Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Pierre Mendès France : Pascal Gannat (FN) refuse le terrorisme intellectuel

CjnOUW7XIAE615vSuite à la récupération assez maladroite de la figure de Pierre Mendès France, ou plus exactement d'une phrase prononcée par ce dernier, par l'association FN Science po, une polémique s'est développée à l'initiative de son petit-fils Tristan, qui a mis en avant les insultes antisémites dont a été victime son grand-père par le passé. Si cette récupération a pu choquer la gauche, elle choque également les gens de droite comme Pascal Gannat qui s'est exprimé dans ce sens sur twitter entrainant à nouveau la colère de Tristan Mendès France :

Refusant le terrorisme intellectuel de la gauche, Pascal Gannat s'est justifié par ce rappel historique bienvenu : 

  F5wmhFxJ_400x400"Je refuse le terrorisme intellectuel. Quand un journaliste insulte un élu FN en tentant de laissser sous entendre que critiquer Piere Mendès France serait inadmissible et à la limite de l'antisémitisme.

Or je n'avais mis en cause P. Mendès France que pour son irresponsabilité de pacifiste membre de la majorité de Front Populaire qui coupa les dépenses militaires face à Hitler puis ensuite remit majoritairement le pouvoir à Philippe Pétain, faisant du Maréchal de Verdun le syndic de faillite de leur politique idéologique et désastreuse de gauche. Le même Mendès France s'enfuit ensuite dans les colonies françaises pour ne pas avoir à vivre la débâcle. Prétextant ensuite avoir voulu reprendre dans les colonies un combat qu'il n'avait pas su mener en France.

Devenu chef du gouvernement sous la 4ème République, après avoir remis la Tunisie au socialiste Bourguiba, sans élections démocratiques, il brada l'Indochine au communisme, ce qui provoqua le massacre de centaines de milliers de vietnamiens chrétiens ou anti communistes. Ce serviteur des totalitarismes passe aujourd'hui pour un humaniste.

Oui je pense que cet homme somme toute médiocre politique, s'il fut éloigné de toute corruption personnelle, a trahi l'intérêt national au moins par deux fois et que son aura repose sur une réputation très exagérée et ne correspondant en rien au réel.

Je ne rends pas de culte aux fausses idoles de la gauche, celle de 1936, ou celle de 2016 : toutes ces gauches par leur irresponsabilité, leur idéologie, leur préférence étrangère de principe, leur moralisme d'intimidation, leur tartufferie dans la méthode, leur démagogie la plus basse, me dégoûtent profondément. Historien de formation, je sais quels désastres elles préparent toujours à la France.

Dire cela me vaut l'opprobre d'un journaliste du Point, une publication de droite, parait-il, ce qui en dit long sur sa culture et sa servilité au conformisme ambiant : homme libre de mes opinions et de leur expression, je m'en suis déjà consolé. D'où cette mise au point."

Effectivement, de là à imaginer que Pierre Mendès France voterait FN…

Partager cet article

17 commentaires

  1. Pierre Mendes France fut la honte de la France. Un véritable traitre.

  2. Le traité de Versailles prévoyait le désarmement de tous les pays après le désarmement de l’Allemagne. L’Allemagne a désarmé et a demandé à la SDN un engagement de date pour les autres pays à appliquer leur part du contrat. Les discours alambiqués pendant des mois et des années de la France et de l’Angleterre étaient le signe d’une mauvaise foie évidente.
    L’Allemagne a donc annoncé que le contrat de désarment universel prévu par le traité de Versailles n’étant pas respecté par l’un des partis, l’Allemagne reprenait sa liberté. C’est après cette déclaration que l’Allemagne a réarmé.
    Quant à la volonté de guerre imputé à Hitler, c’est une vaste plaisanterie Républicaine et Démocratique. Je vous invite à lire le livre “les responsables de la seconde guerre mondiale” de Paul Rassinier qui reprend semaine par semaine et heure par heure les négociations avant le 3 septembre 1939.
    Le pape a proposé à tous les pays une conférence de la dernière chance, ce sont les démocraties qui l’ont refusée, et le Pape s’est vu alors affublé de l’étiquette pro-fasciste… les démocraties ont l’art d’inventer des anathèmes pour tordre les faits et se faire passer pour des anges…

  3. Bravo Gannat ! Il a entièrement raison.

  4. Non, PMF ne voterait pas pour le FN, non PMF n’a pas trahi la France en 1940 car il essayait à tout prix de rejoindre une unité combattante, et non il n’a pas trahi en 1954 en nous faisant quitter l’Indochine !
    Car le moyen de faire autrement ? Pouvait-on faire face aux pressions américaines (qui cherchaient seulement à prendre notre place) et à la force militaire chinoise qui aidait (à l’époque) le Viet-Minh ?
    A mes yeux, le défaut de PMF, comme tant de gens de gauche et de progressistes, c’était ce pacifisme déplacé qui fait croire que la paix à tout prix est la seule solution digne d’intérêt… En 1940 pourtant, il ne s’est pas posé de question (rappelez-vous qu’il a servi dans un équipage de bombardier au groupe “Lorraine” des FAFL), et en 1954 il s’en est peut-être trop posé ?

