Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

PMA : une fragilisation dangereuse des droits de l’enfant

PMA : une fragilisation dangereuse des droits de l’enfant

Communiqué de Jean-Frédéric Poisson, Président du Parti Chrétien Démocrate, philosophe, ancien député :

En vue de la révision des lois de bioéthique, le CCNE vient de donner son feu vert à l’ouverture de la PMA sans père. Légalisée, elle constituerait une dérive dangereuse et une atteinte fatale et durable à la dignité humaine.

La loi ne doit autoriser qui que ce soit à donner naissance à un enfant qui serait privé de père ou de mère. Aune considération, de quelque nature qu’elle soit, ne peut aller contre cette exigence de bon sens.

La loi ne doit pas non plus autoriser des pratiques qui conduisent à des désordres bien plus graves que ne le sont les inégalités qu’elle prétend corriger. La PMA pour tous conduit mécaniquement, au nom de l’égalité entre les couples homosexuels, à la légalisation des mères porteuses. Autant dire à l’esclavage des femmes et à la marchandisation de l’enfant – déjà effectifs sur des sites internet accessibles grâce aux fournisseurs d’accès français, et n’étant inquiétés d’aucune manière par les pouvoirs publics.

Conformément à ce que nous avions annoncé au cours des débats sur le mariage pour tous, le mariage homosexuel conduit effectivement à la PMA élargie, puis aux mères porteuses.

Dans une France déjà déchirée par toutes les formes de communautarisme, les Etats généraux de la bioéthique ont révélé une absence de consensus sur la « PMA pour toutes », et démontrent qu’elle est revendiquée par des groupes de pression minoritaires. Il s’agissait donc bien d’une mascarade du Gouvernement feignant de consulter les Français.

En l’absence d’un consensus voire d’une majorité sur cette question, il est encore temps pour le Gouvernement et sa majorité de renoncer à ces dispositions, inhumaines pour les femmes et gravement contraires à l’intérêt de l’enfant.

Jean-Frédéric Poisson était interrogé sur Sud Radio ce matin :

 

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services