Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Pour la première fois en France, donner la mort à un être humain va devenir une norme

L'examen du texte visant la levée de l’interdiction de la recherche sur
l’embryon humain se tiendra à l’Assemblée Nationale le jeudi 28 marsIl reste 1 mois seulement pour alerter les députés et empêcher un passage
express, en catimini et sans débat de fond.

Pendant que le Parlement français
s’obstine, la Silicon Valley mise sur le NON-embryonnaire ! Après le
Prix Nobel de Médecine, le Pr Yamanaka vient de
recevoir 3 millions de dollars entre autres des fondateurs de Facebook
et de Google réunis en fondation pour financer les découvertes
révolutionnaires des Sciences de la Vie. Ces investisseurs
avant-gardistes ne s’y trompent pas, les travaux menés grâce aux
cellules iPS se concrétisent par un essai clinique en cours sur la
dégénérescence maculaire liée à
l'âge (DMLA), d’autres suivant en 2013, renforcés par ces soutiens
financiers de poids qui s’ajoutent aux fonds
débloqués par le gouvernement japonais.

Jean-Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune, déclare :

"La première réforme de société à être votée par la nouvelle
majorité ne sera pas le mariage homosexuel.
Dans l’ordre chronologique et d’importance, la première réforme sera la
recherche sur l’embryon humain. Pour la première fois dans l’histoire du droit français, donner la mort à un
être humain va devenir une norme
, le protéger sera dérogatoire. Cet hommage rendu à la destruction de l’homme
considérée comme un marqueur du progrès devrait nous inquiéter au moins autant que le mariage homosexuel.

Recherche sur l’embryon et procréation médicalement assistée pour
couple homosexuel
: ces enjeux se rejoignent ?

La
loi bioéthique de 1994, en consacrant la PMA, a établi un
véritable droit à l’enfant qui n’a cessé de se renforcer au cours des
lois de 2004 et de 2011. L’embryon,
conçu in vitro à partir de cellules sexuelles, trié, réimplanté,
congelé, décongelé,
donné, éliminé, est bien davantage considéré comme une chose que comme
une personne. Depuis la reconnaissance du
couple homosexuel, au nom de quoi interdirions-nous aux autres les
licences que nous nous autorisons ? La perte de son statut protecteur
rend
l’embryon disponible
. Le sélectionner arbitrairement et en disposer au
point même de le détruire s’il ne convient pas,
sont des pratiques légalisées en 1994. Comme l’écrivait Bossuet « Dieu
se rit des hommes qui déplorent les
effets dont ils chérissent les causes »."

Partager cet article

8 commentaires

  1. “donner la mort”… pour ne pas dire “tuer”

  2. Les députés de l’opposition n’ont qu’à faire des dizaines de milliers d’amendements !
    De toute façon, on les aura en 2014 puis ensuite…
    On va les virer de leur poste puisqu’ils préfèrent servir leurs Loges que les Français et la France. Ils auront tout le temps de plancher entre eux ensuite…

  3. Attention à ne pas tresser de couronne de sainteté trop vite à Google. En matière d’investissement éthique je ne suis pas sûr qu’ils sont les mieux placés. En effet les patrons de google militent à fond pour le transhumanisme. Ils ont d’ailleurs recruté Ray Kurzweill grand manitou du sujet et financent la Singularity University.

  4. il va falloir faire la différence entre les médcecins protecteurs de vie, et les médecins mortifères (avortements, euthanasie), créer des listes sur des réseaux internet , pour savoir à qui on a affaire quand on a besoin de se faire soigner:c’est le droit à l’information (du consommateur)

  5. Qu’ils continuent comme ça ! qu’ils aillent vite ! plus vite ils descendront en enfer , plus vite ce sera la fin ! et plus vite , la France remontra !
    Satan est pressé ! son temps est compté !
    Mais ilne sera pas vainqueur !

  6. Les embryons congelés .. c’était pour ça !
    Ils seront punis ! et plus vite qu’ils ne croient !

  7. Dans 15 ans verrons nous encore des bébés dans les rues…
    La grande organisation mondiale continue son crime contre l’humanité…les associations de défense des lapins et des singes ont défendu leur cause pendant que personne ou presque ne s’est opposé à l’avortement depuis 1975, nous dormions pendant ce temps l’autre agissait.
    SEULE la prière nous rendra libre et surtout un bon Pape.

  8. Alors…
    rétablissons la peine de mort et le peloton d’exécution pour les traîtres à la patrie…
    grand ménage à l’Elysée.Matignon et autres ministères…
    Sénat et Assemblée..
    Luxembourg et Palais Bourbon….
    dans les banlieues…les prisons etc…
    Le trou de la sécu bouché…moins d’argent gaspillée..le bonheur quoi..!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services