Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Philippe de Villiers : “Quand la politique est morte, il reste la métapolitique”

Forcé de rester en Vendée en raison de la neige, Philippe de Villiers n’a pu se rendre au 5e anniversaire de Boulevard Voltaire. Mais il a transmis un message :

"Je me faisais une joie d’être parmi vous ce soir mais malheureusement les conditions météorologiques ne m’ont pas permis de venir à Paris. Je voudrais simplement, à travers ces quelques mots, souhaiter d’abord à Boulevard Voltaire un bon anniversaire : cinq ans, ce n’est plus l’âge des balbutiements, ce n’est pas encore l’âge de raison, mais la croissance est belle à voir. Vous êtes, pour beaucoup de Français, une sorte de « kit » de survie, un ballon d’oxygène, c’est-à-dire un espace où l’on peut respirer librement. Il est d’autant plus nécessaire et vital, aujourd’hui, que la liberté d’expression est chaque jour un peu plus garrottée.

Hélas, les Français ne voient pas ce qui est en train de se passer : nous changeons, en même temps, de régime et de peuplement. Changer de régime signifie que nos pouvoirs sont partis ailleurs, la politique n’est plus qu’un simulacre compassionnel. Changer de peuplement : la préférence pour le migrant plutôt que pour l’enraciné fait basculer la société dans une vision multiculturelle qui sera, demain, multidéculturée et multiconflictuelle.

La France part en lambeaux, livrée aux deux mondialismes – hédoniste et islamiste – qui se nourrissent l’un l’autre.

Nous commémorons cette année – c’est une coïncidence symbolique – le 100e anniversaire de la naissance de Soljenitsyne et le 50e anniversaire de Mai 68. Ces deux commémorations symbolisent le face-à-face qui va poindre à l’horizon entre les dissidents et les dhimmis. Les dissidents qui allument des petites lucioles de la résistance et les dhimmis qui acceptent toute forme de diminutio capitis. Heureusement, il y a des forces contraires qui sont à l’œuvre, il y a des rebelles et des réfractaires qui, chaque jour, créent des cellules de survie où brillent de petites lumières de l’espérance. Vous êtes ces petites lucioles. Vous êtes un caisson d’oxygène, une cellule de vie qui développe le discernement et l’indépendance d’esprit.

Quand la politique est morte, il reste la métapolitique, vous en êtes un brillant fleuron. Quand j’ai créé le Puy du Fou, je me suis donné comme devise : « Une société se sauve, non par des mises en garde mais par des réalisations que l’on accroche à contre-pente. » Et c’est ce que vous faites avec talent."

Lors de cette soirée, Gabrielle Cluzel a remis, au nom de Boulevard Voltaire, un chèque à Charles de Meyer, président de SOS Chrétiens d'Orient. 

2018-02-08-PHOTO-00000110-545x391

Partager cet article

9 commentaires

  1. Voilà un homme sage qui s’il était à la tête de la France lui rendrait son honneur perdu, sa souveraineté sa fierté, tout le contraire de celui qui se prend pour Jupiter et qui n’a de cesse que de vendre la France au mondialisme via l’Europe ce machin qui est une véritable usine à gaz et dont il est grand temps de l’envoyer ad patres. Chaque jour il la déshonore un peu plus , chaque jour il lui fait perdre sa fierté puisque pour lui il n’y a pas de culture etc

  2. Dans son dernier livre, Villiers dit (page 223) qu’IL FAUT FAIRE LA REMIGRATION DANS LA DIGNITÉ.
    J’observe que:
    – la remigration est impossible , l’immigration ne peut même pas être stoppée.
    – ceux qui ont réussi la remigration (1945: URSS pour les allemands de Prusse et de Silésie; 1962:FLN pour les pieds-noirs)se foutaient de la dignité.

