Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Espagne

Plus de contraception = plus d’avortements

A Cette arithmétique morbide se vérifie également en Espagne où le recours accru à la contraception est allé de pair avec une augmentation des avortements. Une réalité désormais bien connue, qui contredit la propagande pro-contraception, qui prétend faire diminuer le nombre d'avortements par une meilleure diffusion de la contraception.

En Espagne, le taux d'usage général de moyens contraceptifs a progressé de 60%, passant de 49,1 % à 79,9 %. Le taux d'avortements a plus que doublé au cours de la même période, passant de 5,52 à 11,49 pour 1.000 femmes en âge de procréer.

L'explication est toujours la même : la contraception donne un sentiment de sécurité qui facilite les rencontres sexuelles de hasard, multipliant le nombre de rapports et de partenaires et rendant encore plus inacceptable l'arrivée d'un bébé dont de toute façon, on avait prévu de refuser la conception.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Pourriez-vous préciser la période sur laquelle ces statistiques sont calculées ? Est-ce depuis 10 ans, 30 ans, depuis la promulgation de la loi qui a autorisé l’avortement en Espagne ?
    Si d’ailleurs quelqu’un a des chiffres pour l’ensemble des pays de l’Europe, ce serait bien.
    Merci !

  2. Info complète et lien vers l’étude ici : http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2011/01/espagne-plus-de-contraception-plus.html
    L’étude s’est déroulée en Espagne de 1997 à 2007, avant la révision de la loi sur l’avortement.
    Je me pencherai prochainement sur les statistiques de l’avortement en Espagne depuis la nouvelle loi.
    Pour l’Europe entière, on peut comparer les taux de « couverture contraceptive » et les taux d’avortement, mais ils diffèrent beaucoup de pays à pays.

Publier une réponse