Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Philippe de Villiers démissionne du Conseil général

Lu ici :

V "Dans un Message aux Vendéens, publié sur le site du conseil général de Vendée, Philippe de Villiers annonce aujourd’hui à la surprise générale sa démission de la présidence du conseil général, qu’il occupait depuis 1988, ainsi que de son mandat de conseiller général. Sa démission sera effective le 31 octobre prochain. Le président du Mouvement pour la France (MPF) explique : « La réforme territoriale, la fin de l’autonomie fiscale, l’esprit de l’époque, les impatiences, rendent ma décision opportune, sage et nécessaire. Nous entrons dans un nouveau cycle : les collectivités territoriales vont perdre, hélas, leurs moyens et leurs capacités, substituant à l’esprit du temps visionnaire l’esprit du temps mécanicien. »

Philippe de Villiers, qui avait révélé il y a quelques mois être atteint par un cancer de la choroïde, dont il a été opéré, nie tout lien entre son retrait et son état de santé : « A toutes celles et tous ceux, très nombreux qui, avec une délicatesse touchante, ont eu l’amitié de s’enquérir souvent de ma santé, je souligne que, depuis un an, je suis passé d’une rive à l’autre, de celle des souffrants à celle des bien-portants. J’ai traversé le cancer au galop, et, aujourd’hui, je suis guéri. A soixante-et-un an, la vie continue. »

L’annonce de cette démission est un véritable séisme politique en Vendée, fief sur lequel Philippe de Villiers s’appuyait pour pouvoir peser encore un peu sur la vie politique nationale. Son adhésion au Comité de liaison de la majorité présidentielle avait été analysée comme la volonté de sauver ce qui pouvait encore l’être : son pré carré vendéen. On voit mal désormais comment Philippe de Villiers pourrait demeurer à la tête du Mouvement pour la France (MPF). Et comment celui-ci, déjà très affaibli, pourrait survivre à son retrait."

Addendum 17h45 : Selon plusieurs acteurs politique locaux, une ultime et forte discussion entre Bruno Retailleau (en conflit depuis 2 ans avec le président du MPF) et Philippe de Villiers en fin de semaine dernière, suivie d'un ultimatum à la démission de Philippe de Villiers, qui n'aurait alors pas obtenu un nombre suffisant de témoignages de confiance de ses pairs, aurait précipité sa décision. Les prochaines élections cantonales, en mars 2011, risquaient fort de signifier la fin du règne de Philippe de Villiers si son dauphin se présentait contre lui. Et des duels fratricides, "villiéristes" versus "rétaillistes" auraient pu avoir lieu dans certains cantons.

Partager cet article

34 commentaires

  1. C’est bien triste de voir cela…
    J’ai le sentiment de voir en lui un homme bien désabusé et c’est cela le plus triste ans doute.
    J’espère que la Vendée n’oubliera pas tout ce qu’il lui a apporté, ou plutôt ce qu’il a su valoriser.

  2. Merci à lui pour tout ce qu’il a fait pour la Vendée et par voie de conséquence pour les vendéens. Cet homme est brillant ; son talent n’a pas été reconnu au niveau national. Mais la Vendée lui restera reconnaissante de tout ce qu’il a fait pour elle.
    Son successeur (Bruno Retailleau), qui le pousse à la porte, a une vision moindre du Bien Commun et une vision plus grande de son ego et de son ambition. Bref, un homme comme les autres. Philippe de Villiers, lui, est un grand homme.

