Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Pour gagner, l’UMP doit montrer une opposition sans concession au PS

Lu dans Les 4 Vérités :

"Pour le moment, en tout cas,
François Fillon est le grand perdant
.
Parti en outsider avant
l’été, il caracolait tellement en
tête des sondages que, même s’il
l’emportait finalement, ce score
serré constituerait un échec. En
outre, il a montré trop nettement
son opposition à la prétendue
« droitisation » pour satisfaire
les militants
. Sa légitimité
risque d’en pâtir s’il gagne.
Notons aussi que l’UMP peine à
tourner la page Sarkozy. Or, quel
que soit le talent politique de
l’ancien chef de l’État, on voit
mal comment il pourrait revenir
dans le paysage politique français,
sans repasser par la case
« parti ». Il aurait pu être désigné
d’office président du parti
s’il l’avait voulu, mais désormais
comment pourrait-il reprendre la
tête de l’UMP ? Il reste que c’est
clairement lui le grand vainqueur
du scrutin
.
L’UMP en 2012 est dans la situation
de chaos du PS en 2008,
après le congrès de Reims qui
avait vu l’affrontement serré
entre Martine Aubry et Ségolène
Royal. 4 ans plus tard, le PS
emportait la présidentielle.
Mais si l’UMP veut rééditer l’exploit
à son profit, elle doit rapidement
abandonner cette cuisine
électorale peu ragoûtante pour
se concentrer sur ce que veulent
ses sympathisants (et nous avec):
une opposition sans concession
au pouvoir socialiste
."

Partager cet article

6 commentaires

  1. Que l’UMP soit enfin dans l’opposition. C’est à dire à l’opposé, et pas seulement en parole; en acte aussi.
    Défense de la famille
    Immigration
    Europe (ne pas voter avec le PS presque toutes les résolutions européennes!)
    Impot sur la fortune
    TVA
    Droit de succession
    Coût du travail
    etc.
    Allez zou! au boulot !
    Oubliez le terme “Front National” et mettez en oeuvre vos convictions profondes.
    Et surtout ne cherchez pas à plaire au PS !

  2. on peut rêver, mais l’on s’est déjà fait avoir il y a cinq ans!

  3. Mr Copé à peine réélu vient de déclarer qu’il n’y aura jamais d’alliance meme électorale avec le Front National (BFM TV) …
    Autant se tirer une balle dans le pied tout de suite !

  4. Opposition, l’UMP y est déjà, par le fait me^me qu’elle le pricipal parti hors majorité.
    Là n’est pas la question ; il ne s’agit pas de gagner seulement les prochaines élections. L’UMP doit redevenir pleinement et clairement de droite, et être” une alternative autre qu’électoraliste.

  5. Au-delà du blabla, il y a les actes. Rappelons que nous sortons de 10 ans de “droite”. Autant dire qu’il faut être vraiment naïf pour y croire. Et je reste poli.

  6. A quoi pourrait bien servir une victoire électorale de l’UMP? Le ridicule spectacle de cette élection archi truquée et sans aucun fondement démocratique réel est en elle même ( l’élection) une image de ce qui nous attendrait: un essai misérable de copie de ce que fait le PS.
    Il est clair que la seule voie de succès de la droite est l’alliance avec le FN. L’UMP n’est pas un parti de droite: on s’en est aperçu depuis 10 ans!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services