Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Perquisition du siège archiépiscopal de Malines-Bruxelles

Suite à la perquisition du siège archiépiscopal de Malines hier, Monsieur l'abbé Eric de Beukelaer, porte-parole de la conférence épiscopale de Belgique a fait la déclaration suivante (merci à CB pour la traduction) :

"Les évêques de Belgique étaient tous présents ce matin à 10h15 à la réunion mensuelle de la conférence épiscopale se tenant au siège archiépiscopal de Malines. A 10:30 des représentants de la justice et des forces de l'ordresont arrivés munis d'un mandat de perquisition. Ce mandat repose sur des plaintes d'abus sexuels allégués qui auraient été commis sur le territoire de l'archévêché. Aucune autre explication ne fut fournie à ce moment, alors que les gsm et documents étaient saisis. Personne ne put quitter le bâtiment. Ce n'est qu'à 19h30 que l'interdiction fut levée.

Toutes les personnes furent auditionnées, membres de la conférence et personnel de l'archévêché. Bien que le moment ne fut pas agréable, tout se passa de manière correcte. Les évêques ont toujours affirmé leur confiance en la justice et en son travail. La perquisition de ce matin fut donc accueillie avec cette même confiance renouvelée, et c'est pour cette raison d'ailleurs qu'ils s'abstiendront de tout commentaire.

Les évêques et le professeur Peter Adriaenssens (président de la commission pour le traitement des abus sexuels dans le cadre d'une relation pastorale) déplorent en revanche que tous les dossiers de la commission ont été saisis à l'occasion d'une autre perquisition menée au siège de la commission. Cette saisie ne respecte pas le droit à la confidentialité dont devaient pouvoir bénéficier les victimes qui se sont adressées à la commission. Cette action rend considérablement plus difficile le travail nécessaire et excellent de la commission".

Partager cet article

8 commentaires

  1. Imaginez maintenant que se mette en place une véritable gouvernance européenne
    que notre Eglise Catholique a appelé de ses voeux depuis des décennies … mais qui contrairement à ce qu’elle annonçait, telle les faux prophètes de l’AT, soit totalement “libérée de ses superstitions chrétiennes” …

  2. Il sera intéressant de suivre les résultats de cette perquisition.

  3. Perquisition théâtrale (tous les membres de la conférence épiscopale retenus des heures à l’archevêché; le cardinal Danneels à pied dans les rues de Malines, encadré par deux policiers; tombes ouvertes par la police à la cathédrale St-Rombaut): mais qui donc est l’auteur de cette mise en scène à la Da Vinci code ?
    Ceci dit, le nouvel archevêque, Mgr Léonard, assume une succession bien difficile…
    A cet effet, il va sans doute constituer son équipe à lui. Il n’a d’ailleurs pas traîné. Les trois postes d’évêques auxiliaires de Malines/Bruxelles sont désormais à pourvoir: Bruxelles (Mgr De Kesel muté d’abord quelques semaines au Brabant flamand, dont le poste était vacant, est devenu aujourd’hui évêque de Gand), Brabant flamand et Brabant wallon (Mgr Vancottem muté à Namur).
    Bon courage! Petit distique à “Leo”: index est nobis is luctaturus arenis audax ecce Leo, nardus olens ovibus!
    Faut-il traduire ?

  4. corrigendum dans mon commentaire précédent: Mgr De Kesel vient d’être nommé à Bruges (en remplacement de Mgr Van Gheluwe, démissionné pour cause d’ abus sexuels sur mineur)et non à Gand. Sorry.

  5. Bien sûr qu’il faut traduire. On peut lire le SB sans savoir un mot de latin. C’est mon cas.
    Voilà ce que j’ai compris : dans les arênes il y a des lions et des brebis.
    Ce qu’ils y font ??

  6. A l’attention de Jean Theis, je traduis ce petit distique (un peu “pompier”, d’accord, comme on en faisait jadis au collège- cela ne me rajeunit pas..)en l’honneur de notre nouvel archevêque, avec un petit jeu de mots sur son nom: Léonard:
    Index est nobis is lucturus arenis:
    Il nous est un jalon lui qui s’en vient lutter au milieu des arènes
    Audax ecce Leo nardus olens ovibus:
    Le voici l’intrépide Lion parfum de bonne odeur offert à ses brebis.
    (intrépide ? on va voir…)

  7. On a dit aux limiers belges”C’est une nouvelle affaire du trou” Alors,ils creusent ,ils creusent…!Les ordres sont les ordres…!

  8. L’Etat belge ( le Royaume de Belgique) est certe aconfessionel et la police judiciaire de ce pays a agi conformémemt aux instructions qui lui ont été données.
    Mais bon sang que cherchaient méssieurs de la police dans l’inmeuble ou siège le primat de l’Eglise catholique belge? Un sex shop gay ? Je pense pas.
    Certes que les curés et les evêques sont des citoyens comme n’importe qui; mais cela ne veut pas dire qu’ils peuvent être traité de n’importe quelle façon.
    Pour aconféssionelle soit la Belgique, l’Eglise catholique romaine est la socialment majoritaire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services