Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Portrait de Gérard Larcher

Lu dans Faits et Documents (via Novopress) :

"Né le 14 septembre 1949 à Flers (Orne), il est le fils d’un petit industriel (textile) de l’Orne devenu assureur, Philippe Larcher, qui fut maire radical-socialiste, puis gaulliste […]. Déjà discrètement engagé en politique, il fera campagne pour Georges Pompidou avant de participer à la campagne de Jacques Chirac en Corrèze, comme soutien radical-socialiste (il avait adhéré à l’Union des jeunes pour le progrès en 1966). […]

L Elu maire de Rambouillet, une vieille ville maçonne, en 1983 (Christine Boutin était déjà sur les rangs face à lui…), grâce à l’appui de Jacques Chirac et surtout de l’influente Jacqueline Thome-Patenôtre, son précédesseur, une radicale-socialiste ralliée au gaullisme par refus du Programme commun de gouvernement de la gauche, il sera réélu, avec près de 70%, au premier tour des élections municipales de mars 1989. Il sera dès lors systématiquement réélu jusqu’en 2004 […]. Remplacé par Jean– Frédéric Poisson, il demeure toutefois premier adjoint de la ville. Il sera réélu, en 2008, avec 57% au premier tour, bien que son adjoint Jean- Pierre Assel soit mis en examen pour sa gestion du syndicat d’ordures ménagères (un détournement d’environ 25 millions d’euros). […]

Dans toutes ses fonctions, il s’affirmera comme un homme de droite libérale, s’opposant longtemps à l’immigration clandestine, soutenant la Fédération professionnelle indépendante de la police (droite nationale), critiquant la dérive gauchiste de Mgr Jacques Gaillot ou demandant des sanctions contre l’universitaire Georges Boudarel, ancien commissaire politique dans les camps viêt-minh. Durant les émeutes d’octobre-novembre 2005, il suscitera le tollé en établissant un lien direct entre la polygamie et les violences".

MJ

Partager cet article

6 commentaires

  1. Et Gérard Larcher admire la franc-maçonnerie: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/09/le-futur-prside.html

  2. ils ont oublié : grand chasseur !
    [Non : c’était dans ce que j’ai coupé. MJ]

  3. Il y bien longtemps que, malgré le gaullisme historique et la démocratie chrétienne, la République est aux mains du radical-socialisme et de ses dynasties, parisiennes ou provinciales, installées au moment de la IIIe République. On ne peut rien comprendre de la vie politique française si on omet cette réalité. Le problème est que ces héritiers du radical-socialisme, et leurs satellites et obligés, sont des bourgeois vieux dans leur tête, des héritiers qui vivent en vase clos sans avoir le talent qui a permis à leurs arrière-grand-parents de conquérir le pouvoir. Le problème est qu’ils se croient encore en 1900 et comprennent le monde d’aujourd’hui comme les privilégiés de la cour comprenaient le monde à l’aube de la Révolution française ou au retour de l’émigration dans les années 1815 !! C’est une des cause de la calcification/castification de nos élites républicaines.

  4. Un bon gars de droite…..ou presque !

  5. Désolé d’avoir commenté sans être allé lire l’original.
    Merci pour votre indispensable travail. Je suis devenus “addict” de votre blog.
    In corde Jesus,
    Tonio

  6. Beaucoup de contradictions chez cet homme.
    On ne peut que constater que la politique nourrit son homme!….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services