a connu de multiples rafles et massacres de femmes, d’enfants, de vieillards, de non-combattants. Les troupes républicaines ont devancé les SS et les nazis dans l’horreur. Ils ont commis leurs abominations sous le drapeau tricolore de la république, de même que les SS commettaient leurs abominations sous le drapeau à croix gammée.
    On comprendra parfaitement que les descendants des familles juives exterminées par les nazis éprouvent un haut-le-coeur lorsque des détraqués arborent les symboles du nazisme. Que l’on comprenne donc que les descendants des Vendéens massacrés ressentent la même chose à la vue des symboles de la république et à l’évocation à tous propos des “valeurs de la république”.
    En France, “Hitler a gagné” : le décret de 1793 décidant de l’extermination des Vendéens, non abrogé, est d’ailleurs toujours en vigueur en 2016 !

  14. Vu la photo, ils ont bien la gueule de l’emploi… Les dignes héritiers des monstres de la révolution ! C’est pas du joli tout ça … Beurk!

  15. La vérité historique fait peur à la gauche et à la fausse droite. Ils préfèrent installer des parcours mensongers, manipulateurs comme à Poitiers (Charles Martel) que d’inviter par exemple Bernard Lugan pour débattre.

  16. Bonjour,
    Membre du “Souvenir Vendéen”, j’invite vos lecteurs a adhérer à l’association dont le siège social se trouve à Cholet, et qu’on peut facilement trouver sur internet. Ce sera la meilleure réponse aux laïcards !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]