Plaintes contre les Femen sans réponse : Allô Mme Taubira ?

Communiqué des cercles des avocats libres sur l'action des FEMEN :

Mardi
12 février, un groupe d’activistes se disant appartenir aux « femen » a
fait irruption dans la cathédrale de notre Dame, dévêtues, et
recouvertes de slogans anti-chrétiens en hurlant des insanités telles
que « fuck the pope ». Elles entendaient célébrer la démission de Benoit XVI et prétendaient dénoncer l’homophobie de l’Eglise catholique.

Ce
n’est malheureusement pas la première fois que ces activistes qui se
prétendent féministes et qui ont été interdites en Ukraine, se livrent
en France et en toute impunité à ce type d’exaction anti-chrétiennes. Le
18 novembre dernier, celles-ci avaient violemment attaqué le cortège
des catholiques traditionnalistes qui manifestaient contre le mariage
entre personnes du même sexe. Munies d’extincteurs, dévêtues de la même
façon et affublées de slogans violemment anti-chrétiens, elles avaient
commis par moins de quatre infractions pénales.

A ce jour, et sauf erreur de notre part, il ne semble pas que la moindre poursuite ait été engagée à leur encontre. A
contrario, certains pères de famille qui avaient défendu leur famille
en novembre dernier en repoussant les femen ont été placés en garde à
vue, mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Les plaintes déposées par les familles contre les activistes FEMEN sont à ce jour toujours sans réponse. Il
y a à l’évidence une différence de traitement de la part des autorités
politiques et judiciaires qui confine ici à la discrimination et au déni
de justice.

Combien d’agressions faudra-t-il tolérer avant de
commencer à appliquer la loi et à défendre les catholiques comme des
citoyens ordinaires ? Une telle agression aurait été à l’évidence
impensable dans une mosquée. Faut-il rappeler que les jeunes gens
qui ont pénétré dans une mosquée en construction en octobre dernier ont
été interpellés, placés en garde à vue et placés sous contrôle
judiciaire avec une interdiction de sortir du département ? Les FEMEN
subiront elles le même sort ?

Nul besoin d’être grand clerc pour
discerner que derrière cette inaction volontaire du Ministère Public 
toujours prompt par ailleurs à faire la chasse aux idées jugées
politiquement incorrectes par les ligues de vertu et la police de la
pensée transparaît en arrière fond un  climat de christianophobie
latent. Le cercle des avocats libres qui regroupe des confrères
et des membres des professions judiciaires attachées aux libertés mais
également à la justice et l’équité, dénonce cette différence de
traitement flagrant et appelle à protester énergiquement mais
pacifiquement devant le ministère de la justice pour dénoncer ce
traitement manifestement méprisant à l’encontre des chrétiens et
demander l’application de la loi.
Il communiquera prochainement sur la date et l’heure de ce rassemblement."

28 réflexions au sujet de « Plaintes contre les Femen sans réponse : Allô Mme Taubira ? »

  1. John Fox

    N’oublions pas que ces actes ont été commis à Paris, et que le siège de cette “association” (de malfaiteurs) est probablement à Paris. Et quand on sait que Monsieur le Préfet de Paris est celui qui a vu 34 manifestants à Paris le 13 janvier 2013, 5 millions le 27 janviers, et s’est fendu d’un communiqué pour corriger ses chiffres du 13 janvier (ils n’étaient en fait que 32), on comprend certaines choses…

  2. Jakadi

    Taubira : ministre de l’INJUSTICE.
    Cette femme est tellement monstrueuse, elle inspire tellement de répulsion aux Français que la presse aux ordres (en particulier “Le Point”) est montée au créneau pour vanter ses côtés sympathiques et essayer de sauver sa côte de popularité.
    On a fait en particulier circuler intensivement une vidéo où on la voit rire : c’est vrai que ça la change du masque de haine qu’elle présente habituellement, et cela contribue donc à lui donner un air sympa. Mais elle a montré à côté tellement de mauvaise foi, d’arrogance et de rapacité que les Français ne sont pas dupes.
    Exigeons la démission immédiate de Taubira la maudite !

  3. bécassine

    Soyez prudents, nous sommes face à une dictature qui ne dit pas son nom en prétendant gouverner au nom du peuple qui l’a portée au pouvoir; je me demande si, au lieu de s’opposer directement, on ne ferait pas mieux de laisser les agressions et profanations en tous genres se multiplier sans répondre, de façon à ce que la violence de l’ennemi saute aux yeux de tout le monde, laissons-les commettre des erreurs pour que les rapports de forces s’inversent; c’est une façon de prendre l’ennemi à revers, de le faire tomber dans son piège.
    Tant qu’on s’oppose frontalement à eux, ils sont contents, c’est ce qu’ils veulent parce qu’ils sont les plus forts; si on les laisse faire, la majorité silencieuse qui vous laisse monter au front tout seuls finira par se révolter. Soyez prudents et rusés.

