Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie / Europe : politique / Pays : International

Politique nataliste en Hongrie

Pendant que la France prévoit de rembourser les avortements à 100% alors que certaines échographies en cas de grossesse ne le sont pas entièrement, voici ce que fait la Hongrie :

"Pour répondre à la faiblesse démographique de son pays, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán vient de lancer un programme de soutien à la famille inédit en Hongrie. Toute famille s’engageant à avoir trois enfants en dix ans obtiendra 10 millions de forints (soit environ 32.000 euros) en vue de l’achat d’un logement familial. Et un prêt de 10 millions supplémentaires à taux préférentiel. Enfin, le taux de TVA pour l’achat du logement en question sera considérablement réduit.

Mais ce sont surtout les conditions d’obtention de cette aide qui attirent l’attention. Outre le fait que le logement a vocation à devenir le foyer effectif de la famille, celui-ci doit être une construction neuve (achat d’un logement neuf ou construction neuve sur un terrain vierge). Ceci permettra de soutenir le secteur du bâtiment. Dores et déjà, des municipalités rurales favorables à ce projet se sont proposées de mettre à disposition des familles éligibles à ce programme des terrains constructibles. Par ailleurs, les parents désireux d’obtenir cette aide doivent répondre à plusieurs critères de probité, en particulier ne jamais avoir fait l’objet de condamnations lourdes, et avoir travaillé durant les dernières années. Sauf raisons médicales, la non-tenue de l’engagement d’avoir trois enfants dans les dix ans impliquera le remboursement à l’État des sommes indûment perçues.

L’annonce de cette mesure en décembre 2015 est intervenue au terme d’une année où la Hongrie a vu plus de 400.000 clandestins traverser son territoire. Pour répondre à ce phénomène, Orbán a fait ériger une clôture aux frontières serbe et croate, ce qui a eu pour effet de détourner intégralement le flux migratoire de la Hongrie (…)"

Pour finir d'irriter nos féministes pro-avortement, voici ce que disait en décembre dernier le président du Parlement hongrois László Kövér :

"Nous aimerions que nos filles considèrent que le paroxysme de l’accomplissement de soi est de nous faire des petits-enfants"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Attendons nous que les technocrates et bureaucrates de Bruxelles ou Strasbourg, lancent des mesures répressives contre la Hongrie (le seul pays qui veut garder sa fierté face à une “Europe” pervertie).

  2. Nous aimerions que nos filles considèrent que le paroxysme de l’accomplissement de soi est de nous faire des petits enfants!
    Si Caroline Fourest et Clémentine Autain , lisent cette phrase, ça les rendra muettes de stupeur
    j’espère définitivement , quel bonheur !!

  3. Si seulement en France on accordait les mêmes aides financières aux familles ayant déjà deux enfants, au moment où une troisième grossesse s’annonce!
    Y a-t-il tant de logements familiaux disponibles en Hongrie pour que cette aide soit restreinte aux logements neufs?

  4. De toutes les façons, quoiqu’il fasse, Orban sera critiqué par l’UE.

  5. Les Russes font pareils…

  6. Allons nous ressourcer quelques jours en Hongrie dans une ambiance normale puis revenons chez nous pour continuer à lutter.

  7. J’espère bien que ces deux foldingues de Fourest et Autain s’en étrangleront de rage ! Parce que ces deux-là, nous ne les avons que trop vues et entendues…

  8. En fait ce phénomène hongrois n’est pas sans précédent dans l’histoire. On peut ainsi rappeler que les dernières années de la IIIème République en France avaient déjà fait craindre par la crise de la natalité une disparition du peuple français, qui paraissait face à l’essort démographique allemand en déclin irrémédiable. La France comptait à l’époque environ 41 Millions d’habitants et l’Allemagne (avec ses annexions Autriche et Sudètes déjà plus de 80 Millions). Or contre tout attente le Baby Boom de l’Après-Guerre s’est annoncé dès 1942 et 1943, grâce en partie aux mesures natalistes prises par le gouvernement de Vichy, comme si l’expérience de la conquête et de l’invasion avait crée une prise de conscience, déclanché un instinct de survie face à la menace d’anéantissement. De 1945 à 1960 la population française a ainsi cru de 41 Million à 50 Millions, sans apport notable de l’immigration et avant la libéralisation de la contraception et de l’avortement. Il n’est pas exclu que le spectacle de ces masses de musulmans submergeant la Hongrie cet été n’ai déclanché un choc salutaire comparable. On ne peut qu’espérer que l’arrivée en masse de réfugiés déclanche à nouveau en France un tel choc salutaire!

  9. Meiers
    J’aime votre optimisme mais ce sera la cause d’encore plus d’avortements.
    La France est un pays fichu. Le deuxième tour des régionales m’en a convaincu.
    Je ne le considère plus.
    D’autant que son sursaut de natalité, parait il en chute libre cette année, est ultraméditerranéen.
    L’espérance est à l’Est, pas dans cet occident pourri, lâche et corrompu dont la France fait misérablement partie.

  10. L’article ne le dit pas, mais cela semble couler de source : ces mesures sont-elles réservées aux seules familles hongrois ? Il ne faudrait pas que ça profite aux migrants qu’ils ne veulent pas (si ceux-ci ont travaillé « plusieurs années »)…

  11. @ Vladov :
    La France a connu dans son Histoire plusieurs catastrophes, elle s’est relevée à chaque fois…
    Mon inquiétude aujourd’hui est de savoir quand allons nous ouvrir les yeux !
    Je crois fermement que cela viendra, après une période de souffrances (ça sera bien plus long que les 4 années d’occupation 40 – 44 !), mais il existe dans ce pays des ressources humaines, mentales et spirituelles qui pour l’instant sont sous l’éteignoir…
    “Wait and see” comme disent ces satanés anglais !

  12. Toutes ne sont pas appelées à ce type d accomplissement de soi cependant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services