  5. Tempête dans un verre d’eau. Tous ces hommes politiques reflétaient une autre époque, un autre contexte, une autre mentalité.
    Quand on pense que le socialiste européiste et atlantiste Hollande est allé se recueillir sur la tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises ! Ce n’est que de la comm’.

  6. ” PHIL. . .PIPOT ” est une RUINE politique, un ” républicain ” de plus, que dire un nouveau mendès-fr, déguisé et caché derrière la façade des vas et vient des contraires !!
    Un complice de plus de la destruction du Royaume de France occupé ………
    Vive le Roy !!!

  7. Mais là ne ont que des querelles qui nous éloignent de l’URGENCE absolue !!
    IL FAUT VITRIFIER L’ISLAM, le bouter hors du Royaume de France définitivement. Aujourd’hui ils vont entrer dans vos maisons, dans vos bureau et vous égorger UN par UN, comme cela ce produit en grande banlieue. Les fonctionnaires de la Police républicaine font partie des premières victime, mais demain ce sera vous et nous. Le Royaume de France est une nouvelle fois attaqué, de l’intérieur.
    Soit vous acceptez de vivre à la Palestinienne, c’est à dire pris en otage par les hordes ” sarrasines islamo-MUSULMANES “, soit le peuple de France se lève et boute l’envahisseur, l’assassin hot de France. Malheureusement nous n’avons plus le choix.
    Ne soyons pas des ” Medés-Fr ” et libérons notre Royaume !!!!

  8. Effectivement… il pourrait peut-être voter pour le FN version Philipot.

  9. C’est assez “pétainiste” comme vision…
    Mendès-France était sur le Massilia. Ce n’était pas pour fuir la débâcle, mais pour rejoindre l’AFN afin d’y continuer le combat.

  10. On se souviendra aussi bon temps où le parti socialiste avait obtenu aux présidentielles 5 % avec la paire Gaston DEFFERRE (candidat) et Pierre MENDES-FRANCE (qui aurait été le futur premier ministre du candidat)

  11. A ce rythme, il sera peut-être possible de dire dans 40 ans “François Hollande voterait Front national en 2056”

  12. Dans une dictature de gauche, dire la vérité sur les “vaches sacrées” est un crime.
    Petite remarque sur la phrase ironique:
    “Le Point, une publication de droite, parait-il”.
    Comme toute la presse, aux mains des ennemis du christianisme. Qui finance la presse française? Les lecteurs? Le Vatican? La Patagonie?
    Les catholiques français se laissent enfumer par leur presse favorite, du Figaro à la Croix, de Valeurs Actuelles à Témoignage chrétien etc…

  13. parfait clair précis circonstancié ! BRAVO

  14. A propos du journaliste du point, extrait du nouveau catalogue du groupe de Bilderberg, cuvée 2016
    Président
    Castries, Henri de France Pdg AXA Group
    Barbizet, Patricia (France) Pdg d’Artemis (Groupe PPR) et de Christie’s
    Baverez, Nicolas (France) Membre du cabinet Gibson, Dunn & Crutcher, éditorialiste au Figaro et au Point
    Blanchard, Olivier (France) Chercheur au Peterson Institute, ancien directeur des études du Fonds monétaire international
    Charpentier, Emmanuelle (France) Directrice du Max Planck Institute de Berlin, spécialiste de l’ingénierie génétique
    Fabius, Laurent (France) Président du Conseil constitutionnel, ancien ministre des Affaires étrangèresl
    Goulard, Sylvie (France) Députée européenne, consultante au Berggruen Institute on Governance
    Lagarde, Christine (Fonctionnaire international) Directrice du Fonds monétaire international, ancienne assistante parlementaire au Congrès US
    Philippe, Edouard (France) Maire du Havre, porte-parole d’Alain Juppé

  15. Merci Pascal de cette mise au point salutaire. Il existe au sein de la droite nationale suffisamment de héros pour ne pas allez en chercher chez les hommes de gauche. Bientôt Monsieur Philippot va nous expliquer que Maurice Thorez aurait lui aussi votez FN ???
    Dans ma famille, catholique et monarchiste, cela fait 5 générations que l’on fait les guerres déclenchées et voulues par la gauche républicaine ! Messieurs les traitres, profil bas, taisez vous !
    Amitiés.
    Jean-François.

  16. Bravo et bien dit Monsieur Gannat !

  17. Pierre Mendès-France avait fait supprimer je crois, le privilège de bouilleur de cru…
    Je me doute que cela ait laissé un souvenir cuisant dans nos campagnes chez les amateurs de la dive bouteille, mais voilà c’était pour lutter contre les ravages de l’alcolisme !
    Alors un responsable politique de gauche qui ose mettre en place une chose qui va dans le sens de l’intérêt général (et de la protection de la jeunesse) ne peut pas être foncièrement mauvais…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.