  3. Quel grand homme !
    Si seulement tous les hommes politiques pouvaient partir avec autant de panache, plutôt que de s’accrocher à leurs sièges jusqu’à 80 ans…
    S’il y a avait eu un Philippe de Villiers dans chaque département, la France n’en serait certainement pas là aujourd’hui.
    Bon vent à lui et à la Vendée

  4. Pour une meilleure lisibilité de votre site – et pour plus de justice vis-à-vis de vos sources -, ne serait-il pas opportun de remplacer vos sybillins “lu ici”, par une mention explicite de la source : “lu sur novopress”, par exemple. On saurait ainsi, au premier coup d’oeil, d’où vous vient votre info et les éventuelles analyses qui l’accompagnent, et je crois que tout le monde y trouverait son compte.
    Bien cordialement,
    oxbridge

  5. Mieux vaut lire directement le site du conseil général de Vendée
    http://www.vendee.fr/actualites/3350/philippe-de-villiers-quitte-le-conseil-general-de-la-vendee.htm

  6. Monsieur de Villiers est des nôtres, j’en fus le témoin.
    Qu’il reste tout de même dans le combat commencé par ses anciens, pour la France et pour Dieu sans l’action duquel il y a je ne sais quelle vanité à agir ou parler.

  7. Moi je ne dis rien, mais le 31 octobre, c’est la veille du remaniement…

  8. SF : et M.BORLOO à Matignon, n’est-ce pas?

  9. Philippe de Villiers a toujours dit qu’il faisait partie de la droite parlementaire, qu’il fallait à tout prix empêcher la gauche de prendre le pouvoir, celle-ci étant bien pire que la droite molle, et a toujours essayé de mettre ses idées en pratique sur le plan local. C’est peut-être un tort, mais c’était son choix, dans la même logique que Christian Vanneste.
    Il préférait être dedans que dehors, malgré les “inconvénients”. Ce qui d’ailleurs est un peu la logique de Bruno Gollnisch à une autre échelle.
    Les vendéens lui en sont reconnaissants

  10. Homme politique brillant et attachant sur le plan local malgré son incapacité à rompre avec le Système au plan national.

  11. Proche de Combat pour les Valeurs, puis du MPF depuis 16 ans, cette nouvelle me peine. Bien des divergences existent quant à sa stratégie, mais ne doutons pas que cet homme aime profondément la France et pétri de sa foi !
    Son combat pour la vie, il l’a concrétisé, par exemple ici : http://www.vendee.fr/dossiers/detail.aspx?page=388
    Il n’a pas craint qu’on se moque de lui en dénonçant l’avortement de masse le soir du 1er tour de la présidentielle de 2007, ou encore en condamnant le financement du Hellfest par sa région. Il ne cachait pas sa foi, ce que bien d’autres font…

  12. Il s’en va, alors que tout va mal. Mais l’espoir demeure et reste, qui sait un jour ce que deviendra la droite nationale ? Pour le moment, attendons ce qui suit. Et la France retrouvera un jour un homme de sa trempe pour le sommet de l’Etat.
    Ce sera peut-être un Vendéen ?
    Espérons !

  13. @ Ethos
    Pour Borloo, je note votre ironie, évidemment je les vois mal ensemble.
    Je joins à ma remarque initiales celles-ci qui ne sont pas liées les unes aux autres et sont à envisager que Fillon reste ou qu’il s’en aille.
    – Il connaît bien Fillon (qui présidait les Pays de la Loire).
    – Il irait bien à la Défense (qui a bien besoin d’un chef et d’une parole).
    – Si on lui confie un poste, c’est le seul moyen d’exister à nouveau en étant très imaginatif comme il sait l’être.
    – Il brûle ses vaisseaux pour ne plus être contraints par la gestion d’une majorité divers-droite.
    – Il faut deux ans pour relancer une campagne présidentielle.
    Allez voir sur le site du MPF, qui ne brille pas par sa réactivité depuis des mois, comme par hasard, il rapporte le résultat d’un sondage rapportant un désir de 23 % des électeurs de droite de le voir arriver dans un prochain gouvernement.

  14. Un idéaliste, un romantique, un homme de foi… tout ce qui manque à la France actuellement.
    Le message qu’il adresse aux Vendéens est poignant. Espérons pour notre pays que cet éternel résistant prendra part aux grands combats qui s’annoncent.

