Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Portugal : 59% de “oui”

Résultats définitifs, rapportés par Jeanne Smits :

Inscrits : 8.832.628
Votants : 3.851.613 (43,61%)

Blancs : 48.185 (1,25%)
Nuls : 26.297 (0,68%)

Oui : 2.238.053 (59,25) (25,33 % des inscrits, ndlr)
Non : 1.539.078 (40,75) (17.42 % des inscrits, ndlr)

A ne pas manquer : l’analyse "à chaud" de Jeanne Smits, que Michel a déjà indiquée ci-dessous. E-Deo dit sa déception devant ce résultat malgré la "belle campagne" des pro-vie. Add. : réflexion de Plunkett; Le Conservateur sur le traitement de l’information par l’AFP.

Henri Védas

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ainsi le Portugal aussi accélère sa descente aux enfers, pour rejoindre les autres pays “chrétiens” apostats. Pays qui sont déchus de la grâce et appellent sur eux la colère divine en pratiquant à large échelle ce crime qui “cri vengeance à Dieu”.

  2. C’est un résultat hélas logique, car au nom de quelle morale une république laïque socialisante serait-elle en mesure de proclamer et de promouvoir le bien et le mal ? Elle en est intrinsèquement incapable.Le bien-aimé Pape Jean-Paul II en avait parfaitement souligné le risque dans son livre testament “Mémoire et identité”.
    Dans ces conditions, et , plus particulièrement en prenant en compte la pression politico-médiatique internationale, européenne et française en particulier, on doit apprécier que ce réultat, bien que nécessairement attristant, ne signifie même pas une défaite puisque ne s’est dégagée , loin s’en faut , avec seulement 25,3 % des inscrits pour le OUI, aucune majorité pro-avortement.
    Le socle de résistance des pro-vie constitue une minorité, certes, mais à 17,4% des inscrits une minorité considérable;à ce stade, une réelle base propice à la conquête du pouvoir.
    Fi des échos défaitistes de quelque combattant de la dernière heure, cela ne condamne en rien la stratégie référendaire qui nous est proposée à l’élection présidentielle française, puisqu’au Portugal,ce référendum n’a précisemment pas été précédé par plusieurs années de mesures incitatives à l’accueil de la vie et la promotion de la famille comme cela est préconisé dans le programme du principal candidat pro-vie, ce qui constitue nécessairement des conditions favorables au résultat souhaité, diamétralement oppsées à celles qui ont précédé le réfenrendum portugais.
    Il n’y adonc aucun lieu de baisser les bras chez nous en tirant des conclusions défaitistes propices à une complicité tacite.
    Remercions au contraire les cardinaux et évêques portugais d’avoir montré l’exemple de la fidélité et du courage à la trop grande majorité de nos propres cardinaux et évêques auxquels ces qualités font tant défaut jusqu’à pésent.

  3. Quand est ce que les électeurs comprendront qu’en s’abstenant on vote pour les tenants du pouvoir?
    C’est pareil en France. Ce type d’aveuglement relève du chatiment des peuples dévot à sainte Pétoche. Cette dévotion est hèlas un des fruits du Modernisme dénoncé par le pape saint PIE X

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services