Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

L’Europe, la vraie, celle des nations, est submergée de l’extérieur et effondrée de l’intérieur

L’Observateur du Maroc et d’Afrique a interrogé Philippe de Villiers : 

Philippe-de-villiers3Depuis quelques mois, l’Europe est secouée par de nombreux attentats. Comment réagissez-vous à ces évènements ?

L’Europe, la vraie, celle des nations, est submergée de l’extérieur et effondrée de l’intérieur. Submergée de l’extérieur, parce qu’on a transféré notre souveraineté à des institutions obscures. J’ai entendu François Hollande dire : « On va faire ceci, on va faire cela…» Mais il sait très bien qu’il ment, puisqu’il n’a plus de pouvoir. Quand le pouvoir n’a plus le pouvoir, il ne peut plus rien faire pour nous. On a transféré les souverainetés nationales. On est un protectorat américain. La France est submergée de l’extérieur, puisqu’elle fait face à une invasion migratoire. Les gens qui viennent chez nous sont envoyés par l’État islamique, qui – c’est la vérité – nous avait promis en février dernier de nous expédier ces gens. C’était annoncé. On a devant nous des envahisseurs. Il n’y a pas de chrétiens parmi ces gens-là. Les chrétiens restent chez eux et combattent pour leurs familles, leurs terres et leurs valeurs.

Quels sont selon vous les responsables ?

Les BHL de service, des Attali et consorts qui expliquent que la France est une tache ignominieuse sur la carte des points précieux de la planète. Un pays qui n’a plus de contours et plus de compteurs ne reste plus et meurt. Les hommes politiques ont abattu les murs porteurs comme le caractère sacré de la vie, la filiation comme repère, la nation comme héritage, la frontière comme ancrage et le rêve français comme fenêtre sur le monde.

Vous ciblez particulièrement l’Union européenne…

Je dis que tous ceux qui ont dit la vérité sur l’Europe, par-delà leurs défauts ou leurs défaillances, et qui étaient peu ou prou souverainistes, c’est-à-dire qui pensaient que la France ne pouvait rien faire par elle-même si elle ne le faisait pas elle-même, sont partis ou sont morts. Ceux qui restent et qui sont au premier plan sont tous des tricheurs et des menteurs. En fait les fédéralistes voulaient supprimer les nations et les frontières, non pas pour les remplacer par une super frontière ou par une superpuissance, mais pour fondre et diluer l’espace européen dans un grand marché planétaire avec une gouvernance mondiale dirigée par le capitalisme américain.

Selon vous l’immigration massive est responsable de l’insécurité…

J’avais longuement parlé de cette question avec le roi Hassan II qui était un grand homme d’Etat et un visionnaire. Il avait la prescience des dégâts qui allaient être causés par l’immigration massive non seulement en Europe mais aussi en Afrique. «C’est une erreur d’analyse globale», m’avait-il dit. Tout comme il ne se faisait pas d’illusions sur une prétendue «intégration» qui, selon lui, était un leurre.

Vous avez aujourd’hui énormément de jeunes européens et africains qui ont compris qu’ils ont été floués. Ils en sont conscients. Une société se sauve, non pas par des mises en garde, mais par des réalisations que l’on accroche à contre-pente. Il y a donc des écoles parallèles, des médias parallèles, une culture parallèle, etc. Par la force des choses, on va avoir une contre-société, avec des pensées indépendantes, qui vont former des résistants attachés à la transmission. En Europe comme en Afrique.

Ce que je vous dis, c’est ce que m’avait aussi prédit Soljenitsyne en 1996. C’est comme cela que les choses se sont passées dans les pays de l’Est sous la botte communiste et en Union soviétique.

Comment faut-il réagir au terrorisme islamique ?

Je n’ai pas peur des mots : les hommes politiques européens ont du sang sur les mains. Je suis convaincu que si les relations diplomatiques avec la Syrie avaient été rétablies, on aurait eu les renseignements sur les cerveaux des attentats. Et si le contrôle aux frontières avait été rétabli, on aurait empêché les allers et venues des kalachnikovs et des terroristes.

Comment analysez-vous les positions occidentales sur les dossiers syriens et libyens ?

Je pense que la position européenne calquée sur la position américaine repose sur un contresens. L’Europe écrit depuis la fin de la guerre son avenir sur le continent américain. L’OTAN nous entraîne dans des aventures partout dans le monde qui ne sont pas les nôtres. Aujourd’hui il faut faire une Europe confédérale, c’est-à-dire celle qui s’appuie sur les souverainetés nationales à l’Est comme à l’Ouest, qui s’élargisse à la Russie qui peut servir d’interface pour les hommes de la puissance de demain. Il est absurde de considérer aujourd’hui Poutine et la Russie comme des ennemis. La Russie est non seulement une alliée sur le plan historique, mais il y a des liens plus profonds – par exemple, Dostoïevski parlait français, écrivait en français. Et moi qui connais bien la Russie, je peux dire que c’est une absurdité de ne pas vouloir réunir les deux chrétientés de l’Europe – celle de l’Est et celle de l’Ouest.