  15. Judicieuse remarque de SF. Il n’en reste pas moins que Villiers est un honnête homme.

  16. Après 22 ans de bons et loyaux au service des Vendéens, Philippe de Villiers a donc décidé de démissionner de son poste de président du Conseil Général.
    Et ceci sans avoir été sujet à une quelconque poursuite en justice pour corruption et autres dérives, pourtant si courantes dans cette république bananière qu’ est devenue la France depuis 1981.
    Il annonce en plus que cette décision ne vient pas du fait d’ une lassitude de la charge ou des séquelles de son cancer.
    Partant du principe qu’ un politicien est comme un acteur, attaché à ses planches,je le soupçonne fort de se préparer à une deuxième carrière politique à l’ échelon national, du même tabac qu’ il a mené à l’ échelon départemental.
    Et si c’est le cas, je luis dis bravo. Car il faut savoir que les charges de la responsabilité d’ un CG ou d’ un CR sont tellement lourdes, sauf à les prendre à la légère et cela n’ a pas été le cas de P. de Villiers, que cela ne lui permettait pas de faire autre chose, et surtout pas de s’ occuper plus profondément du MPF comme il l’ aurait souhaité.
    Voilà donc une bonne chose.
    Maintenant, quid du prochain remaniement ministériel ?… Les prochaines cantonales arrivent à grands pas, et sachant que celles-ci sont importantes pour les suivantes, il serait bien que nous ayons des personnalités de la droite patriote et souverainiste dans le prochain gouvernement.
    Après tout, qu’ importe la marque de l’ ascenseur et si le chat doit se peindre en gris pour attraper les souris, alors qu’ il en soit ainsi.

  17. Attaché à son terroir, c’est incontestable.
    Au plan national cela n’a été que compromis, reculades pour finalement proteger la Vendée et sa position.
    Un homme certes intéressant pur la Vendée mais illisible et plus que décevant au plan national.
    Il aurait pu et du être une alternative, avec d’autres, à la droite d’argent qui nous gouverne.

  18. Et si PDV rentrait au Gouvernement?….
    Après tout, Sarkozy cherche bien à reconquérir les voix catholiques non?

  19. Il y aura-t-il une recomposition du MPF entre l’UMP et le FN?

  20. 1981 : Démission de Ph. de Villiers de son poste de sous-préfet
    2010 : Démission de Ph. de Villiers de la présidence du Conseil Général.
    C’est à des actes d’une telle nature qu’on reconnait les hommes libres.

  21. Eh, oh ! Il n’est pas mort !
    A lire certains commentaires, on a l’impression de lire des éloges funèbres.
    @ SF : vous avez du flaire. Effectivement il faut 2 ans pour faire une campagne, et effectivement le site web tourne au ralenti depuis prêt de 2 ans : c’est qu’il faut de l’argent pour faire une présidentielle. Alors, on réduit les dépenses à fond, site web inclus. Mais désormais le chrono des Présidentielles / Législatives est enclenché, les choses vont bouger. (Et en plus PdV vient de “libérer” grandement son agenda, ça tombe bien !)
    Villiers a de la ressource : ceux qui voudraient l’enterrer bien vite – et il n’en manquera pas dans les prochains jours – sont sans doute ‘hors-sujet’.

  22. Merci de tout coeur pour la tâche accomplie !

  23. Quel homme, quel homme!!
    Merci à ce grand Monsieur pour ce qu’il à déjà réalisé pour la vendée et finalement pour la France à son “petit” niveau.
    Nul doute qu’il fera encore de bonnes et belles choses
    Merci Monsieur, à très vite, vous avez un paquet de fidèle encore derrière vous

  24. Merci Philippe de Villiers pour votre combat, vous avez beaucoup donné à la Vendée.
    Vous avez laissé vos électeurs à l’abendan et vos combats de l’époque pour rejoindre l’UMP il y a un an, vous êtes Président du MPF mais vous ne passez nulle part et désormais, vous quittez votre réussite, la Vendée, comme çà, d’un coup, subitement.
    Au revoir Philippe de Villiers, une page se tourne.
    Quelle est la suite ? Une entrée au gouvernement ?
    Là au moins, les derniers villiéristes sont certains se se retrouver au Front National en 2012.

