Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Homosexualité : revendication du lobby gay

PMA : l’intérêt de l’enfant à nouveau bafoué

PMA : l’intérêt de l’enfant à nouveau bafoué

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Conseiller municipal et métropolitain de Nice :

Ainsi, sans surprise, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), qui n’a d’”éthique” que le nom, a confirmé ce mardi sa position favorable à l’ouverture de la PMA pour les couples de femmes homosexuelles et les femmes seules. Sans surprise, car telle est la logique de l’idéologie progressiste et soixante-huitarde à laquelle se soumettent les gouvernements, tous bords confondus. Du Pacs à la GPA, il n’y a qu’un pas. Et c’est à chaque fois la même rengaine… Qu’on se souvienne des déclarations d’Élisabeth Guigou, Garde des Sceaux sous le gouvernement Jospin, lorsqu’elle défendait le projet de loi sur le Pacs. « Il n’est pas question, disait-elle, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier. » Et elle ajoutait, très justement : « je soutiens, comme de nombreux psychanalystes et psychiatres, qu’un enfant a besoin pour sa structuration psychique, sociale et relationnelle d’avoir face à lui pendant sa croissance un modèle de l’altérité sexuelle, un référent homme et un référent femme. »

Malgré ces belles promesses, quinze ans après le Pacs, le PS votait le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe avec le soutien de Mme Guigou. De même, lors des débats de la loi Taubira, ses partisans juraient que la loi n’ouvrirait la porte ni à la PMA, ni à la GPA… Voilà qu’aujourd’hui, s’appuyant sur l’avis du CCNE qu’Emmanuel Macron a prévu de suivre, plusieurs députés LREM expliquent qu’au nom du principe d’égalité, il est urgent d’autoriser le recours à la PMA pour les couples de femmes homosexuelles qui le souhaitent tout en sachant pertinemment qu’il faudra légaliser la GPA pour que l’égalité de traitement soit complète. Et si la France tarde, la Cour européenne des Droits de l’Homme l’y forcera en vertu du principe de non-discrimination.

Les dirigeants LR aussi nous servent leur propre rengaine. Comme d’habitude, ils affirment combattre les évolutions sociétales promues par la gauche lorsqu’ils sont dans l’opposition… pour mieux cocufier leurs électeurs quand ils reviennent aux affaires, puisqu’ils n’ont eu de cesse, dans ce domaine, d’entériner les mesures prises sous les précédents gouvernements.

Il faut en finir avec l’idéologie des uns et l’hypocrisie des autres. Non, la “PMA pour toutes” comme ils disent ne constituerait pas une avancée. Elle s’inscrit dans un projet de société qui sape la famille en consacrant le droit à l’enfant au détriment du droit de l’enfant, lequel sera sciemment privé d’un père afin de satisfaire une démarche égoïste. Il s’agit bien là d’une régression allant dans le sens d’une marchandisation du corps humain tout en favorisant l’émergence d’une société eugéniste si bien décrite dans le roman d’A. Huxley, Le Meilleur des Mondes. Elle participe de la « réforme de civilisation » que Christiane Taubira appelait de ses vœux et qui prétend, selon la théorie du genre, abolir les différences sexuelles et, par conséquent, nier la complémentarité entre l’homme et la femme.

Convaincus que cette fuite en avant sociétale n’est pas dans l’intérêt des enfants, ni dans celui de la nation dont la famille est le socle, il faut non seulement nous opposer à cette extension de la PMA mais également rappeler qu’elle n’est que la conséquence d’évolutions précédentes sur lesquelles il faudra revenir sans nous soucier des insultes des activistes LGBTIQ qui, déjà, accusent d’homophobie les véritables défenseurs de la famille.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. merci à elle!!!

    il nous en faut beaucoup de politiques courageux

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services