PMA : les candides feront-ils leur mea culpa ?

De Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire :

“[…] Pas de quoi tomber à la renverse, demander ses sels, s’éventer, pousser des « oh » et des « ah », car comme le rappelle Marlène Schiappa, c’était « un engagement de campagne d’Emmanuel Macron ». Ceux qui ont voté pour lui ne peuvent s’estimer trahis, on ne leur avait rien caché.

Il n’y avait que quelques candides patentés pour s’illusionner, pour prendre leurs désirs pour des réalités : « Après la fracture sur ce sujet provoquée par le quinquennat de François Hollande, les catholiques espèrent qu’Emmanuel Macron, qui a fait de la “bienveillance” et de “l’apaisement” des engagements de campagne, tiendra désormais sa promesse d’une France réconciliée », écrivait d’une plume angélique un journaliste de La Croix le 13 août dernier. Un sociologue des religions, Philippe Portier, croyait même pouvoir affirmer dans le même journal que le nouveau Président serait « très prudent » sur ces sujets de société qu’« il [toucherait] d’une main tremblante ». On voit. Au bout de six mois, la fleur au fusil, c’est parti pour la PMA ! Ce sociologue est vraiment visionnaire. Rappelez-moi de lui faire signe quand on n’aura besoin de rien.

Quant à la droite, on se demande comment elle va affronter la chose :

“En théorie, en rangs serrés sur le pavé, la droite tient là l’occasion de se reconstituer. Par opposition négative, faute d’y réussir par adhésion positive. Les clivages sont autant de points d’ancrage, et l’homme du « en même temps », expert à brouiller les cartes, n’en donne pas si souvent. Mais quelle droite ? La droite… dans ses bottes. La droite comme un i. La droite debout. Pas celle qui a fait l’école « macronière » au 2e tour. Pas celle dont la seule constante est l’inconstance. « Arrêtons de promettre l’abrogation de la loi Taubira sur le mariage pour tous. C’est humainement impossible d’y revenir », disait, il y a quelques jours, Valérie Pécresse. Comment cette droite, qui se dit gaullienne et qui n’est qu’éolienne, pourrait-elle faire peur à quiconque ?”

👉 Signer la pétition : “Mobilisons-nous, préparons la prochaine loi de bioéthique 📝

Laisser un commentaire