  25. D’accord avec Piero, peut-etre que pour la Vendée il a été bien, mais au niveau national , il a été lamentable , affligeant , consternant , complétement à coté de la plaque avec son union à l’umps .
    Bon débarras ,qu’il dégage de la vie politique.

  26. @ Pimprenelle
    Je vous trouve bien hargneuse, bien haineuse à l’égard de P. de Villiers. Qu’est-ce qui vous autorise à ce comportement. Même s’il n’a pas réussi son entreprise, il a fait beaucoup plus que vous et dans beaucoup de domaine et sans n’avoir jamais mis les doigts dans le pot de confiture. Par contre vous, vous faites partie de ces illustres inconu(e)s qui piaillent, piaillent, piaillent… Alors un peu de retenue s’il vous plaît car vous êtes loin d’y arriver à la cheville.
    Bien cordialement à vous.

  27. @ Pimprenelle : pourriez vous nous faire part de tout ce que vous avez fait pour votre mairie, votre département ou votre région ?
    On attend à juste titre votre édifiant CV qui vous permet autant de condescendance vulgaire vis-à-vis de Philippe de Villiers.

  28. Aux 2 donneurs de leçons Yannh et Olivier , il va falloir que je vous donne la définition d’un blog de discussion, parce que visiblement vous avez l’air d’ignorer ce que c’est .
    Vous savez que tout le monde n’est pas obligé de chanter ses louanges , tant pis si ça vous déplait d’apporter une voix discordante.
    De villiers a toujours refusé de faire alliance avec le front national , mais visiblement l’umps ça le dérange pas .
    Il est contre l’immigration invasion , mais si on organise un apéritif saucisson-pinard , il trouve ça pas sérieux et vous exclut du mpf .
    Il a écrit un livre sur les méfaits du gaucho sur les abeilles , mais il tacle les écologistes sur tous les autres sujets .
    J’ai voté pour lui et apporté mes sous à la cause ( d’ou mon droit tout à fait légitime à m’exprimer ) meme pendant longtemps avant de me rendre compte que tout ça était incohérent d’ou ma grande déception .

  29. bref une fois encore , c’est parti avant que j’ai fini ma phrase , je pourrai effectivement vous envoyer mes états de service auprès de différentes associa tions , dont bloc identitaire entre autres .
    Et vous à part détenir la vérité et en etre les pittbuls visiblement , qu’est-ce que vous savez faire d’autre ?

  30. @ pimprenelle
    Dans “blog quotidien d’actualité par des laïcs catholiques”, visiblement j’ai l’impression que vous ne comprenez pas le mot catholique. Sur ce blog, l’idéal serait d’être capable d’exprimer ses opinions sans porter atteinte à la charité. Les blogs de discussion n’ont pas à être des défouloir et surtout celui-ci, c’est triste de lire cette forme de haine dans un lieu “catholique”. Peut être faudrait il repenser à la forme de votre engagement si celui-ci éveille en vous une réaction aussi épidermique. Dans tous les cas, je vous remercie car vous m’avez permis d’alimenter ma réflexion sur l’autocensure que l’on doit s’appliquer à soi-même dans certains cas (visiblement pas assez puisque j’ose proposer à publication ce commentaire sur ce salon, pour ma défense c’est la première et peut être la dernière fois que je poste). Sachez que je ne dis pas cela contre vous, mais de manière générale à force de fréquenter ce blog que j’apprécie malgré le défaut que je viens de citer.
    Étant partisane, je suis très contente que PdV quitte le conseil général de Vendée puisqu’à l’avenir les conseils généraux n’auront plus de pouvoir. Je tiens à dire que j’apprécie et j’admire beaucoup cet homme pour son engagement.

