Place Vendôme : vaut-il mieux être sentinelle ou braqueur ?

Quel camouflet : les braqueurs ont commis leur méfait sous les
fenêtres du ministère de l'Injustice
que toutes les sentinelles
connaissent bien. Mais les braqueurs n'ont pas peur car Taubira leur a "promis l'immunité" car dans ce type de
braquage il n'y a pas d'armes, pas de blessés, pas de victimes et les
peines peuvent être clémentes et inférieures à … 5 ans.

B

4 réflexions au sujet de « Place Vendôme : vaut-il mieux être sentinelle ou braqueur ? »

  1. esprit libre

    Ne jouons pas les naïfs : il est évident que les braqueurs d’une bijouterie comme les émeutiers de Trappes comme l’étrangleur d’un policier à Trappes n’ont aucune importance pour François Hollande et Manuel Valls à la différence des manifestants et des veilleurs pour la famille (qui sont, eux, l’oeil noir sur eux comme sur Caïn, pour leurs crimes !)
    Notez que les policiers ou RG que je rencontre régulièrement l’avouent en off.

  2. A.F

    La bijouterie peut se consoler en se disant que grâce aux veilleurs et sentinelles de la place Vendôme, ce braquage a dû être sans doute retardé… parce qu’il y avait des fourgons de CRS pour empêcher les sentinelles de nuire au désordre public.

  3. Maurice

    Et puis, n’est-ce pas la faute à la société d’exposer à la vue de tous de tels bijoux ?!
    N’est-ce pas de la provocation de la part des bijoutiers ?
    N’est-ce pas EUX qui devraient être poursuivis pour tentation envers les pauvres bougres que la société laisse sur le bas coté de la route ?
    C’est de la provocation !!

Laisser un commentaire