Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Philippe Maxence sur les menées de la commission “anti-sectes”

Philippe Maxence partage notre inquiétude, posant 13 questions sur les méthodes et objectifs de cette commission. La première :

La « descente » dans la communauté Thabita’s Place s’insère-t-elle dans un vaste processus de médiatisation, et non d’enquête parlementaire, visant à préparer les esprits à bien recevoir les propositions prochaines du député Georges Fenech, président de la dite commission ? S’il s’avérait que c’est le cas, la commission Fenech n’utiliserait rien moins qu’un procédé de manipulation des esprits, habituellement utilisé par les sectes.

Sans doute peut-on répondre à cette question par l’affirmative : le rapport de la commission sera présenté le 19 décembre, et la descente médiatique a eu lieu il y a une semaine. On doute fort qu’à moins d’un mois de la remise du rapport, la commission en fût encore à recueillir des informations : il s’agissait de préparer l’accueil du rapport, en mettant en avant le cas d’une communauté comme Tabitha’s place, qui ne suscite pas une grande sympathie au-delà d’un cercle restreint de fondamentalistes protestants.

Henri Védas

Partager cet article

5 commentaires

  1. Peut être suis naïf, mais je pense qu’il est difficile d’attaquer les écoles catholiques hors contrat quand on laisse ouvrir des écoles islamiques.
    Cela doit cependant stimuler notre devoir d’excellence.
    ( je précise que j’ai 5 enfants de 14 à 4 ans dans le hors contrat et qu’ à mon grand désespoir, même là, ils savent qui est Zidane…).
    Le problème serait plus pour les communautés contemplatives, mais il y a là aussi toutes sortes de gardes fous qu’il n’y a pas dans les sectes.
    Je pense enfon qu’il est malhabile de défendre les sectes pour nous protéger

  2. Bien vu, Monsieur Maxence !
    Fenech le manipulateur et ses amis de la télévision ont compté que ce groupement religieux ultra-minoritaire n’attirerait pas la sympathie.
    Pour lutter contre les manipulations, il faut
    1) ne pas céder sur les principes, ceux-ci profiteraient-ils à des ennemis (en l’occurrence, ces gens naïfs me sont assez sympathiques, mais seraient-ils des ennemis de la foi catholique, il faudrait défendre leur droit à la liberté…)
    2)Que les sectes qui nous gouvernent “s’avancent masquées” et savent que le “salami se mange en tranche fine” et que “diviser pour régner” est l’enfance de l’art du gouvernement par les machiavéliens. Contre cela : la solidarité.

  3. Je pense vos craintes parfaitement fondées et cette descente bien reprise par tous les media dans une communauté sans doute non blamable mais guère attirante permet grâce à l’habituelle politique d’amalgame, de préparer les esprits à de nouveaux textes par lesquels le Monstre Froid remplacera encore un peu plus les familles dans l’éducation de leurs enfants…

  4. Et d’entendre Philippe Vuilque le rapporteur de la commission, et député PS des Ardennes, sur RTL remettre les “choses” en place en affirmant, non sans un bon culot à mon sens pour quelqu’un qui est sensé représenter l’état; que l’école est obligatoire !
    Ce qui est faux bien sûr, c’est l’instruction qui l’est et qui est soumise à déclarations.
    Bizarre quand même qu’un rapporteur de commission ne connaisse pas la loi sur un tel sujet !
    http://www.rtl.fr/info/article.asp?dicid=493045

  5. On a très bien senti à lire les media sur cette affaire le glissement insidieux qui nous a fait passer de l’état où “tout ce qui n’est pas interdit par la loi est autorisé”, à “il n’est permis de faire que ce qui est permis par la loi”.
    cf. les déclarations du genre “la loi autorise la scolarisation à domicile”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services