  31. Malgré l’interdiction des opinions défavorables, je donne cet avis:
    Il faut se rendre compte de la réalité et le plan national est autrement important que le plan local, un quart de siècle de collaboration fructueuse avec le système politique qui détruit patiemment et sûrement
    notre pays, avec des candidatures à la présidentielle siphonnant des voix du Front national, quel triste travail!
    Les frais de campagne ont été remboursés par qui? ………
    L’alliance avec Pasqua, ce fût particulièrement affligeant.
    De VILLIERS est un personnage qui a causé beaucoup de tort à la cause de la droite nationale.
    Il prend des voix aux candidats non compromis avec le système UMP-PS, et assure l’essentiel de sa carrière en complicité avec les forces politiques délétères dont il prétend combattre les idées.
    Un faux ami est nettement plus dangereux qu’un ennemi déclaré.
    Ce que Villiers fait en petit, Sarkozy l’a réalisé en 2007 en beaucoup plus grand.
    “Votre combat pour la France est le mien, votez pour moi!”
    « Et puis après je ferai ce que je voudrai et je vous ai bien eus. »
    Le jour où les gens se croyant à droite se rendront compte qu’ils ont aidé pendant des décennies des imposteurs, ce sera le jour de vérité.
    La seule excuse qu’ils auront, c’est la mauvaise qualité du chef(LE PEN puis sa fille) qui se cramponne à la direction du principal parti de la droite véritable(FN) et qui a en fait abandonné le combat depuis longtemps, car il faut savoir garder sa dignité et être un modèle quant on aspire à conduire le combat pour la survie d’une nation qui fût grande.
    L’ UMP n’est en rien à droite (de l’avortement et du PACS renforcés, à la HALDE, de la gabegie de l’Etat à la capitulation devant les syndicats, de Kadhafi à Chavez).
    Le refus du MPF de toute solidarité électorale avec la vraie droite est le signe indélébile d’une même appartenance aux forces de destruction systématique de notre nation. Or cette solidarité électorale, Villiers, l’imposteur, en bénéficie, lui, sans aucun problème.
    Il peut bien jouer au sauveur une fois tous les 10 ans, nous ne sommes pas tous ses dupes.
    Je suis souris UMP voyez mes griffes, je suis oiseau droite nationale, voyez mes ailes. Je vis dans la caverne des ambiguïtés, et je suis très mal à l’aise en plein jour, mon imposture se dévoile à l’observateur qui prend le temps de la réflexion.
    Carrière et convictions n’ont jamais fait bon ménage, mais le bourgeois aime bien le mondain qui ne risque pas de faire beaucoup bouger son pays

  32. Certes vous pouvez exprimer votre opinion. Le tout est la manière de le dire, et ici le respect envers les personnes est de mise.
    Philippe de Villiers est l’homme qui m’a fait aimer mon pays, sans qui je ne me serai peut-être jamais intéressé à la politique, comme s’est malheureusement le cas de trop de Français. Villiers est un libérateur d’énergie et d’espérance, sa singularité, son entrain, son bon sens, sa foi en l’âme de la France ont fédéré des centaines de milliers de Français (de tous milieux) derrière son panache.
    Il a su créer un parti pour incarner les idées d’une droite de convictions, à la fois libérale, familiale et sociale.
    Il a fait de la Vendée un fleuron et c’est grâce à lui que je l’ai découverte, dans son terroir et son histoire.
    Que fera t’il demain ?
    Aujourd’hui, ce sont par nos prières que nous pouvons le rejoindre dans le combat pour la France et pour les valeurs.
    Villiers recule peut-être pour mieux sauter…

  33. Merci à Villiers qui lui agit et a fait quelque chose de concret, lui.
    Cet homme est patriote
    Et que les aigris habituels s’en frottent les mains.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services