  4. Lucie

    Voici le message qu’ j’ai envoyé hier soir au Ministre de l’Intérieur http://www.interieur.gouv.fr/fr/Menu-accessibilite/Nous-contacter:
    Monsieur le Ministre, Je tiens à vous faire part de ma consternation face à l’attitude du gouvernement en la seule journée du 12 février 2013. – Il est peut-être opportun de rappeler comme vous le faites que « les valeurs républicaines […] offrent […] à chacun la possibilité de s’exprimer librement », puisqu’hier, les députés socialistes n’ont pas eu le droit de voter librement selon leur conscience à l’Assemblée nationale, et que ce même jour, la manifestation de la manif pour tous prévue devant l’Assemblée nationale, déclarée et parfaitement légale, a été interdite sans motif. Or, la liberté de manifester constitue une liberté fondamentale garantie tant par l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 que par l’article 9 de la convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Par ailleurs, le gouvernement, certainement en manque d’occupation du fait de la situation économique prospère du pays, envisage de censurer des comptes twitter, « à la demande des associations engagées contre l’homophobie (contact, l’inter-LGBT, le RAVAD et SOS homophobie) ». Quand le gouvernement daignera-t-il représenter les Français et cessera-t-il d’être au service du lobby LGBT, en précipitant la destruction du mariage, de la famille et de la société, sans aucun respect pour les homosexuels ?- Après que les FEMEN ont violemment pénétré dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris hier, vous avez mis 12h à réagir et 24h à publier un communiqué sur le site du Ministère de l’Intérieur. Non seulement la consternation du gouvernement, sans même parler de son action, est hélas bien absente face aux multiples profanations de lieux de culte chrétiens, mais à la veille du Carême, alors que le Pape a renoncé à sa charge pontificale, ce qui a suscité des réactions également consternantes de Monsieur Hollande et de Madame Delaunay, il aura fallu 12h à 24h pour que vous soyez consterné par la profanation de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Combien de temps vous faudra-t-il pour condamner catégoriquement cette haine et dissoudre le groupe les FEMEN, interdit dans son pays d’origine, en Ukraine ? L’Etat laïc(iste) fera-t-il appliquer l’article 222-32 du Code Pénal selon lequel « l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende » ? Faudra-t-il pour cela attendre qu’il donne l’exemple en cessant d’encourager des manifestations comportant des slogans appelant à la haine des chrétiens, comme celles qui ont eu lieu le 16 décembre 2012 et le 27 janvier 2013 ? Je me permets de lui rappeler à cet effet que sur un sujet sur lequel il tient particulièrement à la laïcité, c’est lui qui a invoqué des slogans faisant appel à la religion, la loi naturelle étant amplement suffisante pour défendre le mariage et protéger la famille. Mettant en garde le gouvernement actuel contre sa tentation de substituer à la démocratie française une théocratie ayant le laïcisme pour religion d’Etat et les Français pour créatures, et le priant, conformément à la mission pour laquelle il a été constitué, de daigner agir au service du bien commun, je vous prie de croire en l’expression de ma respectueuse considération.
    Madame Belkacem, dont j’attends toujours la réponse à la suite de mes questions sur la destruction de la famille et du méraige qu’elle veut précipiter, doit également connaître notre profonde consternation face à ses propos. Nous devons lui écrire ici: http://www.najat-vallaud-belkacem.com/contact/

  5. HA

    Déposer simplement plainte ne sert à rien, vu l’engorgement de la Justice dite française…
    Il faut im-pé-ra-ti-ve-ment utiliser la procédure de la Citation Directe à Comparaître, afin d’accélérer le mouvement du système !
    Sinon, les délais de traitement sont infinis, quand ils s’enclenchent un jour….
    Je ne comprends pas que les avocats ” Amis ” ne le conseillent pas et ne le fassent pas d’office pour défendre notre Civilisation et nos membres menacés ?!?!?!

