Pilule : plainte en Suisse contre un groupe pharmaceutique

Une caisse-maladie suisse qui a déboursé des milliers de francs suisses pour traiter des victimes de la pilule contraceptive Yasmin, une pilule de 4e génération qui contient de la drospirénone, réclame le remboursement de ses frais au groupe pharmaceutique allemand Bayer.

La caisse a dépensé plus de 600 000 francs suisses pour soigner une personne, lourdement handicapée après une thrombose survenue à l'âge de 16 ans. Un autre cas, concernant également une jeune fille de 16 ans, a coûté plus de 900 000 francs suisses.

Pour la caisse, "il est inacceptable que la collectivité paie d'un côté" tandis que le groupe pharmaceutique "encaisse les gains".

4 réflexions au sujet de « Pilule : plainte en Suisse contre un groupe pharmaceutique »

  1. jpr

    “Pour la caisse, “il est inacceptable que la collectivité paie d’un côté” tandis que le groupe pharmaceutique “encaisse les gains”.”
    C’est un bon début ; il faudra un jour que la caisse-maladie réalise aussi qu’il est inacceptable que l’on vende de pseudo-médicaments pour rendre malade des femmes qui étaient en bonne santé ; et que les femmes ouvrent les yeux sur leur soit-disant libération grâce à la contraception.

Laisser un commentaire