Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Peut-on envisager un autre système politique que la démocratie ?

Du Père bonnet dans L'Homme nouveau :

D "Devant les nombreux dysfonctionnements de la vie politique dans les pays démocratiques, cette question ne peut être écartée d’un revers de main. Pour espérer envisager une ou des solutions réalistes, il faut essayer d’identifier clairement les objectifs à prendre en compte pour le bien d’un pays et du peuple qui l’habite. Il me semble que le premier objectif à atteindre soit l’union qui, seule, fait la force. Cette union ne peut pas être obtenue par la force, qui rend muets ceux qui la subissent et sourds ceux qui l’exercent. Cette union ne peut se réaliser que dans le respect de la morale naturelle, des valeurs universelles de justice et de paix, assorti d’une incitation adressée à tous de construire la civilisation de l’amour. Il s’agit là d’une condition nécessaire pour que tous les citoyens puissent percevoir qu’il existe une possibilité réaliste de bien commun, indépendant du facteur temps, des modes, des conditionnements médiatiques et des fluctuations des sensibilités. […]

Le deuxième objectif pour un pays est d’être mobilisé sur des projets de moyen et long terme, prenant en compte les besoins essentiels de la vie, la paix civile, la sécurité aux frontières, la justice sociale, et tout ce qui permet le développement spirituel, moral, culturel, social et économique de ses ressortissants. L’élaboration de tels projets n’est possible que si le pays peut s’appuyer sur ce qu’on pourrait appeler une véritable «aristocratie», désireuse de servir et non de se servir, dépourvue d’esprit partisan et formée à la coopération. […]

Le troisième objectif devient alors réalisable, c’est l’application du principe de subsidiarité, c’est-à-dire la diffusion de l’autonomie et donc des pouvoirs nécessaires à son exercice le plus bas possible, aux personnes d’abord puis aux cellules de société en commençant par la famille et en remontant à tous les «corps intermédiaires», situés entre l’État et les familles, écoles, entreprises, associations, hôpitaux, etc. C’est à ce niveau que la démocratie peut le mieux fonctionner, quand il existe une communion des esprits sur les valeurs morales, sur la nécessité de la solidarité, sur l’obligation de service pour ceux qui ont développé au mieux leurs talents et fait montre de leurs compétences, qu’elles soient compétence de gouvernement, de savoir ou de métier.

Le bon fonctionnement politique est donc tributaire de trois conditions que l’on retrouve dans toutes les cellules de société, l’union des personnes, la détection et le développement des talents, la diffusion des pouvoirs le plus bas possible. […] Quand je pense au destin de la fille aînée de l Église, je me dis que le meilleur système pour elle résiderait peut-être dans la coexistence d’une monarchie catholique, garante des valeurs et de l’unité, d’une véritable aristocratie de service renouvelée au mérite et non par des quotas et d’une démocratie, application judicieuse du principe de subsidiarité. Il est plus que temps d’appliquer à la politique les principes de la philosophie réaliste et de la doctrine sociale de l’Église."

Partager cet article

18 commentaires

  1. Bravo !
    Mais quel combat à mener, dans une société où le culte de l’individualisme, l’égoïsme, le chacun pour soi, la réussite personnelle, l’argent et le sexe ne sont que les seules valeurs mises en avant…

  2. Le sujet proposé a fait l’objet de nombreux debats au fil des siecles; les grecs, qui sont l’initiateur du systeme democratique l’avaient rejeté, ce systeme avait causé la chute d’Athenes lorsqu’ils voulurent l’imposer par la force à d’autres peuples qui n’en voulaient pas .
    L’alternative est celle du “despote eclairé” avec les inconvenients connus lorsque ce dernier n’est pas eclairé, ce debat avait encore cours dans les colleges qui preparaient les jeunes elites à prendre la relève de leurs ainés.
    Bien entendu le dogmatisme decoulant de la paresse intellectuelle entraine vers de mauvaises reponses; la valeur intrinsèque de l’homme est la seule reponse.

  3. En France…le ROI EST LÀ… Louis-Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou est Roi, de jure. Il l’est de par les règles de dévolution de la Couronne de France….C’est lui qui est l’aîné des descendants directs des Capétiens, Il est le descendant directe d’Henri IV, Louis XIII, Louis IV, Philippe V d’Espagne….
    Pas besoin de chercher plus loin….
    Pas besoin des princes d’Orléans, dont le chef de famille, Henri, le comte de Paris ne pointe qu’au 78 ème rang dans l’ordre de succession au Trône de France.
    Et ce Roi pourrait régner, avec les Corps constitués….

  4. Voilà qui est simple et raisonnable. Trop simple et trop raisonnable sans doute.

  5. Le début de la fin fut quand la méritocratie devint héréditaire. Le problème de fond étant l’oubli de la fin, le but de la vie ici-bas passagère étant la vie éternelle.