  6. PK

    Elles sont aujourd’hui le bras armé du régime… Il faut dire que les lourdots des RG, avec leurs souliers cloutés, sont un peu cramés aujourd’hui côté discrétion (cf l’exemple de la provocation du flic avec son brassard retourné… On les recrute où ces andouilles ?).
    Là, c’est du sang neuf et officiellement sans connexion avec le gouvernement puisque financées par un milliardaire ukrainien.
    S’étonner que la république ne fasse rien contre elles revient à s’étonner que le gouvernement soutienne le mariage homo : c’est absurde puisqu’ils sont de connivence. Au mieux, les femen sont des « idiotes » utiles, au pire, il y a une connexion explicite avec un service de l’État.
    La soit-disant passivité de l’État n’est que le pendant de cette démarche : ils ne vont quand même pas stopper leur meilleur allié du moment car elles vont bien réussir un gros coup : un dérapage en réponse à leur provocation.
    Bien que cela ait été monté en épingle avec Civitas, c’était tellement gros que ce coup-là ne pouvait pas passer médiatiquement. À force de chauffer les gens, des gens sans maîtrise côté catho vont finir par tomber dans le panneau et aller corriger vertement ces dégénérées… devant les caméras qui pourront alors tranquillement faire monter la mayonnaise dans les médias – ce sont des spécialistes – et décrédibiliser ainsi toute contestation contre le mariage homo – voire contre le gouvernement ! – et peut-être lui laisser la latitude d’engager tout à fait légalement une série de rétorsion contre les meneurs des manifs pour étouffer la résistance…
    À bon entendeur…

  7. Papon

    Petit rappel historique: le mot “Egalité” inscrit au fronton de nos edifices publics ne concerne que l’egalité de traitement devant la loi, à l’exclusion de toute autre definition, principalement economique.
    Les revolutionnaires voulaient mettre fin au privilege (loi privée) d’une justice à deux vitesses.
    Les faits montrent depuis longtemps que cette louable intention n’a pas été suivie d’effet et que, la nature ayant horreur du vide, de nouveaux priviligiés ont remplacé les anciens.

  8. Cril17

    En réponse aux derniers commentaires, voici un addendum mis sur notre message en référence
    =====
    Suggestion d’exercice pratique de création d’une cellule johannique ” CJ1 ” :
    1 / Projet : condamnation et dissolution des FEMEN
    2 / Un ou plusieurs leaders compétents et crédibles en ce domaine apparaissent et commencent à mobiliser autour d’eux et permettent de penser qu’il existe les moyens et ressources disponibles pour atteindre un objectif qui reste à définir selon les règles du management qu’on enseigne à l’Université et telles qu’on les pratique au quotidien, dans toute entreprise privée correctement gérée …
    3 / Un ou plusieurs managers capables de travailler ensemble définissent un objectif et le proposent à l’adhésion de tous ceux qui sont interessés par la réussite du projet …
    4 / Après échanges entre les uns et les autres, définition de l’objectif et recherche des moyens disponibles et nécessaires pour l’atteindre
    5 / A titre indicatif, en l’espèce un objectif de condamnation des FEMEN pourrait être proposé pour le JJ/MM/AAAA avec passage à la caisse, au profit de X accompagné d’un objectif de dissolution IMMEDIAT avant le 28/02/2013
    6 / Le ou les managers proposent leurs objectifs, via Internet sur tous les sites Internet interessés par le projet afin de vérifier immédiatement si l’action peut être couronnée de succès grâce à l’adhésion espérée des uns et des autres …
    7 / Passage à l’acte …
    8 / Et ensuite de succès en succès, grâce au tsunami politique en cours de formation dans la conscience des Français dont l’intelligence n’a pas été complètement lobotomisée par les médias sponsorisés avec l’argent public, on devrait arriver à créer un véritable réseau opérationnel capable de se proposer un grand et bel OBJECTIF GENERAL POUR LA FRANCE … A ATTEINDRE AVANT LE 17 JUILLET 2017 ! …

  9. Frédéric PICHON

    Je tiens à répondre au commentaire de MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS qui suggère une citation directe.
    Or cette procédure suppose d’annexer à la citation toutes les pièces établissant l’agression, les témoignages, l’identité, l’état civil et les agresseurs des auteurs de l’agression.
    A défaut, une telle procédure, qui peut s’imposer effectivement dans les délits de presse dans lesquels les directeurs de publication sont responsables de plein droit, en matière de violences nous expose de manière certaine à une relaxe des prévenues, faute d’éléments de preuve suffisants.

  10. arthur

    Adresse de courriel des femen :
    femen.ua@gmail.com
    Ne pas envoyer d’insultes que ces calomnieuses professionnelles utiliseraient à leur profit, mais plutôt des questions :
    – qui vous finance ;
    – quand manifesterez vous dans une mosquée ;
    – voulez- vous un peu d’argent pour vous acheter des soutiens-gorge?
    – etc

Laisser un commentaire