Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement

“Peut-on être catholique et CO2-sceptique ?”

Nous avons mis en ligne, toujours sur notre page Libres Réflexions, une première série de réactions à notre post d’hier : celles d’Olivier Pichon, d’Yves Daoudal, et de plusieurs lecteurs.

LSB

PS : des extraits du documentaire iconoclaste diffusé hier par Channel 4 sont maintenant en ligne sur You Tube (v.o.) : Introduction; la relation CO2/température; réchauffement et activité solaire (suite); les origines de la théorie anthropogène.

PPS : Patrice de Plunkett précise sa pensée sur son blog, avec une conclusion que nous signons des deux mains :

Il serait temps que les catholiques français admettent qu’à  beaucoup  de  problèmes séculiers  il  peut  y avoir plusieurs réponses chrétiennes, différentes ou contradictoires, dans une même fidélité à la foi.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Il y a aussi un message de M. Plunkett sur son bloc-notes, et ma réaction en commentaires, qui va dans le sens d’une des réactions affichées dans vos Libres réflexions.

  2. Moi aussi je suis CO2 sceptique.
    Une exposition (entièrement neutre) sur les glaciers en Oisans, au lieu dit “le Pré de Madame Carles”, m’a appris que Pline le Jeune (1er siècle) n’a pas vu de glacier dans les Alpes, puis que nous avons eu un “petit âge de glace” du seizième au début du dix-neuvième siècle, que les glaciers ont recommencé à avancer dans les années soixante-dix, puis recommencé à reculer dans les années quatre-vingt et reculent encore. Pourquoi ? Mystère.
    Mais je conçois parfaitement que mon opinion, pourtant fondée, de CO2 sceptique ne soit pas partagée par d’autres catholiques bien plus honorables que moi.

  3. CO2 ou pas CO2, il y a visiblement un problème voire plusieurs problèmes !!! Vincent F a raison dans ses commentaires, la planète n’est pas anthropocentrée (elle est théocentrée) et l’homme n’a pas le droit de faire n’importe quoi pourvu que cela lui serve…
    Il est le gardien de la Création, il doit la gader et la faire prospérer telle que Dieu l’a voulue : nous en sommes loin, non ?
    Je suis agriculteur et bien placé pour vous dire qu’une partie de ma profession est loin d’une vision catholique de la gestion de ce patrimoine. Par ailleurs, la société consomme sans penser aux conséquences : 400 kg de déchets par français et par an… ça commence à faire non ? et l’urbanisation à tout va, comme si nous pouvions nous contenter de ne vivre qu’en ville (cf les banlieues dont l’équilibre laisse à désirer, non ?) Que 17000 (!??) “scientifiques” américains plaident contre l’effet CO2, de la part de cette civilisation matérialiste et consumériste, cette réaction me rend le mouvement suspect, pour le moins !
    Certes, le débat reste ouvert sur le CO2 mais notre époque a un réel problème de respect de la création, votre blog rappelle assez combien la culture de mort fait des progrès : eh bien cela concerne la vie sous tous ses aspects, dans les trois règnes : animal, végétal et minéral. Et le déséquilibre dans ces trois règnes ne nous empêche-t-il pas de travailler à l’avènement du quatrième ? car c’est de cela qu’il s’agit.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique