Poitiers : une église badigeonnée d'éosine

GLors d’une soirée organisée par des étudiants la faculté de médecine de Poitiers, certains jeunes ont aspergé l’Eglise Notre-Dame-la-Grande d’éosine. Or ce produit s’efface très difficilement. Le père Jean-Didier Boudet, curé de la
paroisse, indique :

«J’ai découvert les dégâts ce matin, après avoir appris la nouvelle
par la police au téléphone». «Une partie de la façade
extérieure, une des plus belles façades romanes d’Europe datant du 11ème
siècle
a été entachée". «Les pierres de la façade sont composées
de calcaire, avec de l’éosine dessus, ça va être très difficile à
effacer les traces».

Le curé a déposé plainte.

ELa mairie a également porté plainte contre les auteurs de ce «jeu qui a dégénéré». Le député-maire de Poitiers, Alain
Claeys, déclare :

«Poitiers est une ville jeune, ouverte et
tolérante. Depuis toujours l’université est au cœur de notre cité et lui
offre son audience internationale et la vitalité de ses étudiants. Mais
vitalité n’est pas inconscience. Les actes commis cette nuit, davantage
par imbécillité que par volonté de nuire, n’en demeurent pas moins en
totale contradiction avec la politique d’accueil de l’université et
totalement répréhensibles».

13 réflexions au sujet de « Poitiers : une église badigeonnée d'éosine »

  1. Stephe

    Ce qui est inquiétant c’est ce que cela révèle d’immaturité chez certains étudiants qui bientôt auront d’énormes responsabilités, il est à souhaiter que les quelques années d’études qui les attendent leurs mettent un peu de plomb dans la tête.

  2. labarre

    Etudiant en medecine ne veut pas dire personne intelligente….je travaille dans le milieu et suis bien placé pour dire qu’une majorité de ces étudiants sont plus dans le paraitre et la débauche qu’autre chose (rassurons nous quand même, il y en a qui pensent à leurs études, et surtout qui ont “la tête sur épaules”)

  3. Sarimares

    La cible aurait été une synagogue, Valls et la moitié du gouvernement, kippa sur la tête, se seraient déplacés pour dénoncer la “bête immonde” et j’en passe. Là, il s’agit d’une simple “imbécilité”. Cqfd.

  4. e

    Ils avaient aussi certainement pas mal consommé parce que être idiots à ce point, même sans être catholiques, ce n’est pas banal. Ne pas être touché par la beauté d’une oeuvre architecturale exceptionnelle c’est vraiment en être arrivé à la barbarie intellectuelle.

  5. Cyril de Crémiers

    Pas de volonté de nuire, bien sûr ! Comment pourrait-on y penser ?
    Alors pourquoi une église ? S’il ne s’agit que de jeter de l’eosine, n’y a t-il aucun autre bâtiment dans le secteur ?
    “On” nous prend vraiment pour des truffes….

  6. jpr

    “Les actes commis… par imbécillité…”
    Voilà le niveau de ceux qui demain auront en charge la santé de leurs concitoyens ? de ceux qui auront des vies entre leurs mains ? de ceux au discernement desquels on devra faire appel ?
    Il y a vraiment de quoi s’inquiéter !
    On peut aussi constater là l’efficacité de la machine à décérébrer qu’est l'”éducation” nationale. Mais Peillon trouve sans doute que ce n’est pas encore suffisant !

  7. Pitch

    Quand des malades comme ActUp balancent du “faux sang” (de l’éosine ?) sur les murs de la Fondation Lejeune, on peut s’attendre à voir le geste répété par tous les débiles que compte le pays. Et les carabins poitevins ne sont pas les derniers, apparemment.

  8. Anna

    Elle est belle la future generation de médecins,mais pourquoi n’ont ils pas jetés l’eosine contre la façade de la mairie,de la mosquée ou de la synagogue,c’est vraiment de la christianophobie à l’état pur.Qu’attend Mr Gaz pour se déplacer avec préfet et autres notables?

  9. Sabine

    On parle de Notre Dame la Grande, parce qu’elle est un joyaux de notre pays, mais la mairie et l’office de tourisme aussi ont été touchés. ND la Grande étant construite en pierre poreuse, c’est plus difficile (impossible?) à nettoyer.

Laisser un commentaire