L’Europe ne doit pas continuer à se faire manipuler par l’Amérique qui elle est agressive, qui dépense deux fois plus pour son budget militaire que l’ensemble des nations du monde. L’OTAN est en fait le bras militaire de l’Amérique. Souvenez-vous du Kosovo, des «printemps arabes», de la Syrie, de l’Irak. Il faut bien comprendre que le nouveau monde dans lequel nous sommes entrés n’est pas le monde de l’après-guerre. L’OTAN a été créée pour contrer l’Union soviétique. L’URSS est morte, le mur de Berlin est tombé, cela fait des décennies.

La décomposition de l’Europe va maintenant aller très vite depuis le Brexit

Il faut bien comprendre par exemple que Madame Merkel obéit à Monsieur Obama, obéit à l’OTAN quand elle se prosterne devant le sultan Erdogan parce que la Turquie est membre à part entière de l’OTAN et que c’est l’Amérique qui veut faire rentrer la Turquie dans l’Union européenne. Quand vous confiez votre défense, c’est-à-dire l’essentiel de votre puissance régalienne, à une autre nation que la vôtre – en l’occurrence les Etats-Unis – alors vous n’êtes plus indépendant. Donc vous ne pouvez plus avoir une diplomatie propre. C’est tragique pour la France et c’est tragique pour l’Europe, pour l’Afrique et pour le Moyen-Orient.

Barack Obama a récemment appelé l’OTAN à agir contre Daesh, la Russie et le Brexit. Selon vous, pourquoi le président américain met ces trois phénomènes dans le même panier ?

Obama dit n’importe quoi. Mais cela ne date pas d’aujourd’hui. Mettre dans le même panier le Brexit, Daesh et la Russie, c’est montrer qu’on ne comprend rien en histoire, qu’on est inculte. On ne peut pas commenter une position comme celle-là.

L’Amérique a une vision du monde qui est la même, c’est-à-dire un monde mono-centré sur l’Amérique, alors que la Russie accepte le monde poly-centré et travaille pour cela. Dans la conversation que j’ai eue avec Vladimir Poutine en août 2014, il m’a dit qu’il ne voulait pas un monde centré-américain, mais un monde qui soit organisé en pôles régionaux. C’est beaucoup plus sûr pour la paix.

Partager cet article

16 commentaires

  1. C’est la faute des socialistes, Mr Villiers ! Il ne fallait pas voter socialistes. Si la France veut se suicider avec les socialistes, libre à elle ! Ne l’en empêchez pas.

  2. Soljenitsyne disait que ce qui l’avait frappé en occident etait le “declin du courage”, qui, selon lui, annonce la fin.

  3. Que du bon sens !

  4. La force de ce texte… Et sa clarté…
    On en reste pantois.
    Nous lisons rarement de tels textes dans les media français.

  5. Vive Philippe de VILLIERS !!
    P. de VILLIERS 1° Minsitre du ROY !!!
    SUBITO !!!

  6. Mr de Villiers nous savons tout cela depuis longtemps … mais dites nous plutôt ce que nous pouvons faire pour que ça change nom d’un chien…
    Regardez ce que fait Alain Escada … un belge qui secoue les français …

  7. Pour bien comprendre la pensée de Ph de Villiers, il me semble qu’il faille rectifier la coquille ci-dessous : Conteurs et non compteurs.
    Les BHL de service, des Attali et consorts qui expliquent que la France est une tache ignominieuse sur la carte des points précieux de la planète. Un pays qui n’a plus de contours et plus de compteurs ne reste plus et meurt.

  8. Pas d’accord, Jean Ferrand ! Il faut se battre malgré tout et contre tout, pour sauver la France et les français, malgré eux…
    Si nous avons une volonté plus forte que ceux qui veulent enterrer notre cher vieux pays, nous aurons le mérite d’avoir oeuvré dans le bon sens, et qui sait ? Je crois que Dieu attend qu’on se bouge un peu pour nous aider !

  9. “J’ai entendu François Hollande dire : « On va faire ceci, on va faire cela…» Mais il sait très bien qu’il ment, puisqu’il n’a plus de pouvoir. Quand le pouvoir n’a plus le pouvoir, il ne peut plus rien faire pour nous. On a transféré les souverainetés nationales. On est un protectorat américain.” : le fantasme habituel Villieriste, que j’apprécie par ailleurs beaucoup. L'”Europe” pense comme les élites françaises.
    Hollande a énormément de pouvoirs, encore faudra-t-il qu’il s’en serve. Si nous avions Orban, la France serait dirigée autrement.

  10. Non ce n’est pas seulement la faute des socialistes. Il y a eu la loi du 3 janvier 1973, fin du pouvoir régalien de battre monnaie, le regroupement familial, création du CFCM, émanation des frères musulmans, la forfaiture des représentants de la nation qui ont livré la souveraineté de la France à l’UE, la discrimination positive, le retour dans l’OTAN, etc… Les socialistes accélèrent la destruction de la France. Comment peut-on voter républicains aujourd’hui? Avant je pouvais voter pour Philippe de Villiers en confiance, un vrai patriote, maintenant il faut voter souverainiste et sortir du système. LR-PS, c’est pareil.