  3. Merci Monsieur le vicomte Philippe de Villiers
    En l’honneur du trois cent quatre vingtième anniversaire du voeu de Louis XIII
    http://cril17.eu/

  4. Bien sur que la remigration dans la dignite peut etre possible. Cela ne se fait pas en deux jours par contre et une remigration a 100% sera evidemment difficile.
    Deja si nous ne renouvellons plus les visa et expulsons ces personnes, c’est une remigration. Partielle mais pas pas negligeable du tout! Si nous n’accordons plus n’ont plus de nouveau visa et expulsons les clandestins, cela ferait deja une tres grande difference.
    Rajoutez a cela quelques lois dissuasives pour inciter les musulmans pratiquants a retourner en terre d’islam: interdiction du hallal et du voile, plus un sous ni une authorisation pour les mosquees et centre “culturelle” islamique, interdiction de preche en arabe et de vente du Coran (puisque c’est une incitation a la haine), suppressions de tout les accomodements du genre repas de substitution, prieres au travail, etc.. les musulmans les plus convaincu n’auront pas envie de rester. Rajouter une obligation de donnees des prenom francais et surtout la fin de la langue de bois vis a vis de l’islam: Mahomet etait un tueur, sans pitie, pedophile. Les musulans nous considerent comme inferieur et l’islan est notre ennemi..ce qui fait que les Francais serons peut etre un peu plus froid avec eux. Beaucoup repartiront de leur plein gres.

  5. Ne rêvons pas. Il n’y a pas assez de forces de maintient de l’ordre disponibles (et fiables) en France, pour empêcher la caillera de foutre la pagaille, et ce jusqu’à l’émeute, où elle le veut et quand elle le veut ; il n’y en a même pas assez pour récupérer les territoires perdus de ladite république qui tolère que les lois françaises ne s’y applique plus. Un phénomène de natalité différentielle fait que ce handicap va s’aggravant d’année en année.
    Il n’y aura donc pas de remigration, où alors à la mode rom : “tenez voilà un bon pactole pour rentrer chez-vous… et 4 mois plus tard, ils sont de retour, avec les cousins, car le filon est juteux !
    Notre seul espoir est dans le phénomène évoqué précédemment par Christophe Bilek : la prise de conscience par un nombre croissant de musulmans que la Vérité et la Sainteté ne se trouvent que dans le Christianisme. Mais pour cela il faudrait des clercs qui ne crachent pas dans la soupe et ne fassent pas semblant (hélas beaucoup sont “sincères” dans leurs errances) de croire qu’au fond toutes les spiritualités se valent et que tous les chemins qui ne passent pas par la Rome éternelle (pas la Rome actuelle!) conduisent aussi bien au Ciel que le catholicisme.
    Veillons et prions !

  6. vigor, la REEmigration , pas remigration !!
    Vous vous contredisez, elle est évidemment possible (il faut le vouloir c’est tout ! mais nos dirigeants sont POUR l’immigration, par idéologie, donc en veulent toujours plus), le FLN l’a réussi, avez-vous dit… donc vous montrez bien qu’elle est possible, alors pourquoi pas nous ?
    Connaissez-vous la devise française :”impossible n’est pas français ?”

  7. Nous sommes face et confrontés au choix suivant :
    -soit nous acceptons “sans broncher ” la mise en esclavage à la fois par la finance mondialisée et par l’islam .
    -Soit nous refusons cette soumission humiliante et destructrice , nous rentrons en résistance et alors le combat sera une éventualité qui s’imposera .
    Vu que le dialogue ne peut se faire ,ni avec les “ultras-libéraux-sociétaux ” ni avec “la religion de paix et d’amour ” il n’y a pas de troisième voie possible.
    1962 triste formule
    “La valise ou le cercueil ”
    2018 formule revue et mis au goût du jour
    “la valise,la dhimmitude, la conversion ou le combat ”

  8. Rappelez-moi ce qu’était l’action de Philippe de Villiers quand il était en politique. Au 1er tour, il parlait comme le FN, au second il rabattait ses voix vers Chirac. Comme résistant, on fait mieux !

  9. Je n’ai jamais compris pourquoi les Français n’ont pas voulu de P. de Villiers. Que les autres partis – qui voulaient garder à tout prix le pouvoir – aient tout fait pour l’assassiner, ça, je le comprends. Mais qu’ils aient préféré les pourrilitiques qui ont coulé la France, ça, ça me dépasse. Je dis toujours que ce sont les français, et non la zélite ripouxblicaine, qui me font peur. Et je ne vais pas changer d’avis de sitôt.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services