Percée des eurosceptiques dans une législative partielle en Angleterre

Les libéraux-démocrates ont conservé leur siège de député d'Eastleigh, dans le sud de l'Angleterre, infligeant une défaite cinglante au premier ministre David Cameron, dont le Parti conservateur n'est arrivé qu'en troisième position derrière les eurosceptiques de l'UKIP. Le chef de l'UKIP, Nigel Farage, a estimé que la focalisation de Cameron sur

"les éoliennes et le mariage gay au lieu de s'occuper de la libre entreprise et des affaires, l'avait privé d'une partie de ses soutiens dans les fiefs du parti".

Une remarque qui s'applique tout autant à la France, à l'approche des élections de 2014.

5 réflexions au sujet de « Percée des eurosceptiques dans une législative partielle en Angleterre »

  1. SD-Vintage

    “Une remarque qui s’applique tout autant à la France, à l’approche des élections de 2014.” : hélas non. Ce sera l’UMP, qui n’a que faire de la libre entreprise et des affaires, comme tous les partis.
    Les libéraux-démocrates sont euro enthousiastes, pro mariage gay, et alliés de Cameron…

Laisser un commentaire