  11. Non ce n’est pas seulement la faute des socialistes. Il y a eu la loi du 3 janvier 1973, fin du pouvoir régalien de battre monnaie, le regroupement familial, création du CFCM, émanation des frères musulmans, la forfaiture des représentants de la nation qui ont livré la souveraineté de la France à l’UE, la discrimination positive, le retour dans l’OTAN, etc… Les socialistes accélèrent la destruction de la France. Comment peut-on voter républicains aujourd’hui? Avant je pouvais voter pour Philippe de Villiers en confiance, un vrai patriote, maintenant il faut voter souverainiste et sortir du système. LR-PS, c’est pareil.

  12. Philippe de Villiers a raison de cibler l’Union européenne ou les élites politico-médiatiques ; mais hélas, les premiers responsables sont les électeurs ! Il ne faut pas exonérer notre peuple ; avec Internet, on peut facilement s’informer et si on ne le fait pas c’est qu’on n’en a pas envie. Hélas, bien des Français n’ont rien à faire de la patrie… Tous ne sont pas des bénévoles du Puy du Fou, il faut le reconnaître ; c’est le meilleur service à rendre à notre peuple que de le mettre en face de ses responsabilités : les gens n’ont qu’à ne pas reconduire éternellement les mêmes traîtres, incompétents et corrompus. S’ils le font alors que rien ne les y oblique, ils sont responsables. Et s’ils votent pour Juppé, la quintessence du politiquement correct, alors ils mériteront leur sort, c’est triste mais c’est comme çà.
    Il faut cependant lutter contre cela et merci au Salon Beige de lutter contre la désinformation. Il n’est point nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. Ne jamais lâcher.

  13. Bonjour
    Droite ou gauche le problème n’est pas là, me semble-t-il. C’est une question d’individu. De plus, dans un tel contexte, que peut un individu, quel qu’il soit? C’est tout l’intérêt de ce texte de poser clairement le problème de la souveraineté.
    Il faut premièrement un homme de valeur (courage, discernement, habileté …) et deuxièmement un contexte assaini. On est saisi d’effroi par la perte de souveraineté de notre pays telle qu’elle est décrite ici.

  14. Bonjour Monsieur De Villiers
    Je suis étonné que vous ne parliez pas davantage de la Franc-Maçonnerie
    Rien de ce qui compte dans le monde n’échappe à la franc-maçonnerie,par exemple aucun président des Etats-unis n’est élu sans l’aval de la franc-maçonnerie et, pour s’en tenir aux évènements de ces dernières années,il y a fort à parier que les révolutions arabes qui curieusement ont été quasi simultanées, ont été suscitées par la franc-maçonnerie afin d’instrumentaliser l’islam comme elle a instrumentalisé le communisme ou les mini révolutions de 1968 en Europe pour détruire le Christianisme et sa conception de la vie humaine. Même la guerre de 1914 avait pour but de détruire les dernières monarchies chrétiennes en Europe (russe et autrichienne).Et aujourd’hui l’invasion musulmane organisée et promue par nos gouvernants a pour but d’achever la destruction de la civilisation judéo-chrétienne,sinon comment expliquer la sollicitude de nos dirigeants laïcs à l’égard de l’islam ?
    Mitterrand a été l’archétype du dirigeant soumis à la franc-maçonnerie lui qui à peine élu a été demander aux francs-maçons ce qu’il devait faire.
    Comme aucun pouvoir n’existe sans argent, il y a une collusion entre la franc-maçonnerie et la haute bourgeoisie ou la bourgeoisie d’argent avec interpénétration réciproque. La bourgeoisie d’argent tenant les media, donc le pouvoir. On peut dire que la franc-maçonnerie suscite les révolutions tant mentales que géopolitiques et la bourgeoisie financière les récupère.
    Il me paraît impossible que vous ignoriez le rôle de la franc-maçonnerie dans la politique mondiale, la révolution américaine,la révolution française et les gouvernements français, les gouvernements africains (dont les plus emblématiques sont le Gabon et le Congo-Brazzaville) etc…
    et donc dans la construction de la chimère européenne… Jean Monnet était franc-maçon et souhaitait en tant que tel l’avènement du mondialisme l’une des étapes pour y parvenir étant l’Union Européenne telle qu’elle existe actuellement.

  15. Quand DIEU ne règne pas par les bienfaits de sa présence, il règne par les méfaits de son absence (Cal Pie).
    La France a toujours été relevée sur intervention céleste, alors ne nous leurrons pas, remettons DIEU à l’honneur, ou alors lamentons-nous bêtement.

  16. Entendu aux infos de 19h sur RCF :
    La nouvelle loi Leonetti a été votée .
    Sédation continue jusqu’au décès .
    Je croyais que le gouvernement était en vacances …
    Donc, ils ont voté cette loi en VOLEURS !
    Pendant que les français sont en vacances !
    Cela prouve qu’ils accélèrent le rythme pour faire passer le plus vite possible, avant leur défaite, les lois mortifère commandées par le N.O.M .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services