  6. une monarchie constitutionnelle et censitaire…
    mais l’orléanisme est-il un christianisme?
    demandez aux anglais ou aux belges!

  7. mais où trouver tels aristotéliciens-scolastiques ?
    A l’Action Française !
    Je pense que la méta-politique de l’AF est une bonne réponse aux maux de la démocratie.

  8. De toute façon, tout esprit sensé devrait se rendre compte que la démocratie est moralement injustifiable, et intellectuellement déraisonnable.
    Tout pouvoir tire sa légitimité des compétences de celui qui l’exerce, certainement pas du peuple, c’est-à-dire d’une majorité d’incompétents !

  9. Ce qui est sûr, c’est que la France s’est faite AVEC les rois et qu’elle se défait inexorablement SANS eux !

  10. La démocratie fonctionne très bien quand il y a des Périclès à la tête de l’Etat.

  11. @ Alex-fr :
    Je fais partie du peuple, incompétent et fier de l’être. Mais vous, à vous lire, de quoi faite-vous partie, si ce n’est du peuple ?
    Bienvenue chez les incompétents !

  12. toutes les aristocraties au mérite sont devenues des aristocraties héréditaires, même chez les dockers.
    Le problème du système est mineur, ce qui compte ce sont les hommes et le système de valeurs auxquel ils appartiennent

  13. ben oui, il existe des systèmes politiques meilleurs que la démocratie. On ne l’a jamais expérimenté mais les penseurs libéraux des lumières l’ont bien décrit (voir John Locke par exemple).
    C’est un régime politique de liberté avec un état réduit à ses fonctions régaliennes. Le législateur s’occupe d’un minimum de choses, n’interfère pas dans la vie économique ni la vie privée des gens (par exemple pas de lois sur le mariage civil ou le divorce).
    On a bien expérimenté des utopies (socialisme / communisme), on pourrait expérimenter un régime de liberté, non ?
    A découvrir au moins en théorie pour le moment.

  14. @philippe Boehler,
    Effectivement, il n’y a rien à inventer mais simplement à re-commencer… ; un millénaire capétien et l’oeuvre civilisatrice de la foi catholique, de l’alliance du trône et de l’autel, témoignent.
    Ceci étant identifié, il reste que la culture républicaine, depuis deux siècles, a gagné peu ou prou tous les esprits et les coeurs, et hélas ! les hommes d’Eglise, avec les “ralliements” successifs, n’ont pas résisté au tsunami révolutionnaire.
    …re-commencer,… il faut ré-investir le terrain culturel pour le retour d’une monarchie absolue de droit divin ; donc, commencer à bien penser et se former afin de constituer la minorité active qui, de proche en proche, permettra le renversement de la table institutionnelle.
    C’est aujourd’hui qu’il faut prendre cette résolution militante, visitez le site :
    http://www.viveleroy.fr

  15. Allelluia !
    Il n’est désormais pas interdit d’espérer voir la renaissance du Royaume de France avant le 17 juillet 2017 !
    En raison des hyperliens justificatifs qui y sont insérés, lire ” Le Roi à Reims le 17 juillet 2017 ” sur :
    http://cril17.info/

  16. Oui, le Roi est là : je parle du Duc d’Anjou, bien sûr, et certainement pas des descendants du régicide et de cette lignée riche en traîtres qu’est la famille d’Orléans .
    On ne choisit pas ses ascendants, c’est sûr, dans leur cas il s’agit d’un malheur plus que d’un opprobre, mais force est de constater que la triste tradition de cette famille est régulièrement entretenue par des individus peu intéressants!
    Quoiqu’il en soit, ils ne sont pas les héritiers de la couronne de France qui revient au chef de la maison de Bourbon. Mais veut-il régner?

  17. les candidats actuels de l’ALLIANCE ROYALE aux élections cantonales partent actuellement aux élections avec le Slogan principal “pour une démocratie équitable” le projet politique de l’ALLIANCE ROYALE prévoit 4 grands corps sociaux au départ qui donneraient 4 collèges électoraux aux assemblées municipales, régionales et nationale; ce shéma pourra naturellement être affiné dans l’avenir afin de juger si la démocratie directe s’y applique mieux ou s’il faut passer par des étages de grands électeurs., y est ajoutée la proposition de référendum d’initiative populaire aux même échelons de subsidiarité.
    Je rapelle aussi que le fil conducteur de l’ALLIANCE ROYALE est la doctrine Sociale de l’Eglise, qu’elle est le seul parti Royaliste et que de surcroit sa direction générale renouvelle chaque année la consécration de l’ALLIANCE ROYALE au SACRE COEUR.

  18. QU’est-ce qu’une “Alliance Royale” peut bien avoir à faire chez la gueuse ?!!
    Peut-on se consacrer au Sacré Coeur et avoir foi en la démocrassie ?!!
    La théologie “tendance” est sûrement d’accord..mais nous savons tous de quoi l’enfer est pavé!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services