Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Police politique : la prison pour ceux qui violent le patrimoine des élus

Lu sur Reporters Sans Frontières :

"Reporters sans frontières est vivement préoccupée par la
disposition du projet de loi sur la transparence de la vie publique qui
prévoit de sanctionner d’un an d’emprisonnement et 45000€ d’amende la
publication des déclarations de patrimoine des élus
. Reporters sans
frontières demande aux présidents de groupe de l’Assemblée nationale,
lors du vote de ce mardi 25 juin 2013, de dénoncer l’article 18-4 qui
instaure cette interdiction gravement attentatoire à la liberté de
l’information. Les parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat
doivent prendre les dispositions nécessaires pour que cet article soit
retiré avant l’adoption définitive de la loi."

Partager cet article

8 commentaires

  1. A titre info – et je n’ai vu ceci nulle part dans les médias – et si le SB est intéressé (par cette info), on apprendra avec stupeur que la loi sur la transparence concernant les élus indique noir sur blanc que le patrimoine des élus ne sera pas transmise publiquement.
    On pourra seulement la consulter. Il faudra en faire la demande dans la Préfecture du département MAIS……. Il faudra alors accepter d’être fiché !
    EXCELLENT, NON !?

  2. Comme quoi, une fois de plus, touche pas à mon grisbi !

  3. C’est merveilleux : quelle meilleure preuve de l’absence de transparence de tout ce business…
    Voici qui va réconcilier le Peuple et se élus.

  4. Si la majorité précédente s’était avisée de le faire, on entend d’ici les hurlements choqués des gauchistes-la-main-sur-le-coeur et on devine le traitement de la grand-messe TV du 20 heures : la Une !
    Ils sont sacrément gonflés… et appliquent à la lettre l’excellent essai de Kaltenbach, libre de droits, parue en 2001 : ‘Tartuffe aux affaires’
    http://www.ppkaltenbach.org/news/tartuffe-aux-affaires
    Le titre d’un chapitre ca comme un gant à ce projet de loi : “Justification par des institutions moralement auto-nettoyantes” !

  5. Avant de s’occuper de défendre les droits de pouvoir dénoncer les politiciens véreux et corrompus…
    Et même si c’est une noble cause…
    Occupez vous donc des droits des citoyens embastillés dans les geôles de la Ripouxblique pour délit politique !
    Le sens des priorités…

  6. Et depuis quand la presse se soucie-t-elle de la liberté d’expression??? Que les journalistes commencent par s’acheter une conduite, après on verra!

  7. Tous pourris !
    Normal, il faut laisser les voleurs en tricolore continuer leurs détournements de fonds !

  8. Internet ne connait pas la loi

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services