Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

“Pickpockets de la générosité”

L'expression a été employée hier par le député Gilbert Collard, à l'Assemblée, à propos de l’aide médicale d’État qui coûte 633 millions
d’euros par an aux contribuables français :

« Votre
générosité, votre bonté, ce n’est pas dans votre poche que vous la
prenez, c’est dans la poche des contribuables. Vous êtes bons et
généraux par procuration. Vous êtes des pickpockets de générosité.
 » « Charité bien ordonnée commence par soi-même », a-t-il continué, mais « pour vous, soi-même, ce ne sont pas les Français. »

La loi prévoyant déjà l'obligation de porter assistance à personne en danger, cette aide semble superflue.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Gilbert Collard est remarquable dans cette intervention. Digne des meilleurs tribuns de
    la troisième république.
    En voici le lien : http://www.youtube.com/watch?v=WdLLOKq1UBs&feature=player_embedded

  2. bravo, bien trouvé
    c’est comme certains des associations caritatives que j’observe dans ma région et qui se pavanent et se gonflent d’importance sous une fausse modestie, je vous assure, écoeurante

  3. Montaigne se moquait déjà dans les Essais des princes qui se donennt l’air généreux en offrant de grandes fêtes au peuple avec l’argent public. Cette tare française est très répandu en politique et vous rencontrez des élus qui s’imaginent avoir été généreux en accordant des aides à tel ou tel groupe comme si cela sortait de leur poche.

  4. C’est pour cela que G. Collard a tort de parler de générosité et de bonté:
    la charité (pour nous synonyme d’amour) se fait avec SON propre argent.
    la solidarité avec l’argent volé.

  5. “Ce ne sont pas les Français”, certes, mais ce sont (où leurs enfants seront) de futurs électeurs qui voteront pour ceux qui leurs auront fait des cadeaux. Tout le nerf de le “générosité” de nos gouvernants successifs est là !
    “L’horrible et inique” suffrage censitaire permettait aux riche de voter, pour qui ils voulaient, en payant un impôt.
    Notre démocratie socialisante (de “droite” comme de gauche) fait beaucoup mieux. Elle pique l’argent (même des semi pauvres français) pour s’acheter des électeurs étrangers sous la forme de pauvres, importés à dessein !

  6. J’aime beaucoup le début, il salue en disant “madame le président” (on l’entend à peine) et elle le reprend “la présidente”

  7. et il recommance au micro. Rien que ça, ça m’amuse

  8. Pour le dire beaucoup plus simplement: généreux avec l’argent des autres.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services