Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Portrait du groupe EELV au Sénat

Le Sénat a abaissé le nombre de sénateurs nécessaires à la constitution d'un groupe afin de permettre aux extrêmistes de l'écologie de se réunir. Brefs portraits de la moitié de ces individus par Jean Cochet dans Présent :

"Joël Labbé, ancien ouvrier agricole, élu du Morbihan, n’a pas renoncé à ses bagues, à sa boucle d’oreille, à son blouson de cuir, ni à ses cheveux aux épaules. Il refusa un poste à la « Sécu », « parce qu’il fallait se couper les cheveux ». Une exigence que n’a pas la maison de tolérance du Palais du Luxembourg, depuis que le président (le taulier en chef ?) est un ancien trotskiste : en l’occurrence le sénateur socialiste de l’Ariège Jean-Pierre Bel ! Le sénateur Labbé se définit avant tout comme : « citoyen du monde ». Normal puisque Europe Ecologie-Les Verts se veut avant tout un parti apatride. Continuons les présentations : « Corinne Bouchoux, du Maine-et-Loire, ancienne de la Ligue des Droits de l’Homme » et du Planning familial est aussi une militante lesbienne qui, lorsqu’elle évoque sa vie de famille, glisse sans ostentation « ma fille et ma compagne ». Esther Benbassa, du Val-de-Marne, spécialiste de l’histoire du judaïsme « a l’accent chantant de sa Turquie natale, trois nationalités pour étendard – israélienne, turque et française –, des mèches rouges semées dans sa chevelure sombre ». Esther Benbassa a un objectif : faire entrer des Noirs au Sénat, dont elle déplore l’absence, « même parmi les serveurs et les cuisiniers ». Benbassa veut aussi abolir le « contrôle aux faciès ». Clandestins de tous les pays, vous êtes désormais en France plus que jamais chez vous. Aline Archambaud, élue de Seine-Saint-Denis est, elle, agrégée de lettres classiques, mais cette enseignante de banlieue (…) a ses propres combats : « La défense des Roms, la lutte contre l’internement psychiatrique … ». Vive les fous en liberté ! Et les Roms sur les pelouses du Palais du Luxembourg ? Leïla Chatli, sénateur de Paris, proclame : « Nous sommes le parti de l’avenir »…"

Partager cet article

6 commentaires

  1. Misére,le pays est foutu!Qu’est ce qu’on ferait pas pour avoir des avantages!Le sénat ne sert à rien,abolisons cette assemblée inutile et coûteuse.

  2. Sympha…

  3. un zoo

  4. un zoo, que dis-je un foutoir,….un b……avec le ramassis de tous les bourricots du pays.Jeanne d’Arc, Charles Martel au secours, ils sont devenus fous!

  5. “Joël Labbé, ancien ouvrier agricole, élu du Morbihan, n’a pas renoncé à ses bagues, à sa boucle d’oreille, à son blouson de cuir, ni à ses cheveux aux épaules.”
    En somme, le “sénateur des loubards”? Ne désespérons pas…
    “Esther Benbassa a un objectif : faire entrer des Noirs au Sénat, dont elle déplore l’absence”
    Euh… peut-être considère-t-elle que Gaston Monnerville, né à Cayenne, petit-fils d’esclave, qui fut sénateur de la Guyane de 1946 à 1948, sénateur du Lot de 1948 à 1974 et président du Sénat de 1959 à 1968, n’est pas assez “noir” à son goût?
    Ne me dites pas que cette dame est titulaire d’un D.E.A. d’histoire?

  6. “Ni putes, ni soumises” doit être content 🙂

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services