Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France / France : Société

Pour la réouverture du Bataclan, Sting chante Inch’Allah et pour l’accueil des immigrés clandestins

Les bobos sont de retour :

"Sting donnait ce soir un concert au Bataclan, en hommage aux victimes tombées sous les balles musulmanes, il y a un an. Le chanteur a présenté sa nouvelle chanson « Inch’Allah », un titre qui serait dédié aux migrants."

Et pourtant, même le Monde reconnait que :

"Il a été établi que plus de dix membres de la cellule terroriste responsable des attaques commises à Paris le 13 novembre 2015 et à Bruxelles le 22 mars 2016 ont séjourné ou transité en Hongrie entre juillet et novembre 2015, en profitant du flux de migrants"

Sting-inshallahGabriel Robin commente l'évènement sur Boulevard Voltaire :

"Une scène incroyablement indécente qu’il serait, en outre, interdit de commenter (…) Ont-ils compris que commémorer ne signifie pas se mettre à genoux devant leurs totems et leurs tabous vivrensemblistes ? Sting aurait-il oublié que plusieurs terroristes du Bataclan étaient rentrés sur notre territoire via la filière de soi-disant « migrants », se faisant passer pour des « réfugiés » grâce à des faux papiers probablement achetés à des mafias qui s’enrichissent sur la misère humaine ? Sting est l’Alain Juppé du rock comme l’a admirablement synthétisé Philippe Martel. Spécialiste en soupe mainstream depuis les années 1980, ses chansons sont des hymnes mondialistes d’une grande platitude (…)

Pendant ce temps, la tribune VIP se remplissait de vedettes de bas étage et de politiciens qui ont encouragé l’immigration et appuyé l’islamisation. Quand des victimes, qui avaient osé dire tout haut ce que plus personne ne dit tout bas en France, se trouvaient refoulées à la porte de l’endroit où ils manquaient de peu de perdre la vie ; Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Bruno Julliard et Marc-Olivier Fogiel s’installaient dans les confortables fauteuils réservés aux « personnes très importantes » (…)"

Thierry Clavel sur Causeur est tout autant choqué :

"Un artiste engagé chantant l’Islam et l’amour. Dans un narcissisme qui confine au délire, faisant fi de la souffrance infinie de centaines de familles, Sting allait absoudre et sauver l’Humanité de la haine des victimes à l’endroit de leurs bourreaux, des peurs occidentales à l’égard des migrations orientales, des phobies archaïques vis-à-vis des lumières de la diversité.

Sting a tenu à préciser au public qu’inchallah était “un très beau mot”, comme pour appuyer un peu plus sa pédagogie lumineuse dans l’arène même où Allah était invoqué pour l’assassinat de 130 personnes, il y a un an.

 

Souhaitant probablement faire définitivement taire les allahou akbar des terroristes, cet Inchallah très maladroit les a bien au contraire fait résonner."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. A VOMIR : le chanteur STING (ex Police) a chanté
    ” INCH ALLAH” au concert qu’il a donné au BATACLAN, à l’occasion de sa réouverture,
    alors que le groupe EAGLE OF DEATH METAL , qui avait émis des doutes sur une complicité éventuelle à l’intérieur , le jour du massacre, a été interdit de venir, déclarés personae non grata !

  2. Ce sont des DEBILES dangereux, soutenus par des politiciens véreux et irresponsables !
    HAUTE-TRAHISON !!!

  3. Hélas, mission réussie pour les terroristes. Ces massacres, bien au delà du sang et de l’effroi à court terme, ont en effet pour but de provoquer une propension à la dhimmitude. Ils coupent des têtes, essentiellement, pour que les échines qui sont encore reliées à la leur, se courbent !
    De la lâcheté à la complicité il n’y a qu’un pas. Les nouveaux collabos sont parmi nous!

  4. Mince on se croirait à la messe , oeucuménisme triomphant !

  5. C’est la deuxième mort de ces malheureuses victimes !! Juste atroce et indécent au delà des mots.
    ça rappelle un peu le cirque halloweenesque à Verdun.

  6. Oui, un très beau GROS MOT. Les évènements terroristes n’ont pas encore fait effet de leçon…il en faudra d’autres drames, malheureusement.

  7. Ces beaux messieurs n’ont jamais vécu en pays islamique.
    Pour y avoir passé quelques années je sais que si le plombier que j’ai appelé pour réparer une fuite en urgence me répond “je viendrai demain sans faute” et ajoute “insha allah” ce n’est même pas la peine de l’attendre.

  8. Mais quelle indécence ! Toutes proportions gardées, c’est un peu comme si quelqu’un allait chanter “longue vie au reich” dans un camp de la mort.
    Ça résonne presque comme un appel à allah à venir continuer le sale boulot (et, hélas, la menace islamiste risque bien d’empirer dans les mois et années à venir)

  9. Sting est l’un des meilleurs chanteurs compositeurs des 30 dernières années. Mais visiblement ses compétences s’arrêtent là…
    Mais qu’attendent les familles des victimes pour protester ou porter plainte ? A.F. a raison, c’est une deuxième mort pour les victimes !
    Les bobos-progressistes sont vraiment la plaie d’aujourd’hui, une tumeur cancéreuse qu’il faut traiter ou extraire du corps social !

  10. Nous sommes en pleine dhimmitude et tous ces mondialistes ont intégré cette façon de penser , qui est de ne pas provoquer les muzzs afin qu ils n agissent pas contre nous. Certains diront , avec outre-cuidance même qu il s agit de défense de la population afin de ne pas contrarier ” nos amis” humanistes migrants et éviter toute raison de déchaîner leur colère contre nous.

  11. L’accueil des IMMIGRANTS, pas migrants !!!!

  12. Même leur botter les fesses jusqu’à ce qu’ils aient mal, vraiment mal, ne changera rien. Ces bobos sont irrécupérables.

  13. C’est bien joli de critiquer sting et les bobos politiques qui se sont délectés du inch allah de ce chanteur. Mais comment expliquer que les autres spectateurs, amis ou parents des victimes de la barbarie islamique, n’aient pas sifflé cette provocation et n’aient pas quitté la salle ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services