Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Philippe de Villiers : “Les choses sont simples : il y a d’un côté le souverainisme, de l’autre côté le mondialisme”

Philippe de Villiers réagit aux élections régionales dans une interview :

Sans-titre"Je ne suis pas un expert des courants électoraux, je fais simplement une analyse à ma hauteur, en étant aujourd’hui à l’extérieur de l’arène. Les choses sont simples : il y a d’un côté le souverainisme, de l’autre côté le mondialisme. Le souverainisme, c’est l’idée que rien ne peut se faire sans la souveraineté nationale, un pays qui perd sa souveraineté et son identité meurt. Or, les Français ne veulent pas mourir. La France est menacée de disparaitre – menacée à l’extérieur et menacée à l’intérieur – submergée de l’extérieur et effondrée de l’intérieur. Et la France est menacée à la fois de perdre sa souveraineté et son identité, et de devenir une société multiculturelle. Tout ce qu’ont fait les politiciens depuis trente ans, depuis le Traité de Maastricht, aujourd’hui est désavoué.

Et Marine Le Pen et le Front national sont la traduction politique de la souffrance identitaire des Français, les Français qui ont un sentiment de dépossession d’eux-mêmes. Alors il y a d’un côté un vote souverainiste qui s’incarne dans le FN et un petit peu dans Debout la France, et de l’autre côté un vote mondialiste qui s’exprime dans la droite et la gauche qui sont libérales, atlantistes, mondialistes.

Il y a une chose intéressante : Les Républicains et le Parti socialiste (PS) commencent à discuter de désistement entre eux. Cela montre bien qu’en fait rien ne les sépare. Et je pense que, comme il est écrit dans mon livre, « la classe politique va connaître le chaos »

RT France : En quoi la France sera-t-elle changée après ces résultats des régionales tels qu’on les a vu apparaître au soir de ce premier tour des régionales ?

Je pense que c’est la fin de toute une classe politique, d’une classe politique qui était à la fois mondialiste et européiste. Et c’est aussi l’émergence du souverainisme tel que je l’ai vécu lorsque je faisais de la politique. Enfin on va revenir à des notions essentielles qui reposent sur la souveraineté de la France.

Partager cet article

21 commentaires

  1. La fin d une classe politique ? Que Dieu vous entende , mais c est oublié la ruse, la malice , traduites par les malversations , les tripatouillages , les mensonges , des urnes remplies exagérément , des rapprochements de dernière minutes etc… Voilà ce qu est la demonocratie.

  2. Philippe de Villers fait une excellente analyse de la situation politique. LR/PS sont d’accord sur le fond(l’Europe,le mondialisme, etc)et divergent un peu sur la forme (subventions, fiscalité et encore…)
    Nous sommes au début d’une recomposition politique dont la traduction sera 2017.
    MLP doit prendre conscience que le FN n’est qu’un outil et qu’elle doit s’attacher le soutien de personnalités extérieures au système sans pour autant chercher à les embrigader style “les deux doigts sur la couture du pantalon” car elle a déjà commis des erreurs en écartant E CHAUPRADE, PM COUTEAUX et d’autres…
    En un mot, le Rassemblement National est une nécessité pour gagner. Le souffle de la libre parole comme celle de PdV et d’autres doivent agir de concert pour faire gagner la France, c’est à dire : sa souveraineté, son identité, et ses valeurs.

  3. Pour être souverainiste la France doit récupérer la maîtrise de sa monnaie, de son armée, de ses décisions politiques. Et surtout elle doit se soumettre à la loi divine naturelle et surnaturelle.

  4. Philippe de Villiers nous dit la vérité. Valls et Hollande n’ont qu’une chose à sauver : leur place.C’est ce qu’il faut comprendre quand ils disent que c’est la république qu’il faut sauver. Vivement qu’ils passent à la trappe !

  5. S’il était cohérent avec lui-même, il rallierait de FN dont, pour l’essentiel, les thèses sont pratiquement identiques aux siennes. A vouloir à tout prix faire cavalier seul il ne fait qu’affaiblir le mouvement souverainiste. C’est un peu faux-cul de sa part. Comme par le passé, après avoir fait campagne sur des thèmes identiques à ceux du FN, il a appelé à voter Chirac. Le fourbe !

  6. Je dirais plutôt :
    il y a d’une part les souverainistes et d’autre part les collabos

  7. Le souverainisme durable c’est DEBOUT LA FRANCE avec Nicolas DUPONT-AIGNAN

  8. C’est agréable d’entendre un tel discours de P2V… il va finir par prendre sa carte au FN 😉

  9. Je suis d’accord à 100% …et pour que les mondialistes aient les coudées franches…il faut que la vielle gauche, celle qui a voté NON en 2005 soit éradiquée! C’est pourquoi VALLS et HOLLANDE ont assassiné la Gauche au Nord, au Sud et à l’Est en ordonnant le suicide de leurs candidats! A Droite, RAFFARIN, NKM, BAYROU, LAGARDE ont réclamé le même comportement pour les listes arrivés en troisième position…pour éliminer SARKOZY!… exactement la même consigne a été donnée par le Garnd Maitre du Grand Orient!

  10. Incroyable !
    Je relis plusieurs fois en me demandant si j’ai bien lu…
    Malgré cela je reste méfiant vis à vis de Philippe de Villiers qui a toujours fait partie du sérail et semblait comme un poisson dans l’eau au milieu de cette mafia.
    Jamais on ne me fera croire qu’on peut sortir indemne et l’âme droite après autant d’années dans un tel panier de crabes.

  11. Bravo Philippe ! On vous retrouve …..

  12. “Il y a d’un côté un vote souverainiste qui s’incarne dans le FN et UN PETIT PEU dans Debout la France…”
    Quelle est donc la grosse partie cachée de Dupont Aignan ???
    A moins que celui rejoigne le côté atlantiste,mondialiste et libéral ?

  13. Je dirais même : “Il y a d’un côté le Front National , de l’autre côté le Front Antinational” .

  14. C’est effectivement ce qui arrive ! Ou plutôt il y a ceux qui sont pour une Europe Confédérale et les autres pour une Europe Fédérale (c’est à dire avec un état au-dessus de tous les autres). La première solution respecte la souveraineté de chaque pays ! Donc l’avis des peuples ! Elle est bien plus démocratique ! L’autre est une copie de l’URSS !
    Cela dit, il est effarent de voir que la Bretagne par exemple vote pour celui qui cherche à nous entraîner dans une troisième guerre mondiale ! Son armée vient de bombarder la Syrie d’Assad et non Daesh ! Il est aussi pour les délocalisations ! Ce qui augmente le Réchauffement Climatique ! Avec le Traité Transatlantique par exemple, les petits bretons mangeront du poulet américain lavé à l’eau de Javel, car moins cher que celui élevé par leur voisin ! Qu’il ait fait 10 000 km pour venir (donc tant de CO2 utilisé) peu importe ! On s’en fout ! Comme son président de pacotille Hollande, qui durant la COP21, se permet de prendre un jet privé pour aller voter à Tulle, et revenir aussitôt après ! C’est aussi ridicule que ces féministes écolos qui polluent l’eau en prenant la pilule pendant une dizaine d’années ! On s’étonne après que les gens deviennent stériles !

  15. “Le meilleur d’entre nous”… c’est lui.

  16. ce qu’il faut retenir compris en quelques mots :
    “Alors il y a d’un côté un vote souverainiste qui s’incarne dans le FN et un petit peu dans Debout la France”
    en clair : vous êtes courageux, le vote de résistance est le vote FN
    Vous un tout petit peu courageux, faiblement résistant (mention “peut mieux faire”) : le vote DLF
    Alors, de quel camp êtes-vous ? de ceux qui ont la tête haute, ou ceux qui ont déjà honte d’eux-mêmes ?

  17. Qui tient les ficelles des mondialistes ????

  18. Le vote DLF, c’est du vote souverainiste à 100 %
    Les électeurs FN Sont souverainistes à concurrence de 33 % environ seulement d’après les sondages qui indique que les deux tiers des électeurs du FN sont contre la sortie de l’UE et de l’Euro.
    Donc attention aux entourloupes à la Tsipras.
    Marine aura beau jeu de faire plaisir à la majorité de ses électeurs.
    Vigilance donc !!!
    Le FN, c’est la quantité,
    DLF, c’est la qualité

  19. Nul n’est prophète dans son pays
    Par rapport aux européennes (sans le soutien de Philippe de Villiers), la liste DLF des PAYS DE LA LOIRE progresse aux régionales (avec cette fois le soutien de Philippe de Villiers) dans tous les départements, sauf en Vendée où elle recule de 2 points.

  20. La majorité des Villiéristes restés actifs se retrouvent dans DEBOUT LA FRANCE.
    “Dans le FN et un petit peu dans Debout la France” confirme seulement l’évidence des différences de score des 2 formations .
    Toute autre interprétation consisterait à faire de Philippe de Villiers un traître à la Retailleau vis à vis de celles et ceux qui, des années durant se sont dévoués pour lui et les idées qu’il a porté et sans doute porte encore.

  21. Qui ne s’est pas trompé dans sa vie ???
    De reconnaître ses torts et de se relever, c’est digne d’un homme. Aujourd’hui, nous aurions grand bénéfice à ce que PdV arrange un accord avec Poutine pour envoyer de la troupe russe pour faire un coup d’état et gicler toutes ces crevures. Ne rêvez pas, les urnes ne résoudront rien, c’est avec les burnes que nous gagnerons, point barre !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]