Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

“pluralisme de la presse”

J Laurent Joffrin (de son vrai nom Laurent Mouchard), vice-président de Libération, a été chargé vendredi 3 décembre par Édouard de Rothschild et Claude Perdriel, actionnaires majoritaires de Libération et du Nouvel Observateur, d’étudier les coopérations possibles entre le quotidien et le magazine. Les deux actionnaires

«sont l’un et l’autre très attachés au pluralisme de la presse en France et ont évoqué les moyens à mettre en œuvre pour y contribuer. Ils ont décidé d’engager une discussion en vue d’une collaboration entre les deux titres.»

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. Si j’ai bien compris c’est le pluralisme par la concentration : original !
    Ce n’est pas pire que dans la presse locale. Dans la Sarthe par exemple il y a deux titres : Ouest-France et le Maine Libre qui parait-il sont concurrents. Seulement ils ont le même propriétaire!

  2. coopération ?
    Fusion j’espère !
    Et disparition de Libé.
    “Libération” est un titre choisi par Sartre je crois, en tout cas je me souviens d’avoir lu qu’il s’agissait de “libération”….des forces de l’Eglise et de Dieu.
    Les cathos sont plus durs à cuire que les bobos ?

  3. ah haaaaaaaaaaaaaaaaaa! C’est magnifique! Parce qu’ils sont pour le pluralisme ils vont fusionner.
    Et ce sont les mêmes qui rient du Fig-mag rattaché au figaro.
    Épatant, dirait d’Ormesson.

  4. Plus personne ne lit Libération dont les chiffres sont au plus bas et le seraient encore plus sans les abonnements “forcés” des centres culturels et autres entreprises et services d’état.
    Le Rotschild de service, aidé des milliardaires alliés, en mission, a donc comme objectif de réunir la presse de gauche.
    Cela permettrait de meilleures subventions puisque les lecteurs des uns se retrouveraient sur le titre unique pour ce qui concerne la politique et l’actualité “sérieuse”
    La culture et l’esprit de gauche révoltée, dite anciennement ouvrière mais qui se retrouve désormais chez les jeunes sans emploi, sera représentée par les “Inrocks” qui deviennent un média de plus en plus directement politisé.
    Le “Monde” quant à lui se fixe comme objectif les classes supérieures qui ont des “valeurs” mais aussi des finances : la gauche élito-bobo mais pas seulement, il compte capter également les hommes de “progrès”…
    [Pour mémoire, ce journal a été créé à l’intiative du général de Gaulle! par pillage du “Temps”]
    Une segmentation bien claire qui renvoie aux poubelles de l’Histoire et aux groupuscules la gauche fasciste qui n’est désormais plus présentable.
    Pour ce faire le Crédit Mutuel est en train de récupérer tous les journaux libres du nord de la France qui seront repris, découpés par ces grands titres généralistes auxquels il faudra ajouter, peut-être, BFM Today !
    Chaque candidat pourra travailler sa parcelle de cerveau humain : on imagine bien DSK,Royal et les autres avec chacun son support médiatique subventionné.
    Simple stratégie politico-financière.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services