PMA : le gouvernement devrait reculer

Lu dans Le Monde :

"Le gouvernement a beau avoir assuré, vendredi 25 janvier, que la loi
sur la famille, présentée en conseil des ministres le 27 mars, permettra
d'ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de
femmes, l'avenir de la PMA reste incertain
. Car, de son côté, François
Hollande a indiqué, vendredi, à l'Union nationale des associations
familiales qu'il souhaitait saisir le Comité consultatif national
d'éthique (CCNE) sur cette question.

A deux mois du dépôt du
texte, les agendas semblent intenables
. Il sera en effet difficile au
CCNE, organe de réflexion, de rendre à François Hollande un avis si
rapidement, alors que le délai de trois mois que lui a fixé l'Elysée en
décembre 2012 pour s'exprimer sur la problématique de la fin de vie
semble déjà court. Pour le moment, l'exécutif se garde bien de donner
une date précise pour le débat parlementaire ; " tout ce qu'on peut commencer avant l'été est préférable ", avance seulement Matignon. […]

Un
président dont les intentions profondes sont difficilement
déchiffrables, un gouvernement désuni, une opposition radicalisée, un
Comité consultatif d'éthique qui s'empare à son tour de la question sans
que l'on sache quand il donnera sa réponse et ce que ferait le
gouvernement si celle-ci était négative : on voit mal dans l'état actuel
des choses comment le projet de loi sur la famille pourrait être
présenté en conseil des ministres dans moins de deux mois.
D'autant plus
que, pour ajouter à la confusion ambiante, ni Matignon ni les
ministères concernés ne sont en mesure aujourd'hui de dire précisément
quels sujets seront abordés dans le texte."

6 réflexions au sujet de « PMA : le gouvernement devrait reculer »

  1. G

    Le CCNE doit rendre à François Hollande un avis le plus rapidement possible. C’est curieux, cet empressement de Hollande à aboutir si vite sur ces questions.
    Il est pressé de tourner cette page de son programme comme s’il trouvait que cette question prenait une place trop importante dans sa mandature.
    Mais, c’est lui le fautif. Personne ne lui avait demandé de pervertir l’institution du mariage, à l’exception du petit groupe d’excités qui le tient (pourquoi ?).
    Cette affaire me fait penser au fameux scotch dont le capitaine Haddock n’arrive pas à se débarrasser. Elle est entrain de lui coller à la peau.
    C’est ce que le “Nouvel Obs” appelait le “syndrome du capitaine Haddock” (il dénonçait à l’époque Sarkozy) :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/opinions/20080227.OBS2483/le-syndrome-du-capitaine-haddock.html
    C’est pourquoi, La “Manif pour tous” ne doit rien lâcher quitte à lui pourrir la vie durant tout son quinquennat !

  2. C.B.

    Pour la proposition 31 de la campagne de F hollande, les députés PS DOIVENT voter comme un seul homme, ce qui fait écrire à certains journaleux qu’il y a unanimité au P.S..
    En revanche, pour la proposition 48 (non-cumul des mandats), l’unanimité n’est pas au rendez-vous! (http://www.lefigaro.fr/politique/2013/01/25/01002-20130125ARTFIG00606-non-cumul-des-mandats-les-senateurs-ps-defient-hollande.php)
    Et les maçons, iront-ils manifester en grande tenue?
    P.S. Ce serait rigolo qu’il y en ait au moins un sur l’esplanade des Invalides demain soir

  3. coco

    M. Hollande pourrait aussi nous préciser si , dans le cas où la PMA serait voter (ce que je ne souhaite pas!) s’il prévoit pour les homosexuels le droit de passer des annonces au Pôle Emploi et si les femmes qui refuseront d’être mères-porteuses seront radiées des listes de demandeurs d’emploi!

  4. Bernard Gui

    À propos d’un autre article paru dans Le Monde et intitulé “Qui sommes-nous pour juger qui est digne de se marier ?” http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/01/25/qui-sommes-nous-pour-juger-qui-est-digne-de-se-marier_1822816_3224.html
    on remarquera qu’une majorité de commentaires expriment de fortes réserves ou une franche opposition envers le projet de dénaturation du mariage. Serait-ce le signe d’une prise de conscience ou d’une évolution au sein du lectorat, en contradiction avec la ligne éditoriale du “quotidien de référence” ?

  5. John Fox

    Ca sent l’enfumage, cette affaire! Ils “tiennent bon” sur le mariage homosexuel, mais font semblant de reculer sur la PMA. Puis ils tiendront bon sur la PMA et feront semblant de reculer sur l’euthanasie. Puis enfin, ce sera le tour des mères porteuses!
    Hors de question qu’un seul de ces projets passent!

Laisser un commentaire