Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Petit problème mathématique à l’attention de Manuel Valls

Voici la question de Jacques Bompard, député du Vaucluse, au ministre de l'Intérieur :

"M. Jacques Bompard interroge M. le ministre de l'intérieur sur les
méthodes utilisées par la Préfecture de police pour compter les
participants à la manifestation géante du dimanche 13 janvier 2013. En
effet, la Préfecture de police affirme avoir compté
340.000 manifestants alors que les organisateurs en ont dénombrés plus
d'un million. La place du Champ de mars, sur laquelle arrivaient les
trois cortèges de la manifestation, mesure 247.000 m². Les trois points
de départ font les surfaces suivantes : 31.416
m² pour la Place d'Italie, 31.900 m² pour la place Denfert-Rochereau et
106.814 m² pour la place de la Porte Maillot
. Les itinéraires, sur
toute leur longueur et en tenant compte d'une largeur moyenne de 6
mètres, font les surfaces suivantes : 30.600 m² de
la Place d'Italie au Champ de Mars, 20.400 m² de la place
Denfert-Rochereau au Champ de mars et 21.000 m² de la Porte Maillot au
Champ de Mars. Soit un total de 489.130 m²
.

Au milieu de l'après-midi,
le lieu d'arrivée était plein alors que les trois cortèges
occupaient toute la longueur de leurs itinéraires et que les trois
points de départ étaient toujours combles. Même en ne comptant qu'un
manifestant par mètre carré, alors qu'en réalité il y en avait au moins
le double tant était grande la densité de manifestants,
notamment aux points de départ et sur les itinéraires, le chiffre de
340.000 personnes donné par la Préfecture de Police est largement
dépassé. Jacques Bompard demande donc à M. le ministre de l'Intérieur de
lui indiquer par quelle méthode la Préfecture de
police arrive à un tel chiffre pourtant peu vraisemblable et, s'il
s'avérait qu'il y ait eu une erreur de commise, de bien vouloir publier
des chiffres rectifiés correspondant plus à la réalité."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Je crois me souvenir qu’il y a des grains de Vals.

  2. CQFD ! L’évidence cadastrale crève les yeux depuis le début rien qu’en mesurant simplement l’axe Etoile – Place d’Italie via le Champ de Mars et Montparnasse. L’avenue Foch (la plus large de Paris !) a embouteillé la Porte Dauphine pendant au moins deux heures … mais qu’a fait Bison Futé ?

  3. Vous n’y êtes pas du tout! c’est en réalité pour nous amener progressivement à …une réforme des mathématiques!!! D’ailleurs, pour être sûrs que les générations futures comprennent rapidement, ils vont nous faire scolariser nos petits avant 3 ans…le bourrage de crâne sera plus facile!

  4. Manuel Valls , comme ses lieutenants de police, n’a pas été dans les écoles catholiques : il n’a donc pas appris à compter. Tout ce qu’il sait , c’est ce qu’enseigne l’école publique avec ses classes d’éveil sexuel….
    Voilà l’état de la République….

  5. Pour retrouver les 960000 “égarés” des comptes officiels, une pétition est en ligne : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Que_lon_soit_POUR_ou_CONTRE_notre_democratie_est_en_DANGER/?aTTqAbb

  6. Euh, n’abusons pas: la porte maillot n’a jamais été pleine: la circulation était autorisée. Le vrai point de départ était dans l’avenue suivante, à 200 mètres de la place.
    Il reste tout de même 381 000 m2, avec une moyenne de 1.5 personnes au m2 (dans mon cortège), et en sachant qu’au moment des derniers départs (17h45), quelques dizaines voire centaine de millier de personnes étaient déjà parties.

  7. Là, Jacques Bompard en demande trop.
    Son problème d’arithmétique dépasse visiblement les capacités de certains à la Préfecture de police puisque ceux-ci se sont arrêtés de compter au bout du 340 000e manifestant.

  8. Grandiose !

  9. Le problème, c’est que les policiers sont allés dans les écoles de la répoublique. Alors, ils ne savent plus compter !

  10. En revanche le 6 mètres de large est trop faible…il sous estime clairement la surface.

  11. @Altaica
    Je ne sais pas si la Place Maillot était pleine ou pas mais l’avenue Foch oui (itinéraire conseillé depuis le RER)! Quand je suis arrivée vers 13h40, elle était déjà à moitié pleine et a continué à se remplir derrière moi et on y a piétiné 2h avant d’atteindre la Porte Dauphine, pleine aussi !

  12. Déjà, du temps de N. Sarkozy, les policiers divisaient par deux le nombre réel des manifestants.
    Maintenant, c’est par trois, avec les socialistes : ils n’ont donc appris que les
    divisions !
    grotesque, personne n’y croit, mais ils continuent !

  13. Sacré Charlemagne !! Comme chantait France Gall !

  14. Les fonctionnaires de police, et oui, ils sont fonctionnaires, avaient pour mission de compter jusqu’à 16h30.
    Dans l’état de nos finances publiques, chacun peut comprendre qu’il n’était pas possible de faire travailler ces gens jusqu’à 19h30, surtout un dimanche. De fait il n’ont compter que ce qu’ils ont pu. Il faut les comprendre. En plus il faisait froid et la nuit aller tomber. Les rue de Paris la nuit ne sont pas toujours sûres.
    Finalement, c’est de la faute des organisateurs qui n’ont pas réussi à faire parvenir tous les manifestants dans le délais.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services