Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Plaintes contre le docteur Sanchez

Plaintes contre le docteur Sanchez

Communiqué du comité de soutien à Vincent Lambert :

Malgré le rappel par le défenseur des droits du caractère obligatoire des mesures provisoires réclamées par l’ONU le 2 mai 2019, malgré le rejet par l’ONU de la position de la France et la réitération des demandes provisoires le 17 mai 2019, malgré le rappel par les experts judiciaires d’absence médicale d’obstination déraisonnable, malgré le rappel par les experts judiciaires que la situation médicale de Vincent LAMBERT « n’appelle aucune mesure d’urgence », le docteur SANCHEZ n’a toujours pas annoncé à la famille la suspension de sa décision d’arrêter l’alimentation et l’hydratation de Vincent LAMBERT.

De nouveaux recours seront donc déposés dès lundi pour faire respecter les mesures provisoires réclamées à deux reprises par l’ONU et dont le défenseur des droits a rappelé le caractère obligatoire.

Les parents de Vincent LAMBERT saisissent également les autorités et tribunaux compétents d’une plainte disciplinaire aux fins de radiation du docteur SANCHEZ ainsi que de poursuites pénales à son encontre.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. Si l’alimentation et l’hydratation de Vincent Lambert sont arrêtés et provoquent sa mort alors le Docteur Sanchez est un assassin et Macron en devient le complice (il aura donc ce meurtre sur la conscience) !

  2. C est une bonne mesure, elle devrait être étendue à tout médecin ou soignant qui participerait à cet homicide.

  3. Mais ces deux personnages ont-ils une conscience quand on en est à vouloir tuer quelqu’un, sans doute que la conscience on s’y assoit dessus

  4. Il est scandaleux que les parents poursuivent le “Dr” Sanchez et demandent sa radiation !
    Le Conseil de l’Ordre aurait dû le faire depuis longtemps et de lui même !

    J’appelle tous les médecins de France à se poser la question de la légitimité de ce Conseil de l’Ordre.

  5. Ce conseil de “l’ordre” (mais lequel?) a récemment réprimander des gynécologues qui ne veulent plus avorter, c’est-à-dire tuer. Que pèse la vie d’un handicappé comme Vincent si on peut tuer 200 000 foetus par an?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services