Bannière Salon Beige

Partager cet article

Philippe de Villiers : j’ai tiré sur le fil, quelle surprise, quelle moisson

Europe : politique / Vidéos

Dans son ouvrage, Philippe de Villiers rappelle que Hitler haïssait la nation et voulait lui substituer la race. En 1935, le dictateur nazi déclarait en effet :

L’idée de nation a été vidée de toute substance. J’ai dû m’en servir au début, pour des raisons d’opportunité historique. […]. Laissez la nation aux démocrates et aux libéraux. Nous lui substituerons un principe plus neuf, celui de la race. […] Il ne s’agira plus de concurrence des nations, mais de la lutte des races : c’est la nation qu’il faut dégager […]. Il faut que je brasse ces nations, que je les refoule dans un ordre supérieur, si je veux mettre fin au chaos d’un passé historique devenu absurde.

Partager cet article

7 commentaires

  1. La nation est une communauté, la race, telle qu’entendue ici, une juxtaposition d’individus. Cette relation entre les individus et le collectif est la même que celle du communisme des années 50, de mai-68, de Daesh, de Facebook et du mouvement MeToo

  2. La nation est composée d un peuple sur une terre donnée. Ce peuple partage une culture commune et des critères raciaux évidemment. Ne pas opposer les deux.

  3. Fort bien, mais tout cela est déjà connu depuis longtemps ! Après, ressortir ça avant les européennes auprès d’un public d’idiots utiles ne sera peut-être pas complètement…inutile !

  4. des vérités dérangeantes!
    voilà qui promet une totale omission sur les plateaux des médias aux ordres

  5. Non tout ça n’est pas bien connu, moi-même je n’en savais rien et heureusement PdV est là pour remettre les pendules à l’heure

  6. Notre duce haït note nation et veut lui substituer l’Islam…
    Il serait donc plus proche d’Hitler que de Mussolini ?
    Ou bien c’est un savant mélange des deux ?

    • Ce que vous écrivez, dès avant la campagne présidentielle on pouvait s’en rendre compte. L’islam, dont ils se fichent tous, leur sert de levier pour détruire la chrétienté. Si ils devaient y parvenir un jour, ce que nous n’espérons pas, par la suite, ils feraient la même chose